Calmer une chatte en chaleur : quelles solutions ?

Si vous n’avez pas encore stérilisé votre chatte, elle va avoir sa période de chaleur toutes les deux à trois semaines avec une période de fertilité d’environ une semaine. Durant cette période, elle va exprimer ses envies de copuler avec un mâle. Soyez-en sûr qu’elle n’hésitera pas à vous le faire comprendre à sa manière. Pour cela, elle peut miauler très fort en plein milieu de la nuit ou se montrer excessivement affectueuse ou encore marquer toute la maison avec son urine. Bref, en période de chaleur, une chatte peut être très agaçante qu’il est indispensable de calmer son ardeur. Lisez cet article et vous apprendrez les différentes solutions pour calmer une chatte en chaleur.

Bon à savoir à propos des chaleurs de la chatte

En moyenne, la chatte à ses premières chaleurs vers l’âge 6 à 9 mois. Les plus précoces d’entre elles les ont à partir de 4 mois et les plus tardives, au-delà de l’âge de 9 mois. En général, la période des chaleurs débute en février, la fin de la période hivernale et s’étend jusqu’en septembre, en pleine saison estivale. Cependant, cette période de chaleur peut s’étendre sur toute l’année pour les chattes d’appartements qui sont continuellement éclairées par les luminaires d’intérieurs.

La durée moyenne d’un cycle œstral chez les chattes est de 18 à 24 jours et son avidité d’accouplement dure entre 4 et 10 jours. Si la chatte n’a pas été fécondée durant une période de chaleur, elle revient à nouveau en chaleur après 2 à 4 semaines. Tant qu’il n’y a pas d’accouplement, le cycle recommence.

Sachez qu’une chatte en chaleur est facilement reconnaissable grâce des signes clairement visibles. Tout d’abord, elle est plus nerveuse que d’habitude et est très agitée. De plus, elle s’adonne très fréquemment à des séances de toilettage. Elle miaule fortement et est très bruyante tout en adoptant à certains moments une position de copulation. Elle cherche à tout prix à sortir et elle sait se montrer très convaincante si vous refusez de céder à ses caprices. Elle peut également uriner près de sa litière, et même partout dans la maison.

Même si tout cela peut être très exaspérant pour vous, vous devez comprendre que c’est la nature qui la fait agir ainsi. Au lieu de la gronder, cherchez plutôt à la distraire avec des jouets. Si vous n’y parvenez pas, apprenez ci-après les différentes méthodes pour calmer une chatte en chaleur.

Méthodes douces pour calmer les ardeurs une chatte en chaleur

On peut calmer les ardeurs d’une chatte en chaleur autrement que par la stérilisation. Même si ces méthodes n’agissent pas directement en inhibant les chaleurs de la chatte, elles sont, selon les spécialistes, efficaces pour calmer leur ardeur. Comme il peut s’agir ici d’administration de médicaments, il vaut mieux demander l’avis d’un spécialiste avant la prise.

La première chose à faire est d’isoler la chatte et la tenir à distance d’un mâle. On peut aussi se servir de produits phytosanitaires ou homéopathiques qui ont pour effet de calmer l’ardeur de la chatte. Vous pouvez facilement les retrouver dans le commerce. Vous pouvez tout aussi bien utiliser la polaramine, un médicament que l’on utilise chez les humains pour calmer les allergies. Il s’avère que c’est aussi un calmant très efficace chez la chatte, surtout pendant la nuit. Cependant, demandez d’abord ce qu’en pense votre vétérinaire.

Méthodes contraceptives pour calmer les ardeurs d’une chatte en chaleur

calmer une chatte en chaleur

Vous l’aurez compris, il s’agit de méthodes contraceptives comme celles que l’on utilise chez les humaines. Ce sont d’excellentes méthodes pour calmer une chatte en chaleur. Il y a les pilules, les injections et les implants sous-cutanés.

Pilules et injections

L’administration de pilules et d’injections pour calmer une chatte en chaleur est une pratique qui se fait couramment. Seulement, il faut veiller à ce que l’administration se fasse en dehors des périodes de chaleur. Il y a des pilules administrables une fois par semaine tandis que d’autre, une fois toutes les deux semaines. Quant aux injections d’hormones, elles doivent être réalisées tous les 4 mois.

Dans tous les cas, aviser d’abord votre vétérinaire avant l’administration des contraceptifs. Ensuite, assurez-vous que votre chatte a bien atteint l’âge de puberté et qu’elle n’est pas gravide. Sachez toutefois que ces formes de contraceptifs hormonaux sont de moins en moins recommandées par les spécialistes. En cause, les hormones de synthèse qu’ils renferment sont susceptibles de favoriser le diabète, les risques de métrites, le surpoids ainsi que les tumeurs au niveau des mamelles.

Implants

C’est une forme de contraception chimique réversible pour calmer une chatte en chaleur. Réversibles, car une fois qu’elles sont retirées, la chatte peut à nouveau avoir des chaleurs. Insérés sous la peau, les implants ont une durée d’efficacité de plusieurs mois. La durée est variable selon que le principe actif est de la desloréline ou de la mélatonine.

La stérilisation pour calmer les ardeurs d’une chatte en chaleur

Vous en avez assez que votre chatte soit aussi exaspérante à chaque période de chaleur ? Sachez que vous pouvez faire en sorte qu’elle n’ait plus jamais de chaleurs. La stérilisation ou ovariectomie pour calmer une chatte en chaleur est une méthode irréversible. En effet, elle consiste à un retrait des ovaires de la chatte. Pour l’heure, c’est la méthode contraceptive pour chatte la plus sollicitée. Elle permet notamment de réduire considérablement les risques de formation de tumeurs au niveau des mamelles de la chatte ainsi que les risques d’infections dans son utérus. De plus, comme la chatte ne peut plus avoir de chaleur, elle n’a plus d’intérêt pour rencontrer d’autres chats, ce qui limite les contacts et réduit ainsi les risques de transmissions de maladies.

L’autre avantage de la stérilisation est qu’elle n’influence ni le tempérament ni la taille de votre chatte. Idéalement, elle peut être pratiquée chez une chatte âgée de 6 mois, c’est-à-dire juste avant qu’elle n’ait ses premiers œstrus.

Enfin, n’oubliez pas que c’est une méthode contraceptive définitive. Réfléchissez bien avant de la choisir. Il est fort possible que votre chatte prenne du poids après l’intervention. Dans ce cas, avec votre vétérinaire, il convient de mettre en place un régime alimentaire convenable pour votre petite protégée.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.