Euthanasier un chien : pourquoi et comment ?

Comme chez l’humain, l’euthanasie se pratique aussi chez le chien. Il s’agit d’une opération effectuée faisant suite à une prise de décision mûrement réfléchie. C’est au vétérinaire que revient l’ultime responsabilité, car même si on en est propriétaire, on ne peut pas euthanasier un chien soi-même. Voyons en détail pourquoi avoir recours à cette pratique de dernier recours et comment se déroule-t-elle ?   

Pourquoi euthanasier un chien ?

Bien qu’elle suscite toujours autant la controverse chez les humains, l’euthanasie est une pratique plutôt courante chez les animaux, en particulier chez le chien. Toutefois, il faut bien noter qu’on n’euthanasie pas un chien parce qu’il est exaspérant, mais pour de très bonnes raisons. Les pratiques suivantes, considérées comme légitimes, justifient le fait d’euthanasier un chien.

Euthanasier un chien âgé

Euthanasier un chien âgé est une solution envisageable pour faire taire ces souffrances de vieux chien. En effet, à un âge très avancé, les chiens sont diminués physiquement. Ils sont très souvent rongés par l’arthrose et leur vison sont très réduits, voire nulle à cause de la cataracte.

De plus, dans la majorité des cas, ils sont sourds et souffrent d’incontinence. Si vous avez un chien qui ne parvient plus à s’alimenter convenablement et qui peine à se déplacer même pour faire ses besoins, dans ce cas, contactez un vétérinaire. Ce dernier peut proposer un endormissement ultime pour votre animal afin d’abréger ses souffrances.

Euthanasier un chien malade

Euthanasier un chien malade d’un cancer ou de toute autre maladie incurable est une manière d’abréger ses souffrances. Il s’agit ici d’une solution plus éthique et très appropriée à la situation. Pour de nombreux propriétaires, mieux vaut avoir y avoir recours plutôt que de laisser le chien agoniser pendant encore longtemps.

Euthanasier un chien victime d’un accident

Parfois, des accidents comme un heurt avec un véhicule ou une chute d’une hauteur très importante peuvent arriver au chien. S’il n’y a pas laissé la vie, le chien peut se retrouver totalement amoché sans la moindre possibilité d’un rétablissement ou d’un retour à la normale de son état physique.

Dans ce cas, euthanasier un chien victime d’un accident apparaît comme la meilleure solution à adopter. Bien évidemment, c’est au vétérinaire de proposer cette solution, car c’est lui qui connaît le mieux l’état de l’animal. Pour le propriétaire, c’est une décision très difficile à prendre étant donné qu’il ne s’y est pas préparé.

Euthanasier un chien agressif

Pour le propriétaire qui le demande, euthanasier un chien agressif requiert l’accord de la justice et l’avis du vétérinaire. Il s’agit d’une décision à considérer en derniers recours. Il faut tout d’abord envisager de résoudre le problème d’agressivité autrement. On procède à l’isolement du chien et on étudie son comportement. C’est le vétérinaire ou le professionnel canin qui s’en charge. À l’issue de cette démarche, si l’état comportemental du chien n’a pas évolué, l’euthanasie peut être envisagée.

Euthanasier un chien en refuge

Nombreux sont les chiens abandonnés ou errants qui échouent dans les refuges. Il y en a certains qui réussissent à se faire adopter alors que d’autres ne trouvent malheureusement pas preneurs. Dans ce cas, ces malheureux peuvent très vite devenir une charge pour le refuge qui accueille presque quotidiennement de nouveaux chiens. C’est pourquoi le fait d’euthanasier un chien abandonné dont personne ne veut est une solution qui peut être envisagée.

Déroulement de l’euthanasie

L’euthanasie d’un chien est une pratique très bien encadrée. Elle peut être mise en œuvre après un avis favorable du vétérinaire suivi du consentement du propriétaire du chien. Tout d’abord, l’animal est immobilisé sur une table d’opération. Il doit être maintenu solidement afin de garantir sa sécurité, et celle des personnes qui assistent à l’opération. S’il fait preuve d’agressivité ou d’anxiété, il doit être mis sous sédatif. Une fois que le chien est parfaitement calme, le vétérinaire peut commencer l’opération.

Sur le plan pratique, il n’est pas difficile d’euthanasier un chien. C’est sur le plan émotionnel qu’elle est dure à encaisser pour son propriétaire. L’acte en lui-même commence par l’injection d’une surdose anesthésique afin d’endormir le chien sans que celui-ci ressente la moindre douleur. Au bout de 10 à 15 minutes, si le vétérinaire constate que le chien présente encore des signes vitaux, il peut lui administrer une seconde dose d’anesthésique afin d’arrêter ses fonctions vitales. Si au bout d’un moment, l’animal est toujours en vie, le vétérinaire peut recommencer l’administration autant de fois qu’il est nécessaire jusqu’à ce que l’opération réussisse.  Une fois le décès de l’animal constaté, son propriétaire (ou le vétérinaire pour les chiens sans maître) prépare l’inhumation de l’animal.

Outre l’administration d’anesthésie, il est également possible d’anesthésier un chien par administration de barbituriques. Pour ce faire, le chien doit tout d’abord être mis sous anesthésie générale afin de l’endormir au préalable. Il s’agit ici d’une solution perçue comme moins pénible pour de nombreux propriétaires. L’euthanasie peut aussi être pratiquée à distance moyennant l’utilisation d’un cathéter. De cette manière le propriétaire peut rester au côté de son animal pour vivre les derniers instants de celui-ci.

Toute l’opération dure en moyenne 10 minutes. Il peut arriver qu’au moment où l’animal rend son dernier souffle, il évacue simultanément le contenu de sa vessie et de ses intestins.

Euthanasie de son chien : présence obligatoire ?

Le propriétaire a le choix d’assister ou de ne pas assister à l’euthanasie de son chien. Pour certains, il est impératif d’être présent afin de réconforter l’animal jusqu’au bout et de vivre les derniers instants avec lui. Pour d’autres, c’est un moment très éprouvant qu’il vaille mieux ne pas assister. Toutefois, il est possible pour ces derniers de voir le corps de leur chien une fois l’euthanasie terminée.

Par ailleurs, euthanasier un chien à domicile est possible pour un propriétaire qui souhaite à ce que son chien vive ses derniers instants dans un endroit familier. Dans ce cas, c’est au vétérinaire de se déplacer.

Le coût de l’euthanasie d’un chien

Euthanasier un chienEuthanasier un chien chez un vétérinaire ou une clinique n’est pas une opération gratuite. Le coût varie en fonction du poids de l’animal, mais aussi de la clinique ou du vétérinaire qui est chargé de l’opération. Toutefois, il vaut mieux prévoir entre 30 et 80 euros pour l’euthanasie auxquels s’ajoutent 40 à 150 euros de frais d’incinération. 

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.