À quelle fréquence sortir son chien ? Nos recommandations

Ne pas sortir son chien risque de le priver des nombreux bienfaits qu’une bonne promenade en dehors de la résidence où il habite peut offrir. Pour avoir une bonne qualité de promenade, voici quelques conseils à prendre en compte.

Pourquoi sortir son chien est-il important ?

Sortir avec son chien

Une bonne promenade présente des impacts bénéfiques sur la santé du chien. Elle est généralement faite pour aider le chien à se dépenser physiquement. Cela lui permet de perdre du poids et de limiter les risques de contracter des problèmes au niveau des muscles. De plus, sortir son chien améliore la santé articulaire de l’animal.

C’est aussi durant les promenades que les chiens font leurs besoins. Il est important pour un chien d’uriner et de déféquer en suivant un rythme régulier. Les chiens communiquent également entre eux à travers les odeurs, en urinant. Normalement, un chien devrait faire ses besoins toutes les 6 ou 8 heures.

Il est vrai qu’un chien peut se promener et faire de l’exercice dans un jardin suffisamment spacieux. Toutefois, en l’isolant du monde extérieur, il rate une occasion de se socialiser. Ce qui peut développer chez lui un comportement agressif ou méfiant. En ayant la liberté de se promener dans la rue, il peut rencontrer d’autres personnes, d’autres chiens, sentir de nouvelles odeurs et apprécier un nouvel environnement plus vaste et plus riche.

En explorant le monde extérieur, le chien se développera psychologiquement et sera moins effrayé par les choses qui lui sont inconnues. Les promenades sont également des moments qui permettent au chien de renforcer ses liens avec son maître. En effet, ces animaux ont besoin d’attention et aiment être caressés.

À quel moment sortir son chien ?

Se promener le matin

Il n’y a pas de moments précis recommandés pour sortir son chien. Vous pouvez établir votre propre routine que ce soit le matin, après le repas, avant de dormir le soir ou après le boulot. Il faut juste que cette sortie ait lieu plus d’une fois par jour. Par exemple, 3 sorties pour faire ses besoins sont importantes. C’est-à-dire une fois le matin, une sortie à midi et une en soirée.

Le bon moment pour faire une promenade dépend en général de votre disponibilité ou de votre emploi du temps. Un exemple de routine convenable pour un chien serait une petite promenade avant le petit déjeuner, le matin. Une seconde courte promenade pourrait être effectuée durant la pause du déjeuner. Vient ensuite une plus longue séance de balade avant le dîner et avant de terminer par une dernière petite sortie avant de se coucher. Si vous n’avez pas le temps avant le déjeuner, privilégier les deux sorties en soirée.

Pour ceux qui ont un programme chargé en semaine, vous devrez au moins consacrer une longue ballade pour votre chien durant le weekend. Vous pouvez aussi faire appel à un promeneur de chien qui s’occupera de lui lorsque vous êtes absent. C’est un professionnel qui se chargera de récupérer votre chien et ceux de vos voisins. Il se chargera de nombreux chiens durant la sortie. L’intimité maître/chien ne sera pas présente, mais au moins, votre chien pourra sortir.

La durée de la promenade

Promener son chien

Le fait de promener son chien pour qu’il fasse ses besoins peut ne pas être considéré comme une vraie sortie bénéfique surtout si elle ne dure que quelques minutes. Sortir son chien doit durer une ou plusieurs heures. L’animal pourra non seulement faire ses besoins, mais aussi s’adonner à des activités qui auront un réel impact sur sa santé.

Règle générale sur la fréquence de la promenade

En moyenne, les promenades durent 3,5 à 14 heures par semaine. Chaque balade devra durer environ 20 minutes si c’est pour qu’il fasse ses besoins. Les sorties plus longues peuvent durer 1 heure ou 2. Si vous n’avez pas assez de temps libre pour promener votre chien, vous devrez vous assurer qu’il ait un endroit à l’extérieur de la maison où il pourra faire ses besoins toutes les 6 à 8 h.

Les promenades doivent également être programmées selon votre rythme. Si vous êtes moins endurant que votre chien, il se peut qu’une courte marche suffise à vous fatiguer contrairement à votre ami canin. Il serait alors judicieux de lui proposer quelques jeux afin de l’aider à se dépenser physiquement. Vous pouvez par exemple stimuler votre chien en jouant à la balle dans un parc tout en veillant à respecter les règlementations en vigueur.

La loi stipule en effet qu’un chien ne doit pas être laissé sans surveillance ou être hors de portée de son maître lorsque sa laisse est retirée. Si votre chien échappe à votre contrôle, il peut être récupéré par la police et envoyé à la fourrière. Si votre chien appartient à une catégorie de chien dangereux, le port de muselière sera obligatoire.

Les règles de promenade selon la race du chien

La fréquence et la durée d’une promenade peuvent varier en fonction de divers facteurs. L’âge de l’animal, sa santé et sa race peuvent influer sur la manière dont il faudra promener votre chien. Par exemple, les chiens encore jeunes, quelle que soit leur race, sont dynamiques et s’épuiseront moins vite. Quant aux plus âgées ou ceux avec des problèmes de santé, ils se fatigueront rapidement.

Faites attention à ne pas surmener votre chien dans le but de l’épuiser et de le faire dormir plus facilement. La suractivité peut avoir des effets néfastes sur sa santé sur le long terme. La sur-stimulation peut également rendre votre chien encore plus actif après une ballade qui est censée l’épuiser. Faites des balades aux durées variées afin de trouver la meilleure fréquence idéale.

Parmi les races de chien dynamique, il y a le terrier, le berger australien, le labrador, etc. Ces chiens ont besoin de promenades plus fréquentes pour se dégourdir les pattes que les autres types de chiens plus calmes. Les chiens de cette race risquent d’être insatisfaits par les courtes promenades et peuvent continuer à bouger dans tous les sens même après votre balade à l’extérieur.

À l’inverse, les chiens comme les dogues allemands, les terres neuves, les lévriers, etc. ont besoin de moins d’activités. Il en va de même pour les chiens de compagnie tels que les chihuahuas ou les bichons. 30 minutes d’activités par jour ou 2 promenades de 15 minutes seront largement suffisantes.

Parmi les types de chiens qui ont besoin d’un entrainement spécifique figurent les chiens de chasse et les chiens de berger. En fonction de leurs races et des conditions physiques de chaque individu, il est possible de proposer des activités spécifiques pour stimuler leur sens. En plus de sortir votre chien, vous devez programmer des activités qui lui permettront de sautiller, de ramener des objets, de marcher en équilibre, etc.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.