Chat constipé : symptômes, causes, traitements

La constipation d’un chat n’est jamais à prendre à la légère, surtout si elle dure plus de deux jours. Elle résulte d’une perturbation du transit intestinal et peut être accompagnée de symptômes de maladies dans les cas graves. Dans de tels cas, la meilleure solution est d’emmener le chat le plus tôt possible chez le vétérinaire. Parlons en détail du chat constipé et de ses symptômes, ses causes, ainsi que les différents traitements qu’il est possible d’octroyer.

Symptômes d’un chat constipé

Le comportement d’un chat constipé est très révélateur de son état. Vous n’aurez sûrement pas de difficulté à repérer que votre compagnon est mal en point. Voici signes et symptômes qui confirment qu’il s’agit bien de la constipation.

Depuis un certain temps, les selles se font rares, voire inexistants dans le bac à litière de votre chat. Il y a occlusion. Ce sont des signes alarmants qui doivent vous inciter à l’emmener en urgence chez votre vétérinaire.

Il y a des selles, mais très peu, alors que votre chat va fréquemment dans le bac à litière. De consistance dure et de couleur très foncée, elles sont minuscules par rapport aux selles qu’il produit d’habitude.

Votre chat s’accroupit tout le temps tout en relevant continuellement sa queue. Vous observez également des spasmes au niveau de son dos quand il évacue les selles avec beaucoup d’effort.

Vous remarquez que votre chat ne va plus dans sa litière. La raison en est qu’il est accablé par les douleurs causées par la constipation. Par conséquent, il évite sa litière qui lui rappelle les douleurs de la constipation.

Votre chat est déshydraté. Il a tout le temps soif. Sa troisième paupière apparaît et il est en état d’apathie. De plus, après avoir pincé la peau de son dos, vous avez remarqué que cette dernière est soulevée. Attention, c’est un cas grave qui nécessite une intervention urgente du vétérinaire.

Si l’absence de selle dans la litière est accompagnée d’un refus de s’alimenter, une perte de poids ou un affaiblissement de son état général, des difficultés à se déplacer et un pelage terne, alors vous avez toutes les raisons de vous alarmer, car son cas est grave.

Les causes de la constipation du chat

traitement chat constipé

Le chat se défend de déféquer

Cela paraît insensé, pourtant, c’est ce qui a été observé chez de nombreux chats. Voici quelques causes de ce comportement chez le chat constipé :

  • La litière du chat est sale alors qu’il ne trouve nulle part où déféquer. Par conséquent, il se retient.
  • La marque de la litière du chat a changé. Avec le temps, il s’est habitué à utiliser une marque particulière de substrat, il refuse de faire ses besoins dans la nouvelle litière que vous lui avez achetée. Cela peut être le cas si la nouvelle litière est parfumée.
  • Un nouveau congénère ou un nouvel occupant débarque dans votre foyer. Ce dernier utilise sa litière ou votre chat stresse devant ce nouveau venu.

Perturbation du transit

C’est souvent un problème de transit qui est à l’origine d’un chat constipé. Voici les causes de ce problème :

  • L’alimentation du chat est inappropriée. Dans ce cas, votre chat ne s’abreuve pas suffisamment, alors qu’il mange uniquement des croquettes. C’est très mauvais pour le transit. Afin de corriger ce défaut, il convient de lui donner de la terrine ou du sachet en sauce en accompagnement aux croquettes. Par ailleurs, la nourriture produite industriellement est généralement riche en fibre alors que celle que vous préparez à la maison peut ne pas en contenir suffisamment. Dans ce cas, il convient de donner à votre chat un peu de croquettes.
  • Le chat est sédentaire. Un chat qui ne bouge pas assez est plus sujet à la constipation, car son intestin a peu de motilité. Ce cas est plus fréquent chez les chats d’appartement ou les chats obèses.
  • Des boules de poils bloquent dans son estomac. De fortes accumulations de poils dans l’estomac du chat constipé finissent par créer des boules qui bloquent le transit, ce qui explique la constipation. Pour que le chat puisse se débarrasser de ces boules de poil, il faut qu’il ait à sa disposition de l’herbe à chat, du blé ou de l’orge germée. Ce sont d’excellents vomitifs qui peuvent l’aider à régurgiter les boules de poils.
  • Le chat est déshydraté, par conséquent, ses selles sont sèches et dures.
  • Le chat a eu un accident. Il s’en est suivi une fracture de son bassin qui peut être à l’origine de sa constipation.
  • Le chat est malade. Cela peut être un cas d’insuffisance rénale, de tumeur, de maladie de l’intestin, etc.
  • Le chat est très âgé. Lorsqu’un chat est vieux, il est plus sujet à la constipation ou à la diarrhée, car son transit est régulièrement perturbé. Ainsi, il convient de surveiller tout particulièrement son alimentation.
  • Infection des sacs anaux. L’anus du chat présente un abcès, si bien qu’il ne veut pas déféquer, car c’est douloureux.

Traitement du chat constipé

En l’absence d’autres symptômes autres que ceux de la constipation, vous pouvez traiter le chat constipé en lui faisant boire beaucoup d’eau, ou en lui donnant une pâte à base d’huile de paraffine en guise de laxatif. Vous pouvez en trouver chez votre vétérinaire. Vous pouvez également mélanger une cuillère d’huile de tournesol à sa nourriture. Généralement, la constipation ne persiste pas plus de 2 jours.

Par contre, si des symptômes de maladies apparaissent avec ceux de la constipation, citons le vomissement, des difficultés respiratoires, la douleur, l’apathie, la fièvre, ainsi que la déshydratation, il faut emmener le chat chez le vétérinaire. Ce dernier pourra faire des examens plus poussés tels qu’un toucher rectal ou une radiographie de l’abdomen. Ensuite, il pourra proposer un médicament qui a pour effet d’augmenter la motilité de l’intestin, ou qui peut ramollir les matières fécales. Si nécessaire, il peut même prescrire un lavement du côlon qui se fait bien évidemment sous anesthésie.

Enfin, vous devez savoir que plus il y a de fibres dans la nourriture, moins les excréments séjourneront dans le côlon. Cet organe absorbe l’eau contenue dans les excréments. Par conséquent, ils sont beaucoup plus mous et le chat parvient facilement à les évacuer.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *