Tatouage du chat : règlementation et principe

Depuis longtemps, le tatouage du chat est une marque permettant de reconnaître ou identifier un félin. Il représente en quelque sorte sa carte d’identité. Ainsi, lorsqu’un chat s’égare loin de son propriétaire et qu’il est récupéré par une autre personne, ce dernier peut le rendre plus facilement en s’aidant du fichier national d’identification des carnivores domestiques ou I-Cad. L’utilisation du tatouage du chat comme moyen d’identification est toujours d’actualité bien qu’il soit petit à petit remplacé par la puce électronique.

Loi sur l’identification d’un chat

La loi dite que tous les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent impérativement avoir des identifications. Cela peut être le tatouage du chat ou une puce électronique. Cette loi a été mise en application afin de lutter contre les cas très fréquents d’abandon de chat et pour responsabiliser les propriétaires. Tous propriétaires qui ne se conforment pas à cette loi risquent d’être sanctionnés d’une contravention de 4e classe et d’écoper d’une amende de 750 euros. L’animal doit également être identifié par tatouage ou puce s’il change de propriétaire suite à un don de chat ou une vente.

Principe du tatouage du chat et son utilité

Localisé au niveau de son oreille, le tatouage du chat est son numéro d’identification. Il se trouve dans l’oreille droite de l’animal. Il est formé par trois chiffres précédés par trois lettres. Seul le vétérinaire est autorisé à tatouer un chat, car il s’agit d’une opération très délicate devant être faite sous anesthésie générale. Le tatouage peut être fait à la pince ou aux dermographies.

Par ailleurs, les vétérinaires disposent de cartes qui comportent toutes les informations permettant d’identifier le chat. Il doit y figurer le nom du chat, son sexe, sa date de naissance ainsi que le nom et l’adresse du domicile de son maître.

À titre d’information, on ne peut tatouer un chaton que lorsqu’il a six semaines ou plus. Il faut également faire attention, car même si l’encre utilisée pour tatouer le chat est indélébile, elle peut s’effacer au fil du temps. Par conséquent, elle risque de devenir illisible.

Que faire si on trouve un chat avec un tatouage ?

tatouage du chat perdu

C’est à partir de 1971 que le tatouage du chat a été utilisé comme moyen d’identification. Grâce à celui-ci, de nombreux chats ont pu retourner chez leurs propriétaires après que ceux qui les ont retrouvés se sont fiés aux informations communiquées par les tatouages.

Si vous tombez nez à nez avec un chat qui s’est égaré, vous pouvez l’identifier en regardant l’inscription à l’intérieur de son oreille. Notez soigneusement le numéro que vous y trouverez. Puis, contactez immédiatement l’I-Cad (Fichier national d’identification des carnivores domestiques) afin de déclarer le chat trouvé. Par la suite, l’I-Cad entre en contact avec le propriétaire du chat retrouvé en se référant aux informations inscrites sur sa carte. C’est alors l’I-Cad vous met en contact avec le propriétaire afin que ce dernier puisse récupérer l’animal.

Pour que cette méthode puisse fonctionner, le maître du chat doit signaler à l’I-Cad pour tout changement de logement. Bien évidemment, lorsque le chat change de propriétaire, sa carte doit être mise à jour avec les informations de son nouveau propriétaire.

La puce électronique comme alternative au tatouage du chat

Grâce au développement de la technologie, l’utilisation du tatouage du chat s’estompe peu à peu au profit de l’insertion de puces électroniques. Ne présentant aucun danger pour le chat, la puce électronique est un élément minuscule comprenant un dispositif contenu dans une capsule. Les informations qu’elle contient sont lisibles et exploitables grâce à un lecteur. Ce dernier est un appareil spécial comportant un logiciel de lecture. Il diffuse une onde électromagnétique vers la puce qui délivre alors les informations qu’il contient par impression sur un écran LCD. Il est à noter que le transpondeur contient un code composé de 15 chiffres lisibles seulement grâce au lecteur.

L’avantage de la puce électronique est qu’elle est impossible à falsifier. Moyennant une injection, le vétérinaire l’insère entre les omoplates de l’animal. Une fois que la puce est insérée, le propriétaire reçoit de la part du vétérinaire une carte d’identification. C’est ainsi que le chat est marqué à vie grâce à sa puce qu’il lui est impossible de retirer. De plus, le jour même de l’identification, le vétérinaire transmet les informations à enregistrer à l’I-Cad. Quant au propriétaire, il en reçoit une copie.

Tatouage et puce électronique : deux méthodes appliquées en même temps

La démocratisation de l’identification par la puce électronique s’est faite à partir de la fin des années 1990. Elle remplace peu à peu l’identification au tatouage du chat. En juillet 2011, jusqu’en juillet 2019, c’est-à-dire 8 ans, il y a eu une période de transition durant laquelle les propriétaires ont eu le choix entre les deux méthodes. Cependant, il est toujours possible d’identifier son chat avec un tatouage, car il n’y a pas encore de texte de loi qui interdit de le faire.

Voyages au sein de l’Union européenne pour un chat tatoué

Pour qu’un chat tatoué et non identifié par puce électronique puisse voyager hors de frontières, son tatouage doit avoir été effectué avant le 3 juillet 2011. Le tatouage du chat doit être parfaitement lisible et a été fait avant que le chat ait reçu son vaccin contre la rage.

Si le tatouage date d’après le 3 juillet 2011, l’identification du chat par une puce électronique est obligatoire si son propriétaire veut lui faire quitter le territoire. L’animal doit également être identifié avec une puce électronique si le voyage va au-delà des frontières de l’Union européenne. Quoi qu’il en soit, lorsqu’un chat voyage, il ne faut jamais oublier son passeport européen avec ses vaccinations à jour.

Enfin, à titre d’information, si le propriétaire d’un chat veut faire entrer son animal de compagnie dans des pays comme le Royaume-Uni, l’Irlande et Malte, il doit obligatoirement identifier son chat avec une puce électronique, car la législation de ces pays l’exige. Pour de plus amples informations, il vaut mieux contacter l’ambassade du pays ou vous allez vous rendre avec votre chat tatoué afin d’avoir l’assurance qu’il peut entrer sur le territoire.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.