Alimentation du chaton après le sevrage— Nos recommandations

Le sevrage est une étape importante dans la vie d’un chat. C’est une transition permettant à l’organisme du chaton d’être préparé progressivement à l’alimentation d’un chat adulte. Durant cette période, il est important de surveiller la nutrition de l’animal afin que sa santé ne soit pas menacée. Il est également essentiel de faire attention à l’alimentation du chaton après le sevrage.

Qu’est-ce que le sevrage ?

alimentation chaton après sevrage

Le sevrage a lieu à partir de la 4e semaine du chaton. À cet âge, il commence à être un peu plus actif et commence à se servir de ses crocs. Le sevrage doit au minimum continuer jusqu’à la 8e semaine. C’est pour cette raison qu’aucun éleveur n’est autorisé à vendre un chaton de moins de 8 mois  ?.

Un chaton qui a vécu avec sa mère jusqu’à l’âge de 3 mois est bien plus équilibré. Chez les chats sauvages, le sevrage dure plusieurs mois jusqu’à ce que la mère du chaton refuse définitivement de lui donner du lait.

À partir de la 4e semaine d’allaitement, la mère du chaton commence à manquer de lait. Pour combler ce manque, elle apporte des proies destinées à initier son petit à la nourriture solide. En apportant des proies vivantes à son chaton, la mère va également l’initier à la chasse et permettre progressivement de préparer l’alimentation du chaton après le sevrage. À quatre mois, un chat sauvage est déjà un bon chasseur. Pour le cas des chatons abandonnés, vous devrez initier vous-même l’animal et d’aider à s’adapter progressivement à la nourriture solide ?.

La socialisation du chaton commence avec la mère durant le sevrage. Elle continue une fois que vous adoptez votre chat. Vous devez l’habituer à interagir avec vous afin que son éducation puisse se faire rapidement. En initiant le chaton à son entourage, évitez de lui faire peur ou de le traumatiser.

Le sevrage est une période critique, car il existe de nombreux paramètres auxquels vous devez faire attention. La transition alimentaire doit être bien gérée sinon les problèmes de santé peuvent apparaitre. Il faut savoir qu’une sous-alimentation peut entrainer une baisse du système immunitaire du chaton. De plus, ce dernier commence à explorer son environnement. Ce qui l’expose un peu plus aux agents infectieux.

Alimentation conseillée pour un chaton sevré

Vous devez faire attention à ce que vous donnez à votre chaton sevré. Continuez à lui donner du lait ? tout en l’habituant à une nourriture plus consistante. En l’absence de la mère, le lait à utiliser doit être maternisé. Le lait de vache n’est pas à utiliser comme base alimentaire, car il est trop riche en lactose, ce qui est mauvais pour le chat. Il est également moins énergétique et pauvre en protéine.

Pour initier le chaton à une alimentation plus nutritive et éviter qu’il fasse de l’embonpoint, vous pouvez commencer par de la nourriture humide telle que de la pâtée. Ce type d’aliment est généralement plus facile à digérer, ce qui évite les troubles digestifs chez le chaton. Vous pouvez aussi lui donner des croquettes pour chatons et les humidifier avec du lait maternisé si elles sont top sèches. N’oubliez pas de remplir sa gamelle d’eau pour qu’il puisse bien s’hydrater.

Vous devez conditionner votre chat dès son plus jeune âge pour qu’il adopte les bons comportements. Sa gamelle doit par exemple, être placée dans la cuisine afin qu’il identifie cet endroit comme seul lieu où il peut manger en toute tranquillité. Évitez de placer sa gamelle près de la litière, car un chat n’aime pas les mauvaises odeurs.

Le chaton peut exprimer ses goûts dès son plus jeune âge. S’il n’aime pas la croquette ou le lait que vous lui donnez, essayez une autre marque. S’il s’obstine à ne rien manger ?, il est préférable que vous demandiez l’aide d’un vétérinaire ou de l’éleveur auprès duquel vousavez acheté l’animal.

L’avantage avec les croquettes réside dans le fait qu’elles contiennent tout ce dont le chaton a besoin pour sa croissance. Les restes de tables et les aliments tels que la viande et le fromage ? sont prohibés, car ils pourraient entrainer un déséquilibre alimentaire. De plus, si vous habituez votre animal à ce genre de nourriture dès son plus jeune âge, il risque de ne plus accepter d’autres types de nourriture comme alimentation du chaton après le sevrage.

Déroulement du sevrage

alimentation chaton après sevrage que donner

L’estomac du chaton est très petit, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un gros appétit ?. Après le sevrage, vous devrez lui donner de la nourriture en petite quantité, mais de manière fréquente. Vous pouvez commencer par lui donner 4 repas par jour. Si vous ne lui donnez que 3 repas au quotidien, vous devrez lui donner quelques croquettes en guise de goûter.

Après quelques mois, le chat devrait pouvoir se contenter d’une ration de 3 repas par jour. À 10 ou 12 semaines, votre chat devrait s’être habitué à la nourriture solide. À 6 mois, la croissance du chat ralentit, mais il n’est pas encore tout à fait mature.

Vers son 7e ou 8e mois, le chat devient pubère et vous pouvez décider de le castrer. Si vous faites ce choix, vous devrez surveiller de plus près l’alimentation du chaton après le sevrage. Notez que vous devrez attendre qu’il ait atteint 12 mois de vie avant de commencer à lui donner des croquettes pour chats adultes. La transition vers la nourriture pour chat adulte doit se faire de façon progressive.

En général, un chaton qui est adopté vient juste de terminer son sevrage. Le fait que de nombreux changements surviennent dans sa vie peut le stresser et lui causer des troubles digestifs. Pour aider votre chaton à faire la transition, employez pendant un certain temps la même marque de nourriture usitée par l’éleveur ou le refuge d’où vous l’avez recueilli.

La modification du régime alimentaire doit se faire progressivement ?. Vous devez commencer par introduire en petite quantité la nouvelle nourriture avec l’ancienne alimentation du chaton après sevrage. Puis, vous pourrez modifier les proportions chaque fois jusqu’à ce que le chaton soit habitué aux nouvelles croquettes.

Durant la période de sevrage, votre chat doit normalement gagner en poids. Dans le cas où son poids resterait constant ou même s’il diminue, vous devrez demander de l’aide auprès d’un vétérinaire. Un chaton ne développe généralement pas d’obésité, mais vous devrez toujours l’alimenter correctement. Sur les boites de céréales ou de pâtées doivent être indiquées les proportions que vous devrez donner quotidiennement à l’animal. Vous pouvez aussi prendre conseil auprès de l’éleveur pour connaitre les bonnes habitudes alimentaires requises pour un chaton après sevrage.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.