Que mange un lapin nain ? Nos conseils

L’entretien d’un lapin nain est délicat. Et pour cause, cet animal souffre souvent de troubles digestifs et de malocclusions dentaires. Son régime alimentaire doit être adapté en conséquence afin d’allonger sa durée de vie. Pour ce faire, adoptez les bons gestes et sélectionnez les bons aliments, et ce, dès son plus jeune âge.

Lapin nain : un pseudo rongeur à la dentition particulière

Contrairement aux informations véhiculées un peu partout, le lapin n’est pas un rongeur, mais plutôt un lagomorphe. Il se distingue des autres rongeurs notamment par sa deuxième rangée d’incisives sur la mâchoire du haut. Cette confusion est justifiée par la dissimulation de la deuxième rangée d’incisives à l’intérieur de la cavité buccale, derrière la première rangée. En raison de cette dentition particulière, le lapin est donc un herbivore à part entière, alors que la plupart des rongeurs comme les rats sont des omnivores.

La cavité buccale du lapin est composée de 28 dents : 6 incisives, 10 prémolaires et 12 molaires. Les incisives broient les aliments, tandis que les prémolaires et les molaires les mastiquent. Toutes les dents du lapin continuent à croître tout au long de son existence. La pousse continue figure parmi les particularités de sa dentition. Les dents du lapin peuvent pousser entre 1,5 et 2 cm par mois.

Un lapin vivant à l’état sauvage use ses dents en mastiquant les herbes. Les frottements circulaires des dents enrayent la croissance excessive. C’est pourquoi celles-ci repoussent. Si l’alimentation du lapin ne correspond pas, la denture risque d’être déséquilibrée puisque les dents se déforment et leur croissance devient anarchique.

Il en résulte des problèmes dentaires assez conséquents et particulièrement douloureux, comme la malocclusion et les abcès dentaires. Souvent, il faut limer les dents pour les remettre à niveau. L’intervention doit être effectuée d’urgence, car le lapin risque de ne plus vouloir s’alimenter à cause de la douleur provoquée par ce déséquilibre dentaire.

Le foin, la base de l’alimentation du lapin nain

alimentation lapin nain

Pour que les dents du lapin nain s’usent convenablement, son alimentation doit se composer en grande partie de foin. Donnez du foin à manger à votre animal de compagnie au quotidien. Le foin remplace l’herbe fraîche et permet de prévenir les problèmes de croissance anarchique des dents. Si vous n’en trouvez pas, ne vous précipitez pas à lui donner des carottes ou d’autres aliments durs pour user ses dents. Cela ne marchera pas.

Le foin est un aliment riche en fibres indigestes qui contribuent au bon fonctionnement du système digestif du lapin. Mastiquer du foin distrait également ce lagomorphe qui passe souvent son temps à sélectionner les brins les plus appétissants. En mâchant continuellement du foin, votre animal de compagnie se passera de ronger tout autre objet dur chez vous comme le pied de vos tables ou encore vos fils électriques. Le foin remplace aussi les jouets.

Pour vous assurer de donner du foin de bonne qualité à votre lapin nain, évitez de confondre le foin avec la paille. Cette dernière est plus pauvre en nutriments et souvent délaissée dans les champs par les agriculteurs. Elle sert de litière au bétail. En revanche, le foin se définit comme un mélange d’herbes et de plantes riches en fibres, en protéines et en minéraux. De couleur verte, il se compose de brins assez longs et dégage une odeur d’herbe séchée.

Le foin est généralement séché au soleil et contient donc davantage de vitamine D, ce qui favorise la bonne croissance de votre lapin qui gambade à l’air libre. Le foin chargé en pesticides est fortement déconseillé. Évitez les foins biologiques retrouvés dans les granges qui peuvent aussi contenir des larves d’insectes. Pensez également à vérifier la provenance de chaque herbe et plante qui compose le foin, de façon à mieux décerner leurs apports.

Les feuilles et les fleurs séchées se révèlent particulièrement goûteuses pour le lapin nain. De ce fait, préférez le foin qui en contient. Le comportement de votre animal peut être révélateur de ses goûts. Observez sa sélection lorsqu’il mange du foin. De cette façon, vous pouvez composer vous-même le foin qui lui convient et qui ouvre son appétit.

Pour les lapins de moins de 6 mois, optez pour un foin riche en luzerne. Ce dernier se révèle particulièrement riche en calcium, ce qui convient aux jeunes. Pour le lapin adulte en revanche, il peut provoquer des troubles urinaires.

L’alimentation du lapin nain doit être constituée de 75 % de foin. Sa ration quotidienne équivaut à son poids. Cependant, vous pouvez lui en donner à volonté. Il suffit de lui offrir du foin frais au quotidien pour le maintenir en forme. Le foin ne peut être utilisé comme litière, car le lapin risque de ne plus l’assimiler à la nourriture.

Et si le lapin nain ne mange pas son foin ?

Il va sans dire que le lapin peut devenir capricieux à un certain moment. Si vous lui donnez quelque chose qui ne lui plaît pas à manger, il refusera de se nourrir. Dès l’adoption, informez-vous sur le type de foin que votre nouvel animal de compagnie préfère. Si vous avez omis cette étape, il vous revient alors d’étudier les préférences de votre lapin nain. Essayez de changer de foin pour déterminer celui qu’il aime.

Si votre lapin refuse toujours de manger son foin malgré vos tentatives, pensez à changer de distributeur ou de place. Stimulez l’appétit de votre lapin nain en enjolivant par exemple ses rouleaux de foin.

L’herbe fraîche

La plupart des lapins nains aiment se nourrir d’herbe fraîche. L’intégration de verdures dans l’alimentation du lapin permet d’équilibrer sa nourriture. Contrairement à ce que l’on peut croire, les herbes fraîches ne provoquent pas toujours des diarrhées chez le lapin nain. Les épisodes diarrhéiques sont principalement justifiés par le manque de consommation de foin ou encore la non-habitude aux légumes frais.

Pourtant, l’herbe fraîche hydrate le lapin et complète ses apports en fibres, en protéines et en glucides. De plus, elle ne manque pas de goût et se décline en de nombreuses variétés. Il est préférable d’opter pour la verdure biologique. Il suffit de la nettoyer convenablement avant de la donner à manger à votre animal de compagnie. Ne vous contentez pas des plantes retrouvées dans les champs, car celles-ci sont souvent traitées de produits et d’engrais chimiques.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Une réflexion sur “Que mange un lapin nain ? Nos conseils

  • Bonjour, nous avons un lapin nain et j’aimerai savoir quelles herbes aromatiques fraîches il peut consommer s’il vous plaît. Dans notre jardin, nous avons de la menthe (je ne sais plus si c’est la variété poivrée ou verte), de la sauge officinale, de la citronnelle et du basilic. Merci de votre retour, bonne fin de journée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.