Le piège à taupe : une solution radicale

Mammifère démuni de la vue, mais gratifié par dame nature de sens très développés, la taupe vit sous terre de façon solitaire. Elle crée cependant plusieurs dégâts dans les jardins. De fait, elle est très mal aimée des jardiniers qui n’hésitent pas à user de divers moyens pour s’en débarrasser. Des produits chimiques aux méthodes naturelles, il existe plusieurs techniques d’élimination de la taupe. Néanmoins, les pièges paraissent les plus efficaces et sont l’option favorite de bon nombre de jardiniers. Si vous ne savez comment vous en servir, lisez cet article.

Pouvoir reconnaitre les galeries

Il existe trois différentes sortes de galeries, et il est important de les distinguer afin que le piège soit bien posé. De la surface vers l’intérieur de la terre, on rencontre en premier la galerie de surface (la taupinière) qui est généralement creusée par la taupe mâle. Vous la remarquerez à travers les mottes de terre soulevées ; ne faites pas attention à celle-là.

Près de la taupinière, mais un peu plus en profondeur est creusée la galerie de chasse sous une forme de zigzag. Si vous le souhaitez, vous pouvez procéder à la pose du piège à ce niveau, bien que cela ne soit pas trop recommandé. En réalité, la taupe parcourt cette galerie seulement une ou deux fois par jour pour y chercher de la nourriture (les vers de terre).

Enfin, il y a les galeries principales, qui se situent le long des murs ou des allées, à environ 10 cm sous terre. C’est l’endroit idéal pour placer les pièges qui auraient été préalablement bien choisis, car ces bêtes y passent plusieurs fois au quotidien (3 à 4 fois). Et concernant le choix du piège, trouvez sur https://www.killmoustik.com/meilleur-piège-taupe-prix-avis/ quelques conseils pouvant vous faciliter la tâche.

Bien placer le piège

L’installation du piège se fait en plusieurs étapes dont la première consiste à repérer une taupinière fraiche ; c’est-à-dire une galerie de surface fréquemment visitée par les taupes. Elles sont généralement dotées de parois fortement inclinées, avec une couleur distincte de celle du sol. Si vous doutez du trou que vous pensez être la taupinière, retirez le tas de sable qui est en surface et revenez le lendemain pour voir ce qu’il en est. S’il s’agit bien d’une taupinière fraiche, les taupes auraient remis la terre en surface.

Ensuite, pour déterminer la galerie principale, il suffit de chercher entre deux taupinières fraiches, et assurez-vous que le point repéré soit au moins à 10 et au plus 50 cm de chaque galerie de surface. À l’aide d’une pointe à sonder, allez à 10 cm (20 cm au plus) sous terre, puis faites ainsi plusieurs sondages à 4 cm d’intervalle chacun. Dès que vous tombez sur une galerie principale, vous remarquerez que l’enfoncement de la pointe se fait avec beaucoup de facilité.

Laissez la pointe à ce niveau. Puis, à l’aide de plusieurs autres, continuez l’exercice afin de dessiner la forme circulaire de la galerie. Prenez un couteau pour retirer le morceau de terre dessiné par les pointes. Creusez avec une pelle jusqu’à ce que vous tombiez sur le tunnel où vous placerez le piège. Recouvrez enfin le piège installé avec un bac et revenez après 24 heures pour vérifier.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créer ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.