Chat agressif : Nos conseils et solutions

Imprévisible, le chat peut passer d’une humeur câline et affectueuse à un comportement purement agressif. Vous ne vous doutez pas à certains moments qu’il pourrait vous mordre ou vous griffer violemment. Un contexte particulier peut le pousser à se comporter de cette façon envers vous : la présence d’un autre animal dans la cour, les câlins dans une zone sensible, réveil brutal, bruit assourdissant, etc. Découvrez dans cet article, les raisons du comportement d’un chat agressif ainsi que les solutions adéquates pour résoudre ce type de problème.

Pourquoi le chat devient-il agressif ?

Le chat peut se montrer agressif pour différentes raisons. La simple présence d’un autre animal sur son territoire peut par exemple l’irriter, même si celui-ci est aussi votre animal de compagnie au même titre que votre matou. Partager son espace et ses maîtres n’est pas toujours facile à vivre pour le chat. C’est pourquoi il lui faut du temps pour s’adapter à son nouveau compagnon. Lorsque le chat n’a pas été initié à la vie sociale, il se sent menacé face à un animal qui lui est étranger. Ce comportement, aussi appelé agressivité territoriale, s’accentue chez les mâles non castrés.

Il arrive également que cette agressivité se manifeste lorsque le lieu de vie du chat agressif est inadapté à son développement et à son bien-être. C’est par exemple le cas lorsqu’il est enfermé trop longtemps dans un appartement. Dans ce cas, il aura tendance à s’acharner sur les objets qu’il trouve pour dépenser son énergie.

Le sentiment d’être attaqué pousse le chat à devenir agressif. Les gestes brusques, les contraintes et certaines manipulations favorisent effectivement son agressivité. C’est pourquoi vous devez faire le possible pour le sociabiliser dès son plus jeune âge. Tenez également compte de l’attitude de votre matou face à certains gestes. Par exemple, certains chats n’aiment pas qu’on les prenne dans les bras. Les effets de surprise ne leur plaisent également. Si vous y dérogez, vous risquez d’être griffé violemment ou mordu.

Les maladies peuvent également générer une certaine agressivité et un changement de comportement brusque chez le chat. Les symptômes ne sont souvent pas perceptibles ni visibles, à part cette agressivité soudaine. Seule une consultation chez le vétérinaire permet d’affirmer ou non cette hypothèse. Le sevrage provoque aussi des troubles émotionnels chez certains individus félins. Dans le cas où le chaton a été séparé trop tôt de sa mère et de sa fratrie, il risque de devenir plus irritable que les autres chats.

Par ailleurs, le chat est un prédateur. Il peut démontrer son agressivité lorsqu’il veut chasser ou quand il aperçoit une proie au loin. Toutefois, les proies ne sont pas ses seuls objectifs. Votre chat décharge parfois son agressivité sur ses jouets, les meubles et même les rideaux. Étant donné qu’il s’agit d’un animal carnivore, il s’avère indispensable de le nourrir en conséquence. Ne vous limitez pas aux croquettes pour nourrir un chat agressif. Bien que riches en protéines, ces dernières ne remplacent pas la viande. D’autant plus qu’une alimentation riche en protéines animales limite les envies de chasser de votre petit félin.

Que faire pour dissiper l’agressivité chez le chat ?

éduquer chat agressif

Pour réduire, voire faire disparaître totalement l’agressivité de votre matou, vous devez d’abord identifier la cause de son état. Agressivité territoriale, maladie, menace, etc., ne lésinez sur aucun détail. Le chat est un animal nerveux. Son comportement est totalement imprévisible. Son état peut passer de la sérénité à l’agressivité extrême en quelques secondes. Il convient aussi de détecter les zones qui rendent un chat agressif dites « zones interdites de caresse », comme le ventre ou la queue. Même si vous connaissez des chats qui aiment les gratouilles dans ces zones, vous n’avez pas forcément à toucher le vôtre de la même façon, au risque de vous faire griffer ou mordre.

Il est donc tout à fait possible d’anticiper ces agressions en faisant preuve d’attention. Il arrive également que votre chat vous envoie quelques signaux vous indiquant que vous ne pouvez pas le caresser. Cela peut être une petite morsure non douloureuse. Votre matou peut également repousser votre main avec sa patte ou remuer sa queue. Le remuement de la queue ne signifie pas systématiquement qu’il est content, comme c’est le cas chez le chien. Au contraire, ce geste  doit vous interpeller, car cela lui déplaît.

Lorsque le chat agressif raidit, en particulier au niveau de ses pattes arrière, il s’apprête à bondir rapidement ou à vous griffer. Si tel est le cas, éloignez-vous sans attendre. Vos taquineries ne lui plaisent peut-être pas et son agressivité est sa manière de vous repousser.

Par ailleurs, un chat irrité dresse ses oreilles à l’avant et sur le côté, alors qu’un chat détendu laisse plutôt tomber ses oreilles. En cas d’irritabilité ou de situation de stress chez le chat, ne le taquinez surtout pas et n’essayez pas de le caresser. Laissez-le plutôt se calmer dans son coin et revenir vers vous lorsqu’il en aura envie.

En cas de mauvais sevrage chez le chat, faites preuve de patience en échelonnant l’éducation de votre animal de compagnie. Lorsqu’il est agressif, affirmez-vous en lui parlant avec fermeté. Au fil du temps, il ne peut que comprendre que son comportement de chat agressif n’est pas approprié. Si vous rencontrez des difficultés à le maîtriser malgré le temps, l’aide d’un comportementaliste pour félin est vivement recommandée.

Dans le cas où votre matou a l’habitude de jouer avec agressivité, offrez-lui des jouets sur lesquels il peut décharger son énergie. S’il ne dispose pas suffisamment de jouets, il peut griffer autre chose comme votre canapé ou vos rideaux. Ne cherchez pas des accessoires trop complexes ou trop chers pour lui faire plaisir. Une balle ou une simple pelote de laine suffit amplement à le distraire. Si vous en avez les moyens, achetez un arbre à chat qui propose des cachettes et des petits coins de repos en plus.

Pour finir, accordez suffisamment d’attention à votre matou. Votre présence le rassure et le calme en cas de comportement agressif. Si vous vous absentez trop souvent, son agressivité est tout à fait justifiée. Vos câlins et les petits moments de complicités sont essentiels pour garantir son épanouissement au sein de votre foyer.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.