Ara bleu et jaune : prix de cet oiseau, santé & comportement

Le Ara bleu est une espèce protégée. Tout comme son habitat naturel, cet oiseau est menacé d’extinction. Il vient d’Amazonie et appartient à la famille des psittacidés. Ce volatile se démarque par son plumage d’une beauté rare ainsi que par son aptitude soi-disant à imiter le langage des humains.

Cet oiseau évolue principalement dans des zones forestières particulièrement humides. Il est localisé en Amérique du Sud et des groupes d’individus sont répartis dans le Brésil, la Guyane, le Pérou, l’Argentine, la Bolivie, la Colombie et l’Équateur.

Le perroquet Ara jaune et bleu mesure entre 85 à 90 cm et il pèse dans les 1 à 1,3 kg. Il est doté d’un bec gris sombre qui est à la fois épais et crochu. Ses ailes sont larges et une fois qu’elles sont déployées, l’animal présente une envergure pouvant être comprise entre 105 et 115 cm. Le Ara bleu dispose également d’une longue queue ainsi que de griffes longues et acérées.

Cette espèce se caractérise par les couleurs spécifiques de son plumage. Celles-ci sont notamment très vives et ce sont le jaune et le bleu qui sont les plus dominants. Le dessus du corps de cet oiseau est d’un turquoise luisant tandis que les parties inférieures sont d’un jaune d’or. Sa tête est marquée par une crinière bleu-vert, ses joues sont blanches et présentent des stries noires juste en dessous de chaque œil. Le volatile porte également un collier noir. Ses yeux et ses pattes sont jaunes et sa queue arbore une teinte bleutée qui tire sur le violet. Avant la maturité, les iris des Aras bleus sont bruns.

Les mâles Aras bleus sont plus imposants comparés aux femelles. Leur plumage présente également des couleurs plus foncées.

Comportement & Caractère

À l’état sauvage, le Ara bleu est très sédentaire. Il ne quitte généralement son territoire que dans le cas où la nourriture venait à y manquer. C’est également une espèce grégaire. Il aime vivre en groupe, souvent composé d’une vingtaine d’individus. C’est aussi un oiseau monogame qui vit le plus souvent en couple. Le perroquet bleu et jaune reste avec le même partenaire tout au long de sa vie. Les couples de Aras bleus sont d’ailleurs très fusionnels.

Ce grand perroquet bleu est un oiseau diurne et arboricole. Il évolue dans les arbres, mais il lui arrive aussi de descendre au sol pour grignoter les noix et les fruits qui y tombent.

Le volatile est connu pour être très expressif et bruyant. Ses cris sont gutturaux et se déclinent en une très large gamme de chants et de bruits. D’autre part, cette espèce est relativement sociable. L’oiseau est également décrit comme étant particulièrement attachant et joueur.

Dans un milieu où il se sent persécuté, le Ara bleu sera plus réservé. En revanche, lorsqu’il se trouve dans un environnement plus sécurisé, il est moins farouche. Les individus qui sont habitués aux contacts humains peuvent même se montrer assez familiers.

C’est principalement à l’aube et dans la soirée que le perroquet bleu et jaune effectue ses vols pour se nourrir. Ses battements d’ailes sont très lents et il n’effectue que des vols directs.

Santé

Le Ara bleu jouit d’une longue durée de vie. Si à l’état sauvage un individu peut vivre entre 30 à 40 ans, en captivité, cette longévité est estimée à une soixantaine d’années. Cette espèce atteint sa maturité sexuelle vers 8 ou 10 ans. L’oiseau a en moyenne une couvée par an à l’issue de laquelle il peut avoir entre 1 à 4 œufs. Chez les Aras bleus, seules les femelles couvent les œufs et la durée de couvaison varie de 24 à 28 jours. Les oisillons quittent généralement le nid de leurs parents dès leur 3e mois de vie. Ils restent nidicoles et se nourrissent de ce que leurs parents leur apportent et ne deviennent entièrement indépendants qu’à partir de 7 ou 8 mois.

Le perroquet bleu et jaune est un oiseau relativement robuste. Malgré tout, il n’est pas insensible aux maladies diverses et il a besoin d’avoir un bon suivi. Cette espèce peut notamment souffrir d’une chlamydiose ou d’une conjonctivite. Elle peut également développer des kystes folliculaires, être en proie à des vers capillaires, etc.

Pour son bien-être, ce volatile a besoin d’évoluer dans une grande cage. Une volière placée en extérieur est même très appréciée. Il est indispensable de bien choisir l’emplacement de celle-ci afin de protéger l’oiseau contre les différentes conditions météorologiques.

Comme il s’agit d’un volatile particulièrement actif, il est nécessaire de lui fournir de solides perchoirs dans sa cage. Il aura aussi besoin d’avoir des troncs à sa disposition ainsi que des accessoires adaptés (un abri, une mangeoire et un abreuvoir).

Cet oiseau est un herbivore qui se nourrit principalement de graines, de fleurs, de noix et de fruits. Il lui arrive d’ingurgiter de l’argile, particulièrement riche en sels minéraux, pour l’aider à mieux digérer les éventuelles toxines pouvant être présentes dans certains fruits.

Prix

Les perroquets Aras sont des NAC qui s’avèrent extrêmement chers. Il n’y a pas de prix spécifique pour l’acquisition d’un Ara bleu. Qui plus est, comme il s’agit d’une espèce protégée, sa commercialisation s’avère assez complexe. D’autre part, l’adoption de ce type d’animal nécessite la détention d’une autorisation spécifique, notamment un certificat de capacité. Pour obtenir ce document, vous devez en faire la demande auprès de votre préfecture avant d’acquisition de votre oiseau.

Le prix d’achat d’un Ara varie suivant l’espèce, les origines, l’âge ainsi que l’élevage qui le vend. En moyenne, pour obtenir un Ara issu d’un centre d’élevage spécialisé, il faut compter entre 750 € et 2 900 €. Même s’il existe des particuliers et des animaleries qui proposent des espèces de Ara à la vente, il est toujours préférable de se rapprocher d’un élevage. Bien que les prix y soient relativement plus élevés, cela vous permet de voir par vous-même les conditions dans lesquelles les oiseaux sont élevés. Un éleveur professionnel sera également plus à même de vous prodiguer les meilleurs conseils pour prendre soin de votre volatile.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.