Croissance du chaton: les étapes de son développement

Venez-vous d’adopter un chaton ? Votre chatte vient-elle de mettre bas, et vous avez toute une portée de chatons à gérer ? Chaque instant passé aux côtés d’un chat est une occasion pour son propriétaire de découvrir un peu plus sur cet animal fantastique. Si vous en êtes à votre première expérience avec votre animal de compagnie, vous devez sûrement vous poser beaucoup de questions, surtout si ce dernier en est à sa première année de vie. Alors, pour vous, nous vous donnons les détails sur la croissance du chaton, notamment sur les étapes de son développement.

1ère semaine au 1er mois : le chaton découvre son entourage

À sa naissance, le chaton est sourd et aveugle. Il n’a pas encore de dents et ses griffes ne sont pas encore rétractiles. Il pèse entre 80 et 120 grammes. Grâce au colostrum, il est immunisé contre les maladies durant 6 à 10 semaines.

De la 1re semaine au 1er mois de son existence, la croissance du chaton se fait à grands pas. C’est au cours de cette période que ses sens, notamment l’ouïe et l’odorat se développent jusqu’à devenir pleinement opérationnel. Aveugle de naissance, ses yeux s’ouvrent alors petit à petit.

Entre la 2e et la 3e semaine, le chaton qui n’est pas encore très habile commence à se tenir sur ses pattes et à se déplacer. Il commence également à interagir avec les autres chatons de la portée. À ce stade, il n’est pas encore à même de comprendre qu’il doit faire ses besoins dans le bac à litière.

Durant cette période, faites preuve de délicatesse lorsque vous manipulez vos chatons. Ne les exposez pas à de trop fortes luminosités, car cela risquerait de provoquer des dommages à leurs yeux à peine opérationnels. Vous pouvez également leur parler afin qu’ils puissent s’habituer à vous entendre.

1er mois d’existence : le chaton apprend à être autonome

Le chaton en est désormais à son 1er mois. La croissance du chaton dépend encore de sa mère qui comble la totalité de ses nombreux besoins physiologiques. Par contre, son instinct d’explorateur le pousse à partir à la découverte d’endroits de plus en plus éloignés d’elle. De temps à autre, il s’amuse avec les autres chatons de la portée en courant et parfois en se donnant des coups de griffes, mais rien de bien méchant. À ce stade, les chatons ne sont pas encore sevrés si bien que vous n’avez pas encore à vous préoccuper de leur alimentation.

Le 1er mois est également le moment idéal pour introduire le bac à litière. Pour habituer les chatons à y faire leurs besoins, vous devez bien les observer. À chaque fois que vous remarquez qu’un chaton se comporte comme s’il a une envie pressante d’uriner ou déféquer, saisissez-le immédiatement, puis placez-le dans le bac à litière. Patientez ensuite jusqu’à l’élimination d’urine ou de selle. À propos de la litière, privilégiez une litière non toxique et non agglomérante pour la santé et le bien-être de vos chatons.

Pour ce qui est du sevrage des chatons, il convient de laisser leur mère décider du moment idéal. Cependant, vous pouvez commencer à introduire des aliments humides et les mettre à la disposition de vos chatons. Veillez tout de même à ce que ce soit des aliments qui conviennent à leur âge.

Du 1er mois au sevrage : le chaton s’apprête à entamer une nouvelle vie

étapes de roissance du chaton

Il n’est pas du tout recommandé d’adopter un chaton de moins de 8 semaines. Le mieux est d’attendre qu’il ait plus de 12 semaines. En tout cas, du 1er mois jusqu’à cet âge, le chat prend de la vigueur et de l’expérience. Les teints du fond de ses yeux sont désormais fixés et il tient bien sur ses pattes. Les courses et les jeux font partie de son quotidien. Si l’on se réfère à l’humain, le chaton est à ce stade comme un enfant qui apprend à expérimenter beaucoup de choses. C’est aussi le moment où il commet des bêtises. C’est durant cette période de la croissance du chaton qu’on lui inculque les notions sur ce qu’il doit ou ne doit pas faire. Si le chaton se comporte indignement en voulant tester vos limites, vous devez faire preuve d’autorité et de fermeté en vous écriant avec un « non ». De cette manière, il comprendra qu’il vient de commettre une bêtise.

Concernant l’alimentation des chatons, c’est au cours de cette période qu’a lieu le sevrage. Désormais, c’est à vous d’apporter l’intégralité de leur nourriture. Faites en sorte qu’ils puissent bénéficier d’une nourriture adaptée à leur âge et qu’ils aient la possibilité de s’abreuver à volonté avec une eau fraîche et propre.

12 ème semaine à un an : le chaton est devenu un chat

Durant cette période, le chat se tient souvent à l’écart des humains. C’est également au cours de cette période qu’il parviendra à atteindre sa taille et son poids d’adulte. Votre chat n’a alors plus rien d’un chaton, c’est un beau mâle ou une belle femelle avec tous les sens éveillés et pleinement opérationnels.

Si vous ne tenez pas à ce que votre animale procrée, il est recommandé de le stériliser avant qu’il ne soit pubère, c’est-à-dire vers l’âge de 4 à 5 mois. L’avantage d’une stérilisation est qu’elle permet de prévenir de nombreuses maladies mammaires et génitales pour une bonne croissance du chat.

Les points importants à noter pour une bonne croissance du chat

Si vous voulez que la croissance du chat se fasse normalement, vous devez être attentif sur 3 points essentiels. Premier point, l’alimentation. Fournissez-lui autant que possible une alimentation saine et équilibrée. Misez sur de la nourriture qui saura combler tous ses besoins en nutriments indispensables.

Ensuite, en deuxième point, faites attention à la courbe de croissance. L’évolution du poids d’un chat est à surveiller tout particulièrement, car il témoigne de son état de santé.

Enfin, troisième point, vous devez être attentif sur les soins médicaux. Dès son tout jeune âge, faites vacciner votre chaton et vermifugez-le régulièrement. Sachez que les jeunes chatons, surtout ceux qui viennent d’être sevrés, sont très sensibles aux agents pathogènes.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.