Lapin fermier : prix de ce rongeur, santé & comportement

Le lapin fermier est un lapin qui depuis toujours a été élevé pour sa viande. Il possède malgré tout quelques qualités en tant qu’animal de compagnie. Si vous êtes à la recherche d’un lapin comme nouvel animal de compagnie, le lapin fermier pourrait éventuellement vous convenir.

Tout comme le porc et d’autres animaux de la ferme, le lapin fermier est surtout exploité pour sa chair. Une sélection est effectuée sur les individus en vue de ne garder que ceux qui produisent plus de viande en très peu de temps.

C’est un animal très rentable puisqu’il se reproduit très vite et il arrive également très vite à maturité. De plus, son coût d’entretien est faible. Actuellement, même s’il peut toujours servir de nourriture, il y a plus de particuliers qui s’en servent comme animal de compagnie.

D’une manière générale, le terme lapin fermier sert à désigner les lapins dont l’élevage a pour but de produire de la viande. Les lapins fermiers comptent par conséquent de nombreuses variétés incluant des lapins géants et des lapins de taille plus modeste. Si vous souhaitez adopter un lapin fermier, le mieux est de vous tourner vers les variétés de tailles moyennes.

Parmi ces dernières, il y a par exemple le fauve de Bourgogne, le Néo-Zélandais et le blanc de Hotot. Ces lapins pèsent généralement aux environs de 5 kg à l’âge adulte. Un lapin plus grand peut, quant à lui, peser jusqu’à 10 kg. Ce qui fait qu’il prendra plus d’espace chez vous. Il aura aussi besoin de plus de soin.

Comportement & Caractère

Les lapins fermiers sont connus pour être calmes et dociles. Ils n’ont pas peur du contact humain et se laissent facilement caresser. De plus, ce ne sont pas des animaux agressifs. Les situations où ils peuvent mordre sont très rares. Il faut malgré tout faire attention à ne pas trop stresser ces animaux.

Dans certains élevages intensifs, les lapins fermiers ont des conditions de vie déplorables (cage étroite, sol grillagé de mauvaise qualité, etc.). Cela nuit fortement à leur santé et peut causer un fort stress chez eux. Pour offrir les meilleures conditions de vie à votre lapin, vous devez aménager correctement sa cage ou son clapier.

Pour éviter que votre lapin ne se sente seul lorsque vous vous absentez, il est possible de lui donner un compagnon. Faites attention lorsque vous décidez d’adopter une femelle et un mâle, car ce dernier aura tendance à vouloir se reproduire. Si vous ne le castrez pas, vous risquez de vous retrouver rapidement avec une vingtaine de lapins supplémentaires sur les bras.

En éduquant bien le lapin, il est possible de lui apprendre à vivre comme un véritable animal de compagnie. Il fera ses besoins uniquement dans la litière et réclamera de temps en temps l’attention de son maître. Vous devrez simplement faire attention lorsqu’il se promène dans la maison puisqu’il risque de ronger les objets qui trainent.

L’idéal pour un lapin fermier, c’est de vivre à l’extérieur, dans un clapier. Il faudra une zone ombragée pour le protéger du soleil et un abri où il pourra se réfugier quand il fait froid. Néanmoins, s’il est de petite taille, il peut vivre dans un appartement. À ce moment, il devra disposer d’une cage suffisamment grande pour lui.

Santé

Dans un élevage classique, un lapin fermier ne vit pas longtemps. Dès ses trois mois de vie, un bon lapin fermier est assez grand pour être commercialisé. Il est alors abattu et sa viande est vendue à environ 12 € le kilo. Les femelles vivent un peu plus longtemps que les mâles puisqu’elles vont être utilisées pour donner des lapereaux. Toutefois, elles vont s’épuiser rapidement.

Lorsqu’il est élevé comme animal domestique, le lapin fermier peut vivre plus longtemps, jusqu’à ses 10 ans et même plus. Mais pour donner une longévité maximale à votre lapin, vous devez bien prendre soin de lui. Il doit notamment être vacciné pour être à l’abri de certaines pathologies mortelles. La myxomatose est par exemple une maladie dangereuse qui peut le toucher. Elle est transmise par les piqures de puces et de moustiques.

Lorsque le lapin présente des problèmes de santé, il ne faut pas hésiter à se rendre chez un vétérinaire. De plus en plus de vétérinaires se spécialisent d’ailleurs dans la prise en charge de NAC tels que les lapins, les oiseaux et les reptiles.

Concernant l’entretien de l’animal, vous n’avez pas à faire grand-chose. Il vous suffit de bien nettoyer son habitat pour qu’il soit propre. Ainsi, sa litière doit être changée régulièrement et l’intérieur de sa cage ou de son enclos devra aussi être souvent nettoyé.

Et enfin, pour l’alimentation de votre lapin, vous pouvez lui donner du foin de qualité comme nourriture principale. Il lui faudra également des aliments frais et des granulés pour compléter son régime alimentaire. Certains légumes et les aliments tels que le lait ainsi que les sucreries devront être évités pour ne pas mettre en danger le lapin.

Prix

Un lapin fermier de taille moyenne vous coûtera entre 20 et 50 €, soit moins de 100 € pour deux lapins. Le prix d’achat n’est toutefois pas la seule dépense à prendre en considération. D’abord, il y a la cage à lapin qui coûte au minimum 50 €. Selon sa taille et son niveau de qualité, il peut même valoir dans les 200 € ou plus.

Il y a ensuite les autres accessoires tels que le biberon, la gamelle, la literie et les jouets qui peuvent valoir une centaine d’euros au total. Puis, il y a l’alimentation du lapin qui peut vous coûter près de 30 € par mois. Et enfin, il y a les divers soins vétérinaires incluant la castration si vous ne souhaitez pas que vos lapins se reproduisent. Selon le vétérinaire que vous consultez, une castration peut coûter plus de 100 €.

À la première année où vous accueillerez votre lapin fermier, vos dépenses annuelles pour ce dernier peuvent dépasser les 600 €. Durant les années qui suivront, le lapin vous coûtera beaucoup moins cher par an (environ 300 €). Évidemment, si vous décidez d’augmenter le nombre de vos lapins, vos dépenses peuvent aussi augmenter considérablement.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.