Mise bas chez le chat : préparation et déroulement

La mise bas chez le chat est un évènement réjouissant que tout propriétaire attend avec impatience. Si vous n’en avez jamais assisté alors que votre chatte présente les premiers signes que ses bébés sont sur le point d’arriver, il est normal que vous soyez un peu désorienté. Excitation et inquiétude vous font poser certaines questions : « comment gérer cette situation ? », « comment savoir et que faire si la mise bas se compliquait ? », « dois-je intervenir ? », etc. Pour vous aider, nous vous donnons dans cet article tout ce qu’il y a à savoir à propos de la préparation et le déroulement de la mise bas chez le chat.

Préparation de la mise bas chez le chat

La mise bas chez le chat a lieu après neuf semaines de gestation. La plupart ont lieu entre le 62e et le 66e jour après la fécondation. Normalement, c’est une opération durant laquelle la chatte devrait s’en sortir toute seule. Ce que vous pouvez faire, c’est améliorer son confort et les conditions dans lesquelles elle va accoucher.

Pour ce faire, durant les quinze jours qui précèdent la mise bas chez le chat, il convient de fabriquer une caisse d’une dimension de 60 cm x 90 cm x 45 cm (longueur, largeur, hauteur). Dans le fond de la caisse, disposez des papiers journaux, puis mettez par-dessus de vieux linges ou couvertures. Mettez la caisse dans un lieu de la maison ou il y a très peu d’agitation, de préférence dans une pièce chauffée. Il vous reste à présenter la caisse à votre chatte et l’habituer progressivement à prendre place dans cette caisse.

Déroulement de la mise bas chez le chat

Les signes annonciateurs

Si la mise bas chez le chat ne se déroule pas au plus tard 65 jours après la saillie, il se peut qu’il y ait un problème. Il faut alors contacter un vétérinaire. Normalement, la chatte émet des signes annonciateurs durant les deux jours qui précèdent l’accouchement. Vous verrez votre chatte errer dans toute la maison à la recherche d’un endroit pour installer son nid. Elle choisira une pile de vêtements, de couvertures ou de linges, ou encore du sable, car ce sont des nids potentiellement sécurisants pour elle. Bien évidemment, si elle s’est habituée à la caisse que vous lui avez fabriquée, vous vous apercevrez qu’elle y passera le plus clair de son temps durant les deux jours précédant la mise bas.

Vous pouvez également vous baser sur la valeur de la température rectale de la chatte pour reconnaitre que la mise bas est proche (dans les prochaines 24 heures). En temps normal, cette température est de 38 à 39°C. Pour la chatte gestante, elle chute à 37°C durant les 48 heures avant la mise bas chez le chat.

L’apparition de ces signes annonce que l’utérus de la chatte se prépare activement à l’expulsion des chatons. Cette phase peut durer entre 5 et 30 heures. Durant cette période, la chatte parait agitée et paniquée. Elle se met à miauler fréquemment, ce qui peut vous empêcher de dormir si cela se produit au milieu de la nuit. Il convient de ne pas la gronder, mais plutôt de l’aider, car ce qui l’attend n’est pas de tout repos.

Le travail commence

La chatte gagne le nid qu’elle a choisi et n’y sort plus. C’est ce qui marque le début de la mise bas chez le chat. Si elle n’a pas encore trouvé un nid, elle sera désorientée au point d’aller dans sa litière pour y accoucher. Pourtant, ce n’est pas un endroit convenable pour des raisons d’hygiène et de risques d’infections. Il convient de lui fabriquer un nid à la hâte. Prenez un carton et mettez-y vos vêtements. Ensuite, mettez votre chatte dans cet abri. Lorsqu’elle sentira votre odeur sur les vêtements, elle sera apaisée.

À ce stade du travail, la fréquence des contractions utérines augmente progressivement jusqu’à devenir très répétitives. La perte des eaux est imminente et on constate un léchage fréquent de la vulve. C’est ce qui annonce que les chatons sont sur le point d’arriver.

Les chatons arrivent

déroulement Mise bas chez le chat

C’est le moment le plus délicat de la mise bas chez le chat. Les chatons sortent la tête ou le bassin en premier. Notez qu’une chatte peut avoir une portée de 3 à 9 chatons. L’intervalle de temps de sortie entre deux chatons successifs est de 10 min à 1 h.

Si vous constatez que la chatte présente des contractions alors qu’il n’y a rien qui sort, il se peut qu’il y ait un blocage. Il est fort possible qu’un chaton ait adopté une mauvaise position dans le ventre de la mère. Appelez tout de suite le vétérinaire si tel est le cas, car il y a une urgence. Un risque de décès de la chatte à cause d’une fatigue trop intense est à craindre si vous n’intervenez pas.

En revanche, si la mise bas chez le chat se passe bien, vous n’avez pas à intervenir. Il vous suffit de laisser la chatte faire son travail tranquillement et de ne pas toucher aux chatons.

À leur naissance, les chatons sont dépourvus de poils et sont enveloppés d’une fine membrane. Ils sont liés au placenta via leur cordon ombilical (il se peut que certains aient eu leur cordon détaché durant la mise bas). Normalement, c’est à la mère de sectionner les cordons ombilicaux en se servant de ses dents.

Ensuite, elle va se débarrasser des membranes qui enveloppent ses chatons et lécher ces derniers jusqu’à ce qu’ils commencent à respirer. Si la chatte ne le fait pas, vous devez sectionner les cordons ombilicaux moyennant des ciseaux stérilisés. Ensuite, débarrassez-vous avec délicatesse des fines membranes en les déchirant à l’aide de vos doigts. Si un chaton peine à respirer, aidez-le en le massant à l’aide d’une serviette tout en le nettoyant. Cela a pour effet de stimuler sa respiration.

Après la mise bas chez le chat, si vous constatez que la chatte mange les placentas, ne soyez pas inquiets. Ne le lui interdisez pas, car elle en a besoin pour compenser l’énorme perte de sang et de protéines durant la mise bas.

Une fois le travail terminé, il est maintenant temps pour la chatte de récupérer. Pour cela, donnez-lui de l’eau et de la nourriture. Pour compenser la perte d’eau durant le travail, privilégiez la nourriture humide au lieu des croquettes sèches qui pourraient la déshydrater davantage.

Enfin, les chatons vont instinctivement téter sans que vous ayez à intervenir. C’est un repos bien mérité pour eux et leur mère.  

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.