Oreilles du chat : caractéristiques, utilités et maladies

En tant que chasseur de nature, le chat se sert énormément de ses oreilles, car ils lui permettent d’entendre ce qui se passe autour de lui avec une très grande précision. Esthétiquement parlant, les oreilles du chat lui confèrent une élégance qui lui rend très attrayant et peuvent même déterminer les caractéristiques distinctives d’une race en particulier. Parlons en détail de ces organes essentiels au chat que sont ses oreilles. Donnons-en les caractéristiques, l’utilité, ainsi que les maladies qui peuvent les affecter.

Caractéristiques des oreilles du chat

L’ouïe est très développée chez le chat. Elle l’est bien plus que chez les humains. Comme les oreilles du chat parviennent à capter toutes sortes de son, nos gentils petits félins sont constamment en alerte, car leurs oreilles sont très mobiles. Voyons anatomiquement les caractéristiques des oreilles du chat.

Commençons par les pavillons. Ils sont sûrement parmi les attraits que vous distinguez en premier chez votre chat. Bien dressés, ils surplombent son crâne et lui donnent un côté séduisant. Cependant, ils ne servent pas qu’à l’esthétique, mais surtout à l’amplification des sons provenant de l’entourage de votre chat.

Sur la base du pavillon, on retrouve l’entrée du conduit auditif qui descend quasiment à la verticale jusqu’à former un angle de 90 degrés. En longeant le conduit auditif, on débouche sur le tympan.

À l’intérieur de l’oreille du chat, il y a l’oreille moyenne et l’oreille interne ainsi que la trompe d’Eustache. Ils se trouvent à proximité du tympan et jouent un rôle essentiel sur l’équilibre du chat.

Les oreilles du chat pour communiquer

Les oreilles du chat ne lui servent pas seulement à entendre, mais aussi à communiquer. En effet, le chat exprime beaucoup de choses avec les pavillons de ces oreilles. Certaines leurs postures en disent beaucoup sur son humeur ou sur ce qu’il demande. Encore faut-il savoir les décrypter.

Lorsque les oreilles du chat sont droites et qu’il semble prêter beaucoup d’attention à ce qu’il entend tout autour de lui, cela signifie qu’il attend quelque chose ou bien qu’il est détendu.

Les oreilles dressées vers l’arrière, accompagnés d’une face crispée, des yeux noirs, des poils hérissés et un grondement inquiétant ou un comportement de chat qui crache signifient que le chat est en colère. Cela peut aussi signifier qu’il a repéré un intrus en face de lui et il tente de l’intimider. S’il agit de cette manière envers vous, vous avez intérêt à ne pas le provoquer et vous éloigner de lui, sinon, c’est à coup de griffe qu’il vous fera comprendre qu’il est en rogne contre vous.

Des oreilles totalement plaquées vers l’arrière indiquent que votre chat est saisi d’une très grande frayeur. Toutes les parties de son corps se rapprochent et il reste couché sur le sol et est prêt à s’enfuir. Il faut faire très attention, car votre compagnon est totalement apeuré. Si vous insistez à vous approcher, il pourra vous attaquer s’il ne peut pas s’enfuir.

À titre d’information, il est essentiel pour tout propriétaire de chat de savoir décrypter le langage du corps de son animal. Tout son corps en dit beaucoup sur ce qu’il ressent ou demande. Ses expressions ainsi que ses miaulements sont tout aussi expressifs et informatifs sur son humeur.

Les maladies affectant les oreilles du chat

spécificités oreilles du chat

Il existe de nombreuses maladies qui peuvent affecter les oreilles du chat. Certaines d’entre elles sont susceptibles de provoquer de sérieux dommages. C’est pour cette raison que vous ne devez jamais faire preuve de négligence lorsque vous suspectez quelque chose d’anormale chez votre chat. Ci-après quelques-unes des pathologies qui touchent couramment les oreilles du chat.

L’otite externe

Il s’agit d’une inflammation du conduit auditif externe pouvant atteindre le tympan. Elle est engendrée par une infection des oreilles du chat par un parasite ou une bactérie. La gale du chat au niveau de l’oreille est considérée comme la première cause de cette maladie. Le conduit auditif du chat est envahi par des acariens, Otodectes cynotis.

L’otite externe provoque de terribles démangeaisons chez le chat. À certains moments, la douleur que le chat ressent est si forte qu’il ne veut plus qu’on touche ses oreilles. Généralement, on observe des écoulements suspects ou des sécrétions noires accompagnées d’odeurs infectes au niveau du conduit auditif du chat malade.

L’otite interne

Il s’agit d’une maladie du chat que l’on rencontre assez rarement. Cependant, elle est souvent très grave. Elle touche l’oreille interne ou l’oreille moyenne, plus précisément l’appareil vestibulaire ou le nerf auditif. Elle peut être provoquée par l’introduction d’un corps étranger dans le conduit auditif des oreilles du chat. Généralement, le chat baisse ses oreilles et il secoue fréquemment sa tête lorsqu’il est atteint par cette maladie. Parfois, il peut même tituber ou présenter des troubles sérieux de l’équilibre. Dans le pire des cas, l’otite interne provoque la surdité du félin.

La surdité du chat

Il n’est pas rare qu’on rencontre des chats devenus sourds à cause de maladies. Parfois, la surdité ne touche que l’une des oreilles du chat. C’est ce que l’on retrouve chez les chats blancs avec les yeux vairons (un œil bleu et l’autre œil de teinte différente). L’oreille sourde se trouve toujours du côté de l’œil clair. Par ailleurs, le risque d’être totalement sourd est très important chez les chats blancs en entier et qui ont les yeux bleus.

Le carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde est une maladie très grave puisqu’il s’agit d’un cancer du pavillon des oreilles du chat. Les risques d’être affectés par cette maladie sont beaucoup plus importants chez les chats ayant la peau et les poils clairs. Il se manifeste par un épaississement du bord des oreilles du chat. Devenant croûteuse, cette partie se détériore progressivement. Afin de couper court à la progression du cancer, les vétérinaires peuvent faire des interventions chirurgicales. Pour cela, ils sectionnent la partie du pavillon affecté par le cancer.

À titre préventif contre les affections, il vaut mieux procéder à des inspections régulières des oreilles du chat. Vous pouvez également les nettoyer avec une compresse ou un produit vétérinaire destinés à cet effet. Quoi qu’il en soit, au moindre doute sur l’état de santé des oreilles de votre chat, il vaut mieux demander conseil auprès du vétérinaire. Lui seul est en mesure de vous dire précisément, après auscultation avec ces appareils de précision, ce qui affecte votre animal.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *