Éduquer un chaton : nos conseils

L’éducation du chaton est assez particulière. Elle ne ressemble en rien à celle du chiot ou d’un autre animal. Et pour cause, son comportement diffère de celui des autres animaux. Ne considérez cependant pas cette différence comme sa façon de s’imposer face à vous. Vous ne pouvez pas le contraindre à s’asseoir comme un chien lorsque vous lui donnez un ordre. Certes, vous pouvez lui apprendre quelques notions pour améliorer son comportement avec vous ainsi que sa socialisation, mais veillez à vous y prendre dans les règles de l’art lorsque vous décidez de bien éduquer un chaton.

Les bases à appliquer pour bien éduquer un chaton

L’éducation du chaton repose essentiellement sur la façon dont sa mère l’oriente. Il ne vous revient pas directement de lui apprendre les premières choses qu’il doit connaître. Même les professionnels d’une animalerie, un comportementaliste pour chat ou le vétérinaire d’un refuge ne peuvent remplacer l’éducation de base de la mère. Autrement dit, il est faux de penser que le sevrage anticipé facilite l’éducation du chaton. Il est même déconseillé de procéder au sevrage alimentaire trop tôt. C’est à la mère d’éduquer le chaton en premier afin d’initier ses petits à s’alimenter correctement, à se comporter de la meilleure façon avec les autres animaux et les humains, et à rester à l’affût du danger. Si vous séparez trop tôt votre chaton de sa mère, vous risquez d’avoir du mal à assurer son éducation.

En effet, si vous effectuez un sevrage trop tôt, le rôle de la mère va vous revenir. La communication peut se dérouler différemment dans ce cas, et l’éducation de base ne se passera pas correctement. Cette séparation provoque également un certain manque d’affection partagée dans la fratrie. Le temps passé avec ses frères et sœurs apprend aussi au chaton à se comporter correctement avec les autres chats. Même les spécialistes du comportement des félins ne peuvent pas toujours rééduquer les chats qui n’ont pas grandi avec leur fratrie.

À quel stade de l’éducation du chaton son maître doit-il intervenir ?

Si vous accueillez un chaton avant son troisième mois de vie, son éducation ne sera pas aisée. Certes, il a eu le temps d’acquérir une éducation de base avec sa mère, mais il peut avoir des problèmes à communiquer avec les humains. Gardez une certaine proximité pour bien éduquer votre chaton dans un premier temps. Habituez-vous à le toucher régulièrement, à le câliner et à être tendre avec lui sans le harceler. Une heure par jour suffit amplement pour entretenir une certaine intimité entre vous et créer un attachement mutuel avec le chaton.

Essayez de lui gratter le ventre pour qu’il ouvre sa bouche et vous mordille. Rassurez-vous, ses petites morsures ne sont pas douloureuses. Les caresses sur le ventre ne sont pas particulièrement appréciées par les chats. C’est pourquoi vous devez lui faire savoir que ça n’a rien de désagréable. Au fil du temps, votre chaton s’y habituera.

Si vous avez accueilli un chat abandonné dans une animalerie ou un refuge, ou encore un animal trouvé en pleine nature, éduquer un chaton peut être plus complexe. La patience est de rigueur dans ce cas. Soyez continuellement doux avec votre nouveau chat sans entretenir trop de contacts physiques avec lui pendant les premiers jours. Il arrive qu’un animal trouvé dans cette situation ait vécu un passé compliqué et pénible. Mieux vaut ne pas le brusquer et le contraindre à se sociabiliser. Le temps vous permettra d’améliorer son éducation et de mieux le gérer. Si vous avez du mal à vous en sortir, l’aide d’un comportementaliste sera peut-être nécessaire.

comment éduquer un chaton

L’éducation du chaton sur les griffures et les morsures

À un certain moment, votre chaton peut vous mordre ou vous griffer. Ce genre de comportement est inné chez le chat. Toutefois, vous pouvez limiter les griffures et les morsures. Pour jouer par exemple, votre animal de compagnie peut s’amuser avec vos boutons de chemise ou avec votre ceinture. Si vous l’incitez à jouer avec votre main, il considérera celle-ci comme un jouet et sera forcément tenté de vous griffer ou de vous mordre. Bref, les petites morsures et griffures sont naturelles et inoffensives.

Cependant, faites-lui savoir que son comportement ne vous plaît pas. Pour ce faire, exprimez-vous tout simplement en criant « aïe » ou en le repoussant légèrement. Offrez-lui des jouets pour qu’il puisse décharger son énergie dessus et non sur vous. De cette façon, votre chaton apprendra mieux à ne plus vous mordre ou à vous griffer.

Pour éduquer un chaton et avoir de bons résultats, procédez étape par étape. Initiez-le aux côtés de sa mère, et ce, le plus longtemps possible. La proximité de sa mère constitue pour le chaton un signe d’assurance et de protection, ce qui favorise sa santé psychique, mais aussi physique. L’apprentissage sera également plus simple et mieux reçu par le chaton. Pour que votre chaton se sente à son aise chez vous, installez un arbre à chat. Cet accessoire est bénéfique tant pour lui que pour sa mère.

Quels vocabulaires utiliser pour éduquer un chaton ?

Servez-vous de mots faciles à comprendre pour éduquer un chaton, suivis de certains gestuels pour faire passer un message à votre chat. Utilisez un ton autoritaire pour vous imposer face à ses petits caprices, en particulier lorsque votre chaton fait ses griffes et ses dents. Certes, celui-ci ne comprendra pas du premier coup, mais saura distinguer vos refus au fil du temps. Le terme « non » est également facile à assimiler pour votre petit félin. Si ce dernier est tenté de monter sur votre table ou votre lit par exemple, un simple « descend » suffit pour l’inciter à partir. Utilisez un ton autoritaire pour lui faire comprendre qu’il n’agit pas convenablement.

Pour que la communication passe mieux, les petites récompenses sont vivement encouragées. Si votre chaton a par exemple réussi à faire pipi dans sa litière suite à votre apprentissage, faites-le venir vers vous par un simple « viens mon chaton » ou sifflez son nom pour lui donner une petite friandise. Bien qu’il ne comprenne pas l’ensemble des mots que vous prononcez, ceux que vous utilisez fréquemment vous aident à développer une relation de confiance avec votre petit animal de compagnie.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.