Gale du chat : causes, symptômes et traitements

Si la peau de votre chat présente des irritations importantes, surtout au niveau de ses oreilles, et qu’il a de fortes démangeaisons, il y a fort à croire qu’il soit atteint de la gale du chat. Il s’agit d’une maladie, certes peu virulente, mais qui risque de s’empirer et de provoquer de sérieux dégâts sur la peau de votre matou si elle n’est pas traitée comme il se doit. Voyons ensemble ce qu’est la gale du chat. Quelles en sont les causes ainsi que les symptômes et comment peut-on la traiter ?

La gale du chat : c’est quoi ?

La gale du chat est une affection cutanée qui apparaît sur le corps du félin en particulier au niveau de ses oreilles. Elle est provoquée par des parasites appelés acariens qui existent sous plusieurs types. Certains d’entre eux peuvent nicher à la surface de la peau et provoquer des infections, tandis que d’autres, en quête de nourriture, pénètrent en dessous et y creusent des tunnels. Bien qu’il existe plusieurs formes de gales, ils se manifestent tous de la même façon : des démangeaisons chez le chat et d’importantes irritations.

La gale du corps

Il existe deux types de gale du corps : la gale du chat notoédrique et la gale sarcoptique. La gale notoédrique est provoquée par un acarien nommé Notoedres cati. Elle est beaucoup plus fréquente chez le chat et touche rarement le chien et l’homme. Chez le chat, elle apparaît en premier au niveau de ses oreilles avant de se répandre dans d’autres zones de son corps.

Quant à la gale sarcoptique, elle est provoquée par le Sarcoptes scabiei, un autre type d’acarien. Il s’agit cette fois-ci d’une forme de gale qui touche fréquemment le chien, et est plus rare chez le chat. Cependant, lorsqu’un chat et un chien se côtoient, le chien contaminé peut transmettre les acariens chez le chat. Cette maladie cause de forte démangeaison et s’associe parfois à une pathologie qui affaiblit le système immunitaire.

La gale des oreilles

Appelée également gale du chat otodectique, la gale des oreilles est provoquée par une contamination à un acarien nommé Sarcoptes scabiei. L’affection apparaît en premier au niveau des oreilles de l’animal qui se retrouvent submergées par une grande quantité de cérumen de couleur noire. Lorsque cette maladie s’aggrave, elle engendre des inflammations et des otites. L’animal pourrait même avoir les tympans perforés.

Toutefois, la gale, quelle que soit sa forme, peut se transmettre très facilement entre chien et chats. L’homme n’est également épargné. Cette transmission peut se faire par le biais d’un simple contact, direct ou indirect.

Quels sont les symptômes de la gale du chat ?

Chez un chat, les différentes formes de gales sont reconnaissables aux symptômes qui suivent.

gale du chat

Il s’agite continuellement

Le chat ne supporte pas l’irritation provoquée par les acariens. C’est pourquoi il bouge tout le temps et peine à se reposer lorsqu’il est infecté par la gale du chat.

Il a de fortes démangeaisons

Ses prurits l’entraînent à se gratter continuellement ou bien à se lécher les parties infectées par les acariens. Cela peut engendrer une irritation très importante au niveau  de la peau du chat.

Il perd du poids ou perd ses poils

Comme le chat gratte incessamment les zones infectées de son corps, il y a généralement une perte importante de poils à ces endroits. Toutefois, ce ne sont pas directement les acariens qui provoquent cette alopécie, mais plutôt leur persistance en dessus et en dessous de la peau du chat, ce qui est très irritant pour ce dernier.

Il présente des lésions cutanées

Bien que leur apparition ne soit pas systématique chez un chat qui souffre d’infection gale, les lésions cutanées sont des indicateurs qui aident à reconnaître la forme de gale du chat dont souffre l’animal.

Sa peau se couvre de boutons et de croûtes

Il apparaît des petits boutons ainsi que des croûtes au niveau de zones infectées par la gale. L’épiderme du chat devient rougeâtre, chaud et présente des inflammations parfois très sévères.

Sa peau est lichénifiée et présente une hyperpigmentation

Il y a épaississement de la peau du chat. À cause de l’irritation, celle-ci forme des plaques de couleurs roses, ensuite brunes.

Des sécrétions s’écoulent de son oreille

Une importante quantité de sécrétions brunes produites par le conduit auditif du chat s’écoulent de son oreille.

Comment traiter la gale du chat ?

Consulter un vétérinaire reste la meilleure option si vous voulez traiter efficacement la gale du chat. Il est le seul apte à confirmer qu’il s’agit bien de cette maladie. De plus, vous devez savoir que cette maladie est difficile à soigner. Elle est susceptible de s’empirer assez rapidement si vous attendez trop longtemps avant d’aller chez un spécialiste.

Après confirmation du diagnostic, le vétérinaire prescrira le traitement adéquat. Des retours fréquents chez ce spécialiste sont à prévoir afin qu’il puisse constater l’évolution de la guérison, ou bien pour changer le traitement s’il est inefficace.

Parmi les traitements que le vétérinaire peut prescrire, il peut proposer de tondre les poils au niveau des endroits infectés et d’y appliquer des lotions traitantes. Il peut également prescrire l’application de produits comme des aérosols, des poudres ou encore des shampooings, etc. Ils serviront à neutraliser les acariens. Cependant, ne confondez pas ces produits avec les antiparasitaires qui éliminent uniquement les puces et les tiques.

Il existe également des injections sous-cutanées pour traiter les zones sous la peau du chat ainsi que des médicaments sous forme de capsule ou de comprimé pour éliminer les parasites qui résident dans son organisme. L’application de pipettes ou spot-on est également très sollicité aujourd’hui. Il s’agit d’une forme récente de traitement de la gale du chat facile à appliquer. Ce type de produit permet également de traiter d’autres maladies de la peau chez les chats et les chiens.

Le vétérinaire vous recommandera aussi d’isoler le chat et de désinfecter les endroits où il s’aventure régulièrement. Il est important de déparasiter votre matou une fois par mois. Attention ! Dans le cas d’une gale du chat, il ne faut jamais s’automédiquer, peu importe si le chat en est à sa nième contamination. En effet, une médication non adéquate ne ferait qu’empirer l’état de votre animal de compagnie.

Enfin, pour prévenir la gale du chat, veillez à ce que les endroits de repos ainsi que le couchage de votre chat soient toujours propres. Veillez également à ce qu’il reste à distance des animaux malades et soyez continuellement attentif à son état de santé ainsi qu’à l’état de sa peau.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.