Lapin bélier : prix de ce rongeur, santé & comportement

Le lapin bélier est un lapin qui se reconnait facilement à ses grandes oreilles pendantes qui lui donnent un air triste et mignon. Cette caractéristique particulière serait apparue suite au mode de vie en captivité de certains lapins. De nombreux éleveurs ont été intéressés par les lapins aux oreilles pendantes et ont tenté de les reproduire.

Le manque d’espace dans leur cage et la forte température auraient fait que les muscles de leur tête se soient affaiblis. Ainsi, les oreilles du lapin se sont mises à pendre. Suites aux sélections effectuées par les éleveurs, différentes variétés de lapins bélier ont vu le jour. Il y a le bélier anglais, le lapin bélier français, le bélier Meissner, le bélier cachemire, le petit bélier et le bélier nain.

Toutes ces variétés présentent des oreilles pendantes, mais quelques points permettent de les différencier. Le bélier anglais est le plus gros et le bélier Meissner possède un corps allongé avec une fourrure épaisse. Le bélier français est quant à lui, proche du bélier anglais, mais ses oreilles ne touchent pas le sol. Et enfin, le bélier nain est très petit tandis que le bélier cachemire a une longue fourrure. Selon la variété du lapin, celui-ci peut peser plus de 5 kg.

Comportement & Caractère

Étant de nature docile et très affective, le lapin bélier est un excellent animal de compagnie. Tel un chat (ou un chien), il aime bien dormir sur le canapé. Il peut aussi participer à des expositions. De plus, il est très intelligent et comprend vite les règles auxquelles il doit obéir lorsqu’il est à la maison.

Ce lapin aime courir et jouer. En revanche, il n’aime pas vraiment être pris dans les bras. Il faut d’ailleurs faire attention lorsque vous le manipulez étant donné qu’il a une ossature très fragile. Vous devez également éviter de le prendre par les oreilles. Si vous avez des enfants de bas âge, il faut éviter qu’ils manipulent les lapins.

Pour lui montrer votre affection, de simples caresses suffisent. D’autre part, il faut être souvent présent, car ce lapin n’aime pas la solitude. Afin qu’il ne se sente pas seul, il faudra lui donner un autre compagnon. Ce dernier peut être un lapin ou bien un chat ou un chien qui apprécie la présence d’autres animaux.

Ce lapin très actif appréciera la présence d’un jardin où il pourra se dégourdir les pattes. Il peut même vivre en extérieur si le climat de la région est assez doux. S’il fait trop chaud ou trop froid, il est préférable de lui donner un abri à l’intérieur. Si vous n’avez pas de jardin, votre lapin bélier peut vivre sans problème dans une cage en appartement.

La cage en question devra être assez grande pour que le lapin ne s’y sente pas à l’étroit, surtout s’il s’agit d’une variété géante. Il faut y aménager quelques étages pour permettre à l’animal d’user de ses pattes. Une petite cachette serait également utile lorsque le lapin aura envie de se faire un peu oublier. Avec un lapin nain, vous aurez probablement besoin d’une plus petite cage.

Même s’il peut vivre en cage, le lapin bélier a besoin de sortir de temps en temps. En général, une promenade de 2 à 4 heures suffit pour le rendre heureux. Lorsqu’il se promène à l’extérieur de sa cage, il faudra le surveiller, car il aime se servir de ses dents.

Santé

Un lapin bélier peut en moyenne vivre jusqu’à 8 ans. Dans les élevages, il faut souvent limiter la reproduction du lapin à deux portées par ans afin de ne pas mettre en danger la femelle. Chaque portée peut comporter jusqu’à 6 petits. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à 3 mois tandis que les mâles l’atteignent à 4 mois. Après l’accouplement, la naissance a lieu seulement après 30 jours.

Afin d’éviter les différentes maladies qui peuvent lui être mortelle, le lapin bélier doit être vacciné à ses 8 semaines. Sans vaccin, il risque d’être atteint de la myxomatose, une maladie transmise via les piqures de puces ou de moustiques et qui peut lui être fatale. Il risque également d’être atteint de la MVH (Maladie Virale Hémoragique) qui va causer une hémorragie interne. Cette maladie est à la fois contagieuse et mortelle.

À part les vaccins, il faut faire attention à l’entretien du lapin. Ce sont ses oreilles qui auront besoin de plus de soins puisqu’elles peuvent être atteintes de la gale des oreilles. La croissance de ses dents doit aussi être surveillée afin que celles-ci ne poussent pas de travers. En donnant des objets à ronger au lapin, la malformation de ses dents peut être évitée.

Concernant le toilettage, il n’est pas nécessaire de lui faire prendre de bains. C’est un animal très propre qui peut faire sa toilette lui-même. S’il s’agit d’une variété à poil long et épais, il faut simplement lui donner un coup de brosse régulier pour éviter la formation de nœuds.

Lorsqu’il a moins de 6 mois, vous devez éviter de lui donner des aliments frais tels que des carottes ou des pommes. Un foin de bonne qualité avec des granulés sera suffisant pour subvenir à ses besoins nutritionnels. Il a également besoin de boire beaucoup d’eau.

Prix

Tout comme la plupart des NAC, le prix d’un lapin bélier est particulièrement abordable. Il vous suffit de 30 € environ pour obtenir un beau spécimen. S’il s’agit d’un lapin sortant d’une compétition, son prix peut toutefois être un peu plus élevé.

Concernant son entretien, les frais de vétérinaire ne devraient pas coûter plus de 300 € par an. Ces frais sont indispensables si vous souhaitez maintenir votre lapin en bonne santé. Pour la nourriture, avec moins de 30 € par mois, vous serez apte à combler tous ses besoins. Si vous optez pour les aliments haut de gamme, vos dépenses peuvent augmenter.

À part cela, il y a les dépenses diverses telles que la litière et les accessoires dont le lapin peut avoir besoin. D’autre part, si c’est la première fois que vous adoptez un tel lapin, il vous faudra investir dans une cage de grande taille. Une cage suffisamment grande pour un lapin bélier (surtout s’il s’agit d’une variété géante) peut valoir une soixantaine d’euros ou plus selon sa qualité.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.