Pension pour chat : définition, caractéristiques et règlementations

Vous devez vous absenter pendant un certain temps pour passer des vacances loin de chez vous ou pour un séjour à l’hôpital. C’est pourquoi vous êtes à la recherche de quelqu’un qui peut s’occuper de votre chat. Dans le passé, vous avez peut-être déjà eu recours à l’aide d’un voisin sympathique qui s’est gentiment proposé de le garder. Cette fois-ci, vous ne voulez plus abuser de sa gentillesse et vous voulez trouver une autre solution. Dans ce cas, pourquoi ne pas confier la garde de votre animal à une pension pour chat ? Vous n’en savez peut-être pas beaucoup à ce sujet. C’est pourquoi nous vous invitons à lire cet article qui parle en détail de la pension pour chat : sa définition, ses caractéristiques, ainsi que la réglementation qui la régit.

Définition de la pension pour chat

Certains la prennent pour un refuge, d’autres pensent que c’est un centre de soin. Pourtant, elle n’est rien de tout cela. La pension pour chat est une structure d’accueil qui a pour mission de garder votre chat et de veiller sur son bien-être durant votre absence. Elle est tenue par des personnes expérimentées, aimant les animaux et prenant très à cœur leur travail. Ce sont eux qui vont assurer la garde de votre chat.

Pension pour chat : les types de garde

Si vous voulez que votre chat profite d’un confort optimal,vous devez choisir le type garde correspondant à son style de vie.

Il y a la garde par une famille d’accueil. Vous confiez momentanément votre chat à une famille qui l’accueille à son domicile et se charge de veiller sur lui. Elle l’intègre dans le cadre familial comme s’il en faisait partie.

Il y a aussi la garde à domicile par un pet sitter. Il se rend à votre domicile afin de s’occuper de votre chat. Comme l’animal fait ses besoins dans une litière, il n’est pas nécessaire de le promener. L’avantage de ce type de garde est que le chat ne sort du lieu qui lui est familier. Par conséquent, il ne stresse pas.

Un autre type de garde est le service chenil. Il s’agit d’un lieu d’accueil pour animaux domestiques. Il est doté de diverses installations spécifiques destinées à recevoir votre chat. Si ce dernier veut s’amuser ou gambader, des espaces clos y ont été réservés à cet effet. Le service est assuré par des personnes qui ont les qualifications requises pour gérer tout ce qui est en rapport avec la garde d’animaux domestiques.

Les missions d’une pension pour chat

principe pension pour chat

Nombreux sont ceux qui pensent que garder des animaux est une activité de loisir. Pourtant, ce n’est pas le cas. Il s’agit d’une véritable mission qui doit être menée à bien. Pour offrir un meilleur service, les responsables d’une pension pour chat doivent prendre en comptes certains critères.

Tout d’abord, il y a le confort et l’environnement.  La pension doit s’assurer que le chat trouve son confort dans le lieu d’accueil. Il doit disposer d’un coin de repos qui lui est propre. L’environnement il doit lui permettre de se sentir à l’aise et de se détendre si c’est nécessaire.

Ensuite, il y a l’alimentation du chat. Les repas de celui-ci sont distribués par l’agent en charge de sa garde. Repas traditionnel ou croquette, la nourriture doit être équilibrée et saine et le chat doit pouvoir s’abreuver à volonté.

Un autre critère fondamental est l’hygiène. Le chat doit pouvoir séjourner dans un endroit constamment propre. Les responsables de la pension doivent débarrasser sa litière tous les jours et il doit bénéficier d’un brossage à chaque fois que c’est jugé nécessaire.

Il y a également le critère santé. Si le chat suit un traitement médicamenteux, la pension doit pouvoir les lui donner. S’il présente des ennuis de santé (blessures, indigestion, etc.) durant son séjour à la pension, les responsables doivent pouvoir appeler un vétérinaire.

Le dernier critère est la sécurité. Le lieu de séjour du chat doit être clos et sécurisant, avec zéro risque que le chat fugue. Si ce dernier a besoin d’attention, la personne en charge de sa garde peut lui donner des câlins ou des jouets.

Réglementation régissant la pension pour chat

Pour l’heure, il n’y a pas encore de formation diplômante pour devenir responsable de pension pour chat. Toutefois, il existe des centres qui forment au métier du chat. On peut y recevoir des notions indispensables sur la gestion collective de ces animaux. On y apprend aussi à prendre soin d’eux, à les éduquer, et même à gérer des clients et une entreprise.

Il faut savoir que la pension pour chat est une activité réglementée. Elle est encadrée par les articles  L.216-4 à L216-8 du code rural et de la pêche maritime. Une personne exerçant dans ce domaine doit disposer d’une certification professionnelle, une attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques, ou un certificat de capacité animalier ayant été délivré avant le 1er janvier 2016. De plus, la pension doit être déclarée à la préfecture.

Par ailleurs, les gérants de la pension doivent conformer leurs installations aux règles sanitaires et de protection animale. Pour vérifier si les normes en matière d’hygiène et de confort des animaux sont bien respectées par la pension, la Direction départementale des services vétérinaires y effectue des descentes.

Quelques bons conseils

Confier un chat à une pension pour chat, c’est le confier à des inconnus. Afin que la confiance puisse s’instaurer, parlez avec la personne chargée de s’occuper de votre animal. Parlez avec elle des habitudes de celui-ci et de son caractère. C’est aussi une occasion pour vous d’en savoir davantage sur les prestations proposées par cette personne.

S’il ne s’agit pas d’une garde à domicile, faites une descente sur le lieu destiné à accueillir votre chat afin de savoir s’il est suffisamment sécurisé et clos. Vérifiez qu’il y existe un espace dédié à la détente de votre animal de compagnie. Puis, pensez à sceller votre collaboration avec la pension moyennant un contrat de garde d’animaux.

Tarif d’une pension pour chat ?

Comme il n’y a pas de tarif standard, chaque pension pour chat à son propre tarif. Il est établi en fonction de la prestation qu’elle propose. Toutefois, à titre indicatif, prévoyez 9 à 20 euros pour une garde à domicile, 7 à 20 euros par jour pour une garde chez une famille d’accueil et 7 à 20 euros par jour pour le chenil. Pour ces deux derniers types de garde, le tarif est dégressif en fonction du nombre d’animaux et de la durée du séjour en pension. 

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.