Pattes du chien : anatomie et spécificités

Les pattes du chien lui sont essentielles, car c’est grâce à elles qu’il peut se déplacer. C’est pourquoi les pattes et les coussinets du chien doivent faire l’objet d’une attention particulière de la part de son propriétaire. Par exemple, dès que la moindre blessure est constatée, il est recommandé de les soigner immédiatement, car toute complication pourrait être fatale pour le chien. Détaillons le sujet en parlant de l’anatomie des pattes du chien ainsi que ses particularités dans cet article.

Anatomie des pattes d’un chien

Le chien fait partie des animaux dits digitigrades. Cela signifie que lorsqu’il se déplace, il appuie sur le sol toute la surface de ses doigts. Bien évidemment, ce sont ses pattes qui assurent sa mobilité au chien. Elles lui permettent de rester en bonne santé, car elles servent beaucoup au chien lorsque celui-ci pratique des activités physiques ou bien lorsqu’il part en promenade.

Les éléments constitutifs et essentiels des pattes du chien

Il y a tout d’abord les membres antérieurs du chien. Ils sont pourvus de cinq doigts dont quatre sont placés à l’extrémité de la patte. Le cinquième doigt ou ergot représente le pouce du chien. Il est en retrait et n’est pas en contact avec le sol. Notons que les pattes du chien postérieures ne sont pas toujours dotées de ce pouce.

Étant légèrement rétractiles, les doigts du chien sont protégés par des coussinets plantaires, chaque doigt disposant d’un coussinet. Par ailleurs, le chien est doté d’un coussinet palmaire et un coussinet carpien disposés au centre de chaque pied. Ils servent de soutien au métacarpe du chien et permettent à ce dernier de garder l’équilibre même s’il se déplace sur un sol glissant ou instable. Les coussinets sont pourvus d’un grand nombre de terminaisons nerveuses qui les rendent hypersensibles. Grâce aux glandes sudoripares qu’ils contiennent, les coussinets servent également de régulateur de température corporelle pour le chien.

Il ne faut pas oublier les griffes qui sont disposées aux extrémités des orteils du chien. Lorsque ce dernier se tient debout, ses pattes s’appuient uniquement sur ses troisièmes phalanges.

Les coussinets : leur importance pour le chien

Les coussinets du chien doivent toujours rester en bon état, sinon, il sera difficile pour lui de se déplacer. Outre le fait d’être des régulateurs thermiques, les coussinets servent également d’amortisseur aux pattes du chien, en particulierlorsqu’il évolue sur un sol rugueux. Étant donné que ce sont les parties qui sont directement en contact avec le sol, ils sont constamment exposés aux risques de blessures ou de coupures. C’est pourquoi il est du devoir du propriétaire de les vérifier régulièrement afin de s’assurer qu’ils sont toujours en bon état.

Soigner les pattes d’un chien

La santé des pattes du chien ne doit jamais être négligée, car elle est la garante du bien-être du chien. Il est essentiel de veiller à ce que les pattes du chien soient les plus confortables possible. Il vaut mieux assurer leur protection contre tous risques de blessures. Pour ce faire, il est conseillé d’adopter les mesures de précautions que voici :

  • Procéder à un examen régulier des pattes du chien afin de voir si elles ne présentent pas de blessures,
  • Si le chien doit se promener sur une importante distance, ou encore si ses coussinets sont trop sensibles, procédez régulièrement à l’application d’une lotion tannante spéciale coussinets,
  • Pensez à bien nettoyer et sécher les pattes du chien après chaque promenade,
  • Pensez à enfiler à votre chien des chaussures pour chien s’il y a des blessures au niveau de sa patte ou encore si ses coussinets sont sensibles,
  • Tailliez les griffes du chien aussi souvent qu’il est nécessaire. De cette manière, il sera protégé contre les risques d’arrachement ou de blessures.

Lors des promenades avec votre chien, veillez à ce que votre animal de compagnie ne s’aventure pas sur des terrains parsemés d’éclats de verre, ou sur un sol trop chaud ou trop froid. Aussi, évitez à votre chien le déplacement sur un sol recouvert de neige. La glace et le sel de déneigement sont susceptibles d’infliger de sérieux dégâts à ses coussinets.

pattes chien

Soigner les blessures éventuelles de la patte d’un chien

Il ne faut jamais attendre pour soigner les pattes du chien qui comportent des blessures. C’est le cas lorsque l’animal s’est blessé au niveau du coussinet. Il peut en résulter une infection cutanée qui risque de détériorer sérieusement son état de santé. Comme le chien se sert très fréquemment de ses pattes, il est très rare que les blessures qui y surviennent guérissent d’eux-mêmes.

Reconnaître les signes de blessure à la patte d’un chien

Les signes suivants aident à reconnaître qu’un chien s’est blessé à la patte :

  • Il a du mal à se déplacer,
  • Il saigne au niveau de la patte,
  • Il se lèche constamment la patte,
  • Il boîte.

Si votre animal de compagnie présente ces signes, vérifiez si les pattes du chien ne sont pas blessées ou contiennent un corps étranger.

Ce qu’il faut faire en cas de blessure à la patte d’un chien

Si le chien s’est blessé superficiellement, vous pouvez intervenir pour le soigner en vous aidant d’une trousse de soins pour chien. Pour traiter les blessures au niveau des pattes du chien, vous pouvez suivre les indications suivantes :

  • Évaluez l’importance de la blessure tout en la nettoyant avec de l’eau claire,
  • Si un corps étranger s’est incrusté dans la partie blessée, munissez-vous d’une pince à épiler et retirez-le,
  • Si le chien saigne abondamment, servez-vous d’un garrot pour limiter le saignement et appelez immédiatement un vétérinaire,
  • Si le saignement est peu important, nettoyez la plaie avec un antiseptique pour chien. Cela permet de prévenir toute infection,
  • Lorsque la plaie est désinfectée, couvrez-la avec une compresse stérile. Veillez à remplacer quotidiennement la compresse jusqu’à ce que la plaie guérisse complètement.

Enfin, il est conseillé de rester très vigilant lorsqu’on se trouve nez à nez avec un chien blessé. En effet, il peut mordre ou grogner spontanément, car sa blessure lui fait souffrir. Si vous avez des doutes sur l’origine de la blessure, le mieux est de solliciter l’aide d’un vétérinaire.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.