Croquettes sans céréales pour chat : est-ce utile pour le félin ?

De plus en plus de propriétaires nourrissent leur félin avec des croquettes sans céréales pour chat. Il faut dire que celles-ci ont aujourd’hui la réputation d’être qualitativement excellentes. Devant autant d’engouement pour les aliments qui ne contiennent pas de graines, une question se pose : est-ce le résultat d’une publicité qui a bien marché ou sont-ils réellement avantageux pour la santé de nos compagnons à poils ? Suivez-nous avec cet article dans lequel vous saurez s’il est vraiment utile de donner des croquettes sans céréales pour chat à votre félin.

Croquettes sans céréales pour chat : de quoi s’agit-il ?

Comme leur appellation l’indique, les croquettes sans céréales pour chat ne contiennent ni blé, ni orge, ni maïs. Pourtant la production de ce type d’aliment nécessite de l’amidon. Celui-ci sert de liant permettant aux croquettes de garder leur aspect solide au lieu de se déliter en poudre. Les producteurs de croquettes sans céréales puisent cet ingrédient indispensable dans d’autres sources comme les patates douces, les pommes de terre, les pois, etc.

Parmi les composants qu’on retrouve dans ce type d’aliment pour chat, il y a les viandes, les fruits et les légumes. Ces éléments appartiennent au régime alimentaire naturel de tous les félins. Il ne faut pas oublier que ces derniers sont des carnivores stricts qui chassent les proies de petite taille.

Pourquoi opter pour des croquettes sans céréales pour chat ?

Quelques notions de diététiques

Les chats se distinguent des autres animaux par la courteur de leur intestin qui fait à peine 1 m de long. À titre de comparaison, il mesure 6 m chez l’humain et 3 m chez les canidés. Quant au gros intestin, celui du chat est long de 20 à 40 cm. Le système digestif de ce dernier est conçu pour engloutir uniquement les proies de petite taille. C’est pour cette raison qu’il doit se nourrir plusieurs fois par jour, jusqu’à 16 repas dans certains cas. Avec un intestin aussi court, le tube digestif de nos compagnons à poils n’est pas en mesure d’assimiler convenablement les glucides non transformés contenus dans les céréales, ce qui n’est pas le cas de celui des humains et des herbivores. D’où l’intérêt des croquettes sans céréales pour chat.

Notons que les céréales renferment une grande quantité d’acides aminés non essentiels. À l’inverse, ils sont très pauvres en acides aminés indispensables à l’instar de la lysine et la taurine. Le félin en a besoin quotidiennement alors que son organisme ne peut pas les synthétiser de manière naturelle. Il n’a d’autres choix que de les puiser dans sa nourriture.

Les avantages de ce type de roquette pour les félins 

Les croquettes sans céréales pour chat présentent de réels avantages pour les félins. Nourrir ces derniers avec ce type d’aliment, c’est les soumettre à un régime alimentaire quasi naturel. Les risques de contamination par des mycotoxines et autres moisissures favorisés par la consommation de céréales sont inexistants.

Les conséquences positives sont directement visibles à travers la brillance du pelage du chat et la bonne santé de sa peau. C’est entre autres dû au fait qu’il reçoit suffisamment d’acides gras essentiels comme l’oméga 3 et 6. À cela s’ajoute la qualité accrue de la digestion. En effet, les croquettes sans céréales pour chat sont facilement digestibles si bien qu’ils sont conseillés pour les félins allergiques et ceux qui présentent des intolérances. Les légumes contenus de ces croquettes fournissent les fibres indispensables. C’est pour cette raison qu’ils sont recommandés pour des chats qui ont des problèmes d’estomac ou de digestion dont les symptômes sont la diarrhée ou la constipation récurrente.

Par ailleurs, les croquettes sans céréale ne contiennent pas de gluten, ce qui permet de réduire les risques de contracter la maladie cœliaque. À titre d’information, les chats ne sont pas allergiques au gluten. Certains producteurs d’aliments pour félin disent à tort que leurs produits ne sont pas susceptibles de déclencher de l’allergie au gluten parce qu’ils n’en contiennent pas. Ce n’est que de la publicité.

Quoi qu’il en soit, il faut toujours retenir que le chat est un carnivore et qu’il mange essentiellement de la viande ou du poisson. Ces denrées les apportent des protéines animales de haute qualité qui sont indispensables à leur survie. Il faut limiter au maximum la consommation de sucre et d’autres additifs.

Croquettes sans céréales pour chat : laquelle choisir ?

donner des Croquettes sans céréales pour chat

Il existe tellement de croquettes sans céréales pour chat dans le commerce qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. La question se pose s’ils sont tous de haute qualité ou non. Pour le savoir, il faut se baser sur plusieurs critères comme le taux de protéines, de matières grasses, de glucides, de fibres et de cendre. Voici la composition idéalement recommandée pour tous les chats, qu’ils soient soumis à un régime alimentaire avec ou sans céréale : 

  • Protéines : supérieur à 35 %
  • Glucides : inférieur à 27 %
  • Fibres : inférieur à 3 %
  • Cendres : inférieur à 10 %
  • Matières grasses : entre 15 à 20 %

Il faut veiller à ce que le taux de protéines soit supérieur à celui des glucides. C’est une règle qu’il faut respecter. Faites attention à certains producteurs de croquettes pour chat sans céréales qui incorporent une trop grande quantité d’autres sources d’amidon comme les patates douces, les pommes de terre, etc. Si le félin en ingère trop, son alimentation n’est pas équilibrée, ce qui peut engendrer des problèmes digestifs récurrents ou favoriser l’obésité.

Comment changer l’alimentation du chat ?

Si vous avez opté pour les croquettes sans céréales pour chat, cela veut dire que c’est aussi le cas de votre félin. S’il est plutôt obstiné, vous devriez faire preuve de plus de patience envers lui. La transition alimentaire doit se faire progressivement. Vous pouvez commencer par une petite quantité de croquettes accompagnées de sa nourriture habituelle. Inutile de lui en donner tout de suite le lendemain. Puis, petit à petit, augmentez la quantité du nouvel aliment et diminuez celle de l’ancienne jusqu’à ce que le chat l’a adopté. N’oubliez pas de mettre de l’eau à la disposition de votre animal de compagnie afin qu’il puisse s’hydrater à volonté.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.