Chat craintif : causes et solutions pour l’apprivoiser

Vous venez d’adopter un chat craintif ? Ne vous inquiétez pas, ce problème peut être résolu. Il faut juste du temps et de la volonté pour changer l’attitude de votre compagnon. Un chat peureux se sent généralement dans l’insécurité de façon permanente. De ce fait, vous pouvez prendre en compte ce sentiment et adapter toutes vos interactions en considérant ce caractère. Souvent, la configuration de l’endroit où il vit joue un rôle très important dans le processus de métamorphose de son comportement. Découvrez dans cet article les raisons qui fait d’un chat, un félin craintif ainsi que les solutions efficaces pour l’apprivoiser.

Pourquoi un chat est-il craintif ?

Chaque animal de compagnie développe son propre caractère en fonction de son éducation et de son vécu. Vous devez donc déterminer pourquoi le chat est craintif avant d’adopter les méthodes nécessaires pour arriver à le rassurer. Voici les principales causes de ce comportement chez le chat.

Il est sujet à un stress chronique

Cette situation est souvent présente chez le chat qui n’a pas été bien socialisé dès sa naissance. En effet, il a besoin de découvrir progressivement le monde en compagnie des individus qui l’entourent (sa mère, ses frères, son maître, etc.). C’est à partir de ses premières semaines que le chaton a le plus besoin d’être accompagné pour apprendre à évaluer et à hiérarchiser les dangers.

Dans le cas où ce processus n’est pas respecté, il est possible que le chat craintif le devienne au fur et à mesure qu’il grandit. Cela est dû au fait qu’il n’est pas capable de distinguer les vrais dangers des autres situations. De ce fait, tout ce qu’il voit peut-être une source de peur chez lui, il est ainsi sujet à un stress chronique.

Il a subi un traumatisme

Le caractère craintif du chat peut provenir d’un traumatisme qu’il a subi au cours de sa vie. Ce cas est souvent présent chez un animal qui a été victime d’une maltraitance. Les chats qui ont vécu cette expérience peuvent même devenir hostiles et agressifs envers les humains qui tentent de les approcher. Il s’agit ici d’un mécanisme de défense naturel, car le chat maltraité considère tous les êtres humains comme une menace.

Dans les refuges, on retrouve nombreux chats craintifs et méfiants, car souvent, ils ont eu des passés douloureux avant d’atterrir dans ces établissements. De plus, la rencontre avec beaucoup de leurs congénères et avec des personnes inconnues ne fait que nourrir cette peur pendant leurs premiers jours des chats dans ces lieux. De ce fait, si vous adoptez un chat venant d’un refuge, il va présenter la même crainte, voire plus, dès son arrivée à votre domicile.

Le comportement d’un chat craintif

Les signes d’un chat craintif doivent être bien identifiés afin de penser à changer efficacement son comportement. En effet, un chat blessé ou malade peut présenter une attitude méfiante envers les hommes. Il est donc nécessaire de bien distinguer un chat naturellement peureux d’un autre qui est normal, mais qui ne se sent pas bien.

Un chat craintif a tendance à se cacher, surtout pendant les moments de présence humaine dans la maison. Il cherche un endroit qu’il juge sécurisé pour se terrer (sous le lit, sur le haut d’un meuble, etc.). Dans le cas où vous tentez de l’approcher, il peut fuir ou grogner, selon les circonstances. L’animal est de ce fait « sur le qui-vive » de façon permanente. Il est prêt à sursauter au moindre mouvement ou bruit qu’il considère menaçant (le bruit d’un téléphone par exemple). Généralement, vous pouvez le reconnaître par sa posture défensive (poils hérissés) et ses pupilles dilatées.

Comment résoudre le problème du chat craintif ?

Nous avons vu qu’il n’est pas difficile de reconnaître un chat craintif. Vous pouvez désormais tenter de le transformer en appliquant des méthodes bien précises. C’est un travail de longue haleine, mais avec de la détermination et de la patience, vous allez sûrement y arriver. Voici les éléments essentiels à considérer pour que vous puissiez atteindre cet objectif.

adopter chat craintif

L’accueil

L’accueil est l’approche la plus importante pour changer le comportement d’un chat craintif. Dès son arrivée chez vous, il est nécessaire que tous les membres de la famille lui soient présentés un par un. Cela entre dans le processus de familiarisation, afin qu’il puisse enregistrer les émanations de chaque personne (odeur, voix, etc.). Attention, évitez de l’assaillir, car cela peut aggraver la situation étant donné qu’il doit encore s’acclimater avec le nouvel environnement. Procédez progressivement sans rien bousculer.

Son lieu de vie doit également être calme et rassurant (loin des bruits et des va-et-vient). Prépare pour le chat, tout ce dont il a besoin pour avoir un maximum de confort comme un lit douillet, des gamelles et une litière qui lui est propre, un arbre à chat, des jouets, etc. Ensuite, laissez-le tranquille dans son coin en le surveillant à distance sans interagir avec lui. Il a besoin de temps pour établir ses nouveaux repères. Dans le cas où il présente le moindre signe de peur, détectez la source d’angoisse et enlevez-la de sa vue.

Les attitudes à adopter

Pour rassurer un chat craintif, il existe des attitudes spécifiques à adopter à son égard. Le plus important, c’est de le laisser vous approcher, mais non le contraire. Vous devez de ce fait, respecter strictement son intimité. Cependant, il est nécessaire d’établir une petite routine pour l’hygiène, le repas et les jeux. Ne forcez pas votre animal dans le cas où il refuse de se soumettre à ces activités. Attendez le bon moment pour réessayer.

Si vous désirez entrer en contact avec votre compagnon, surtout, évitez de le fixer des yeux. Approchez-vous lentement et accroupissez-vous à une distance de 2 mètres au moins, tout en regardant ailleurs, puis attendez qu’il réagisse.

Les bons gestes à adopter

Apprivoiser un chat craintif nécessite des gestes qui vont à l’encontre de son ancienne vie. Par exemple, récompensez-le avec de la nourriture à chaque progression ou à chaque interaction dont il est l’initiateur. Quoi qu’il fasse, évitez toute agressivité, optez plutôt pour une éducation positive qui se base sur l’encouragement et la récompense.

Quand il se montre sociable, essayez de jouer avec lui pour se délester progressivement de l’angoisse et pour profiter d’un moment intime. Cette activité va énormément contribuer à sa métamorphose.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.