Donner un chien : la procédure à connaître

L’abandon d’animaux est malheureusement une pratique courante en France. Dans la plupart des cas, les maîtres concernés cherchent à se débarrasser au plus vite de leur chien sans se soucier de sa capacité de réinsertion et du nouveau foyer qu’il doit intégrer. C’est pourquoi les refuges pour chien sont souvent bondés, obligeant certains d’entre eux à abattre plusieurs animaux à la fois. Il faut toutefois savoir que certains maîtres sont contraints d’abandonner leur chien pour une ou des raisons valables et s’assurent de lui trouver un bon foyer. Si vous aussi, vous envisagez de donner un chien à un autre maître, il faut connaître la meilleure procédure à suivre pour que la séparation se déroule dans de bonnes conditions.

Laisser son chien dans un refuge

On dénombre plusieurs refuges pour animaux perdus et abandonnés dans l’Hexagone. Les places sont rarement existantes au sein de ces établissements. D’autant plus que les conditions de vie des animaux qui y séjournent ne leur sont pas toujours favorables. Le don de chien à un refuge expose celui-ci à plusieurs risques, dont celui de l’euthanasie.

L’attente d’une nouvelle famille est également plus longue dans ces établissements. Il faut aussi savoir que la plupart des refuges sont installés dans des endroits reculés qui ne favorisent pas forcément à l’épanouissement de votre chien. Si vous souhaitez donner un chien rapidement, mieux vaut opter pour cette solution en dernier recours.

Donner un chien à une association

Le principe des associations est simple : placer l’animal au sein d’une famille d’accueil jusqu’au moment où une famille décide de l’adopter le chien. Ces établissements sont de plus en plus nombreux en France et constituent une alternative plus douce aux refuges si vous souhaitez donner un chien. En effet, la famille d’accueil propose de combler le manque affectif dû à l’abandon ou à la donation. Elle remplace son ancien foyer et permet à votre chien de se sentir aimé et en sécurité. Il s’agit de la meilleure manière de donner son chien sans y consacrer trop de temps.

En revanche, veillez à ce que les membres de l’association prennent bien connaissance des caractères de votre animal pour qu’ils puissent le communiquer à la famille d’accueil. De cette façon, ils pourront anticiper les petites crises de comportement et intégreront votre chien dans une famille qui saura le comprendre et non le dresser selon ses envies.

Faites attention à bien sélectionner l’organisme auquel vous confiez votre chien. Certaines associations ont tendance à euthanasier les chiens au lieu de les placer dans un autre foyer. C’est le cas des établissements comme PETA.

Le don entre particuliers

L’idéal est de donner directement votre chien à une personne qui peut s’en occuper de façon durable. Parce que vous aimez votre animal de compagnie et ne souhaitez pas le laisser entre de mauvaises mains, donner un chien entre particuliers s’annonce comme la meilleure option. En adoptant cette solution, vous choisissez vous-même la nouvelle famille au sein de laquelle votre chien va s’intégrer au lieu de le donner à n’importe qui.

Avant de procéder, votre chien doit obligatoirement être doté d’une puce. Votre nom doit être écrit sur sa carte d’identification. Bien entendu, n’hésitez pas à poster des annonces à l’adresse de ceux qui recherchent un animal à adopter.

comment donner un chien

Comment donner un chien légalement ?

Actuellement, divers sites web vous facilitent la tâche et vous permettent de trouver des preneurs dans des délais très courts. Parmi ces plateformes en lignent figurent Vivastreet, Ebay, LeBonCoin et Facebook. Il existe également des sites et des forums qui parlent uniquement des chiens et de leur univers.

Vous pouvez éventuellement coller des photos dans la rue ou dans les journaux. Veillez à ce que les images soient nettes pour faire ressortir le meilleur profil de votre chien. Les internautes peuvent craquer seulement grâce à la qualité de sa photo. Par la suite, soyez patient. Les chiens jeunes ont plus de chance de trouver des preneurs. Donner un chien âgé de plus de 5 ans prend beaucoup plus de temps.

En matière de législation, l’identification de votre chien est obligatoire. Elle peut être par puce électronique ou par tatouage. Son numéro d’identification doit figurer dans le Fichier National et inscrit sur sa carte d’identification. Cette dernière est signée et adressée à l’Icad par la personne qui va l’accueillir. En outre, laissez au nouveau maître de votre animal son carnet de santé et/ou son certificat de bonne santé.

Bien que non obligatoire, la vaccination du chien s’avère nécessaire pour favoriser l’insertion de l’animal dans son nouvel environnement. En effet, il peut arriver que celui-ci tombe malade sans aucune raison valable ou encore à cause du climat.

Il est tout à fait possible de donner un chien dès sa huitième semaine. Le certificat de cession est dans ce cas obligatoire et doit être dûment signé par les deux parties. Ce document contient entre autres toutes les informations concernant l’animal (race, sexe, pedigree, etc.) ainsi que la liste des pièces qui y sont jointes.

Les dépenses à prévoir

Donner un chien engendre diverses dépenses. Dans le cas où vous le déposez dans un refuge, vous serez amené à payer une certaine somme. Si certains établissements ne vous demandent que 10 euros, d’autres peuvent réclamer jusqu’à 150 euros. Cette dépense représente les frais à prévoir pour l’entretien de l’animal.

Si vous adoptez la solution du refuge, informez-vous à l’avance sur les frais à prévoir pour éviter les mauvaises surprises. Ensuite, prenez rendez-vous pour signer votre contrat d’abandon en veillant à ce que les informations sur vous et votre chien soient correctes.

Si vous cédez votre chien à une association, la somme change en fonction de l’organisme. En moyenne, les frais de cession s’élèvent à 60 euros. Si vous ne disposez pas de cette somme alors que vous souhaitez replacer rapidement votre chien, essayez de négocier avec les membres de l’association en leur proposant votre aide dans un premier temps pour trouver une nouvelle famille d’accueil. Dans ce cas de figure, vous devez aussi signer un contrat d’abandon. L’élaboration de ce document est gratuite si vous vous en chargez vous-même.

Ne prenez pas le risque d’abandonner votre chien dans la rue. Cet acte est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. D’autant plus que votre chien risque de se retrouver à la fourrière et d’être euthanasié. Le don de chien requiert une certaine patience. C’est pourquoi il est nécessaire d’entamer cette démarche le plus tôt possible.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.