Empoisonnement chien : comment réagir ?

Entretenir un chien n’est pas une charge à prendre à la légère. Si vous venez par exemple à négliger sa nourriture, votre animal à quatre pattes risque une intoxication alimentaire. D’ailleurs, les causes d’empoisonnement chien sont assez nombreuses. Pour mieux réagir le cas échéant, il convient de déterminer d’abord les facteurs déclencheurs de l’empoisonnement pour bien traiter le cas 😐. Zoom sur les symptômes de l’empoisonnement chez le chien.

Le chien, un animal susceptible à l’empoisonnement

Le chien peut s’empoisonner de différentes façons. Et pour cause, il réagit mal aux produits ménagers ainsi qu’aux médicaments 💊. Comme il est souvent exposé aux produits chimiques comme le pesticide ou le détergent, il peut en avaler par inadvertance et souffrir d’une grave intoxication. Dans le cas d’un médicament, la surdose provoque le même effet, voire la mort de l’animal.

Il va sans dire qu’il est indispensable de bien surveiller votre chien. Ne vous conformez qu’aux posologies des médicaments prescrits par votre vétérinaire si le chien devait suivre un traitement médicamenteux.

Les symptômes d’empoisonnement du chien

Étant donné que les causes de l’empoisonnement chien sont assez variées, les symptômes le sont tout autant. En principe, une intoxication chez l’animal se manifeste par des diarrhées et des vomissements. Toutefois, il arrive que d’autres signes comme une convulsion, un tremblement, une hypotension ou un arrêt cardiaque surviennent 😳. Dans certains cas, le chien peut souffrir de brûlures de la peau ou d’ecchymoses à la suite d’un empoisonnement.

Toutefois, les symptômes d’une intoxication chez le chien ne sont pas spécifiques. Tout dépend de la réaction aux produits chimiques chez chaque animal.

L’empoisonnement chien est-il forcément un acte malveillant ?

Lorsqu’on parle d’empoisonnement du chien, on se réfère souvent à une malveillance. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. En effet, le chien est un animal particulièrement curieux. Ce caractère le pousse à expérimenter de nombreuses choses et de goûter à n’importe quelle matière comestible autour de lui 😞. Cette envie d’expérimenter est plus importante chez les chiots, qui sont d’ailleurs exposés à un plus gros risque d’empoisonnement.

En somme, la surveillance de votre chien est de mise pour lui éviter de s’intoxiquer accidentellement par un produit qui lui est nocif. L’acte de malveillance ne constitue donc qu’une simple hypothèse le cas échéant.

diagnostiquer un cas d'empoisonnement chien

Comment reconnaître un empoisonnement ?

Seul un diagnostic réalisé par le vétérinaire permet de confirmer s’il s’agit bien d’un empoisonnement chien ou non. Ce spécialiste tient compte de tous les symptômes que présente l’animal, mais aussi des circonstances qui les ont provoqués. Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic pour mesurer la posologie des toxines ingérées.

La réalisation du diagnostic peut être assez simple dans certains cas. La consommation de paracétamol cause par exemple une coloration brunâtre du sang, tandis que les raticides favorisent la coagulation sanguine. Ce type de trouble est assez simple à analyser pour le vétérinaire 👨🏻‍⚕️. Afin de déterminer si votre animal de compagnie est victime d’une malveillance, un échantillon de son suc gastrique est nécessaire outre la prise de sang.

Comment réagir face à un empoisonnement du chien ?

Pour commencer, déterminez quel produit a provoqué l’intoxication de votre animal de compagnie. Le cas échéant, prévenez votre vétérinaire dans les minutes qui suivent pour ausculter votre chien. Si ce spécialiste n’est pas disponible, sollicitez l’aide d’un centre antipoison, en particulier lorsque les symptômes s’enchaînent.

Si vous ne parvenez pas à identifier le produit qui a causé l’empoisonnement chien, seul le vétérinaire peut vous donner un diagnostic précis de ce dont il souffre 😟. Éventuellement, renseignez-le sur ce point afin qu’il puisse lui administrer un vomitif. Le temps de parvenir jusqu’au cabinet de votre vétérinaire, ne nourrissez surtout pas votre animal.

Une fois rentré chez vous avec votre compagnon à quatre pattes, rangez tous les produits ménagers et médicaments présentant un risque potentiel pour votre animal. Placez-les dans un endroit inaccessible, de préférence dans un placard fermé à clef. Assurez-vous également de bien hydrater votre chien afin de favoriser l’élimination des toxines et d’accélérer ainsi son rétablissement.

Les traitements prodigués à un chien empoisonné

L’intoxication à certains produits peut être traitée par des antidotes adéquats. Lorsqu’un chien ingère par exemple un raticide, la vitamine K1 permet de soulager les symptômes en restaurant la coagulation du sang de l’animal. Cela dit, la prise d’un médicament vomitif reste la méthode la plus efficace pour venir à bout d’une intoxication 😌.

Pour que le foie et les reins de l’animal éliminent plus facilement les toxines, une perfusion intraveineuse est recommandée. Cette solution accélère l’évacuation des produits chimiques dans le sang. Des médicaments diurétiques, ainsi que des laxatifs, peuvent également être prescrits afin d’éliminer la moindre trace des produits nocifs de l’intestin.

Le temps que les toxines soient éliminées, le vétérinaire peut garder votre chien sous surveillance dans son cabinet ou sa clinique. Ce spécialiste va alors surveiller l’évolution du traitement et veille en même temps au rétablissement des fonctions vitales de l’organisme de l’animal 😃.

Comment prévenir un empoisonnement du chien ?

Pour éviter toute intoxication chez le chien, ne le quittez pas des yeux. Si vous n’en avez pas la possibilité, confiez cette tâche à une personne de confiance. Vous pouvez également recruter quelqu’un pour garder votre animal le temps de votre absence de façon à lui éviter de manger tout ce qui l’entoure 😏. En somme, la vigilance est de mise, surtout si vous utilisez des produits nocifs pour assurer l’entretien de votre domicile.

La présence de plantes toxiques à l’extérieur constitue également un véritable danger et risque d’empoisonnement chien. C’est pourquoi il s’avère indispensable de le surveiller aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre maison. Sinon, placez vos végétaux à l’abri de votre animal de compagnie. Par exemple, utilisez des étagères murales pour les disposer. Vous éviterez ainsi les accidents fâcheux, en particulier si vous êtes propriétaire d’un chiot.

Servez-vous de placards solidement fermés pour stocker vos produits ménagers. Si vous les exposez dans la cuisine ou sur une étagère sur pied, votre chien risque de les renverser et d’en inhaler par inadvertance. Au moindre signe d’intoxication, n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.