Souffle au cœur du chat : définition, symptômes, gestion

Le souffle au cœur est un dysfonctionnement cardiaque caractérisé par un son anormal émis par le cœur. Il s’agit d’un son quasiment imperceptible par le propriétaire du chat. Souvent, c’est le vétérinaire qui l’entend lorsqu’il ausculte l’animal. Même si les origines du souffle au cœur du chat sont nombreuses, cette anomalie est aujourd’hui plus facile à appréhender grâce aux différentes innovations technologiques en médecine. Parlons en détail de ce dysfonctionnement cardiaque que l’on retrouve chez le chat : sa définition, ses symptômes et ce qu’il faut faire pour le soigner et le gérer.

Souffle au cœur : définition

Le souffle au cœur du chat n’est pas réellement une pathologie. C’est une anomalie cardiaque que l’on décèle grâce à un son particulier émis par le cœur de l’animal. Ce son vient se juxtaposer aux battements classiques de son cœur. Le bruit suspect étant audible au stéthoscope, c’est généralement le vétérinaire qui le repère lors d’une auscultation cardiaque. Notons que, le cœur d’un chat produit normalement entre 120 et 140 battements par minute. Si on enregistre plus de 180 battements par minute, le vétérinaire doit tirer la sonnette d’alarme, car c’est anormalement élevé.

Il existe plusieurs catégories du souffle au cœur du chat. C’est grâce au niveau d’intensité du son émis que les spécialistes ont pu les établir :

  • Un son faible, difficile à détecter au stéthoscope
  • Un souffle doux que l’on détecte au stéthoscope au cours d’une auscultation chez le vétérinaire
  • Un son pas trop fort que l’on détecte facilement au stéthoscope
  • Un souffle fort que l’on entend très bien au stéthoscope
  • Un son encore plus fort que le précédent
  • Un souffle perceptible à l’oreille humaine ou par un simple touché.

À part le niveau d’intensité sonore, il existe d’autres critères permettant de distinguer le souffle au cœur du chat. Parmi eux, il y a la régularité ou la discontinuité du son émis par le cœur, la qualité du son : plutôt aiguë ou grave, l’enveloppe du son et le pic d’intensité sonore.

Souffle au cœur du chat : les causes

Repérer le souffle au cœur du chat sous-entend que son flux sanguin produit des sons perceptibles, ce qui n’est pas normal. Cela peut signifier que la circulation du sang est entravée par des obstacles. Alors, le flux sanguin est obligé de franchir cet obstacle avec force. Cette manœuvre est d’une telle violence qu’elle génère un son audible.

Il y a de nombreuses causes probables du souffle au cœur du chat. Chez le chaton, il y a la malformation cardiaque congénitale. Dans ce cas, le souffle au cœur caractérise une pathologie qui se transmet par les gènes. Chez le chat adulte, c’est la cardiomyopathie dilatée qui est citée comme étant la cause principale.

Symptômes du souffle au cœur chez le chat

opérer Souffle au cœur du chat

Il n’est pas évident pour le propriétaire de déceler le bruit caractéristique du souffle au cœur du chat, à moins qu’il ne sache interpréter les sons audibles au stéthoscope. En revanche, il peut observer de nombreux symptômes qui indiquent que le chat souffre d’un problème cardiaque. Parmi ces symptômes, citons un amaigrissement, un retard de croissance, une paralysie des membres arrière, un état léthargique ou encore des problèmes respiratoires tels que des essoufflements ou des sifflements, etc.

Ces symptômes doivent alerter le propriétaire sur le fait que quelque chose ne va pas chez son chat. Il vaut mieux aller chez le vétérinaire. Ce dernier va établir un premier diagnostic en écoutant le cœur de l’animal au stéthoscope. Ensuite, si c’est nécessaire, des examens plus approfondis moyennant l’utilisation de techniques modernes comme l’échographie, l’électrocardiogramme ou encore des tests sanguins peuvent être envisagés. Ils permettent de connaitre l’origine du problème cardiaque avec plus de précision.

Soigner et gérer le souffle au cœur

Il est à noter que dans les toutes premières semaines de la vie d’un chaton, sa respiration peut être forte et générer du bruit perceptible à l’oreille. Puis, au fur et à mesure qu’il grandit, ce symptôme tend à disparaitre complètement. Cependant, s’il y a un souffle au cœur du chat audible chez le chat adulte, on peut, selon les causes du problème, envisager une intervention chirurgicale ou l’administration de médicaments.

C’est ce dernier qui se présente comme étant la solution idéale pour traiter le souffle au cœur du chat. En effet, avec la prise de médicament, il y a très peu de risque de complications et le confort du chat n’est pas perturbé. Les médicaments diurétiques permettent au système respiratoire du chat de décongestionner, ce qui améliore sa respiration. Quant aux antithyroïdiens et antihypertenseurs, ils permettent de traiter respectivement l’hyperthyroïdie et l’hypertension du chat, ce qui contribue à rendre le flux sanguin moins épais.

Par ailleurs, pour aider un chat à mieux surmonter son problème cardiaque, il convient de l’habituer à certaines choses qui paraissent minimes, mais qui sont pourtant salvatrices. Tout d’abord, il vaut mieux nourrir le chat avec des aliments présentant une faible teneur en sel. En conséquence, il y aura moins de fluides accumulés dans son cœur, ce qui permet au cœur de fonctionner avec plus d’efficacité.

Notons que pour gérer convenablement le souffle au cœur du chat, il lui est crucial de vivre dans un environnement sain, calme et apaisant. En conséquence, le chat stresse moins. Il est également recommandé de ne pas l’exposer à des changements de températures.

D’autre part, il faut savoir que chez la plupart des chats qui souffrent de maladies cardiaques, les symptômes sont difficilement décelables ou perceptibles par le propriétaire. C’est pour cette raison que lorsque le diagnostic est enfin confirmé, le chat en est déjà à un stade avancé de sa maladie.

Ainsi, même si en apparence, votre chat est en bonne santé, il vaut mieux l’emmener régulièrement chez le vétérinaire pour des examens. En faisant un bilan de santé annuel, on peut déceler très tôt chez le chat les problèmes ou anomalies cardiaques éventuels, dont le souffle au cœur.

Enfin, pour disposer des moyens nécessaires pour faire face aux problèmes de santé du chat, il vaut mieux assurer celui-ci. De cette manière, les frais d’interventions chirurgicaux ou les frais traitements qui sont parfois très couteux seront pris en charge par l’assurance.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.