Tout savoir sur les besoins nutritionnels des chiens

Trouvez-vous que votre chien est moins actif que d’ordinaire ? C’est peut-être le signe d’une possible carence dans son alimentation. Comme vous le savez sans doute, une bonne alimentation est souvent la condition essentielle d’une bonne santé. En réalité, si les besoins énergétiques de votre toutou ne sont pas respectés, sa santé en sera affectée. Cependant, une bonne alimentation n’est pas synonyme de quantité, mais plutôt de qualité. Par ailleurs, il faut savoir que ces besoins varient en fonction de nombreux critères propres à chaque chien. Il vous reviendra donc de connaître ceux du vôtre. Que faut-il réellement savoir sur les besoins nutritionnels des chiens ? Tour d’horizon sur la question.

Quel régime alimentaire pour son chien ?

Contrairement à la croyance populaire, les croquettes chien ne sont pas un repas miracle pour votre toutou. En effet, elles ne contiennent généralement pas les bonnes proportions de nutriments qu’il faut à votre chien. Il faut savoir qu’un chien n’est pas vraiment un carnivore, mais plutôt un omnivore. À cet effet, son régime adéquat doit contenir des protéines, des vitamines, des fibres et des minéraux.

Les protéines

Très importants pour le chien, ces nutriments constituent les bases de sa charpente. En effet, ce sont les protéines qui permettent la formation des muscles, des tendons et de la peau. En outre, certaines substances contenues dans ces aliments participent à la bonne digestion et au renforcement immunitaire. De plus, loin d’être anodines, les protéines jouent un rôle important dans la régulation hormonale du chien.

En termes d’énergie, vous devez savoir que votre chien aura un apport de 4 kcal par gramme de protéines. Par ailleurs, compte tenu de leur activité, les chiens brûlent beaucoup de protéines. Selon leur taille, les besoins en protéines des chiens peuvent être 5 fois supérieurs à ceux d’un Homme. Puisque la majeure partie de ces besoins est satisfaite par l’alimentation, il convient de lui en fournir régulièrement.

Certes, les croquettes chien sont très riches en protéines. Cependant, vous pouvez en trouver dans d’autres aliments. Les meilleures sources de protéines proviennent d’aliments tels que la viande, le poisson ou encore les abats. Veillez toutefois à ne pas procurer trop de protéines végétales à votre chien. Il faut dire que ce type de protéines est difficilement assimilable par les chiens. Cela risque même à l’occasion de lui causer des problèmes graves de santé.

Les lipides

Nécessaires au bon fonctionnement physiologique du chien, les glucides sont également une bonne source d’énergie. Il faut savoir que 1 gramme de lipides apporte à votre ami à fourrure jusqu’à 9 kcal. En plus, les lipides sont un véritable carburant pour les chiens. C’est pour cela que plus un chien est actif, plus ses besoins en lipides seront importants.

Cependant, il ne s’agit pas de remplir d’huile la gamelle de votre toutou. En réalité, ce nutriment est contenu dans les viandes, poissons et diverses huiles végétales. En outre, vous pouvez couvrir efficacement les besoins énergétiques en lipides de votre chien en lui fournissant des omégas 3. Présents dans l’huile de certains poissons, ces nutriments sont également d’excellents anti-inflammatoires et vasodilatateurs. Toutefois, assurez-vous aussi de ne pas lui en donner de façon excessive.

Les glucides

Contrairement à l’humain, la meilleure source de glucide du chien n’est pas le sucre, mais les fibres. Ce type de nutriment n’apporte pas d’énergie au chien, mais favorise plutôt son transit intestinal. Cependant, il ne faut pas en abuser, au risque que votre animal se retrouve avec une indigestion. En principe, les fibres doivent constituer le tiers de la ration de votre chien.

Toutefois, si ce dernier est en surpoids, vous pourrez augmenter cette quantité de fibres. En effet, ce nutriment procure une sensation de satiété qui aidera le chien à perdre son excès de kilos. Comme vous vous en doutez, ce sont les céréales et les légumes qui apportent les meilleures fibres. Cependant, les croquettes chien en contiennent aussi. Lors de vos achats, vous devez donc vous assurer que les croquettes en soient riches.

Les vitamines et les minéraux

Comme chez les humains, les vitamines et minéraux sont indispensables à la bonne croissance de votre chien. Toutefois, ces derniers ne pouvant manger des fruits, les croquettes sont une bonne source de vitamines. Cependant, si votre chien est nourri à des rations maison, vous devez ajouter à son repas un complément de vitamines. Ces produits sont généralement présents sous forme de comprimés ou de poudre et disponibles dans tous les cabinets vétérinaires. Respectez cependant les quantités qui seront recommandées à votre chien.

Comment calculer les besoins énergétiques du chien ?

Comme mentionnés plus haut, les besoins énergétiques varient en fonction de certains facteurs propres au chien. Ainsi, vous devez tenir compte de son âge, de son poids, de sa race, ou encore de son activité physique. Toutefois, vous pouvez calculer ces besoins et ainsi, mieux nourrir votre animal.

Déjà, vous devez savoir qu’il existe deux possibilités pour calculer ces besoins énergétiques. La première formule consiste à multiplier 130 par le poids du chien et par 0,75. En d’autres termes, les Besoins Energétiques Quotidiens (BEE) correspondent à 130 x Poids x 0,75. Il faut souligner qu’il s’agit ici d’une méthode de base s’appliquant à tout type de chien.

Si vous souhaitez calculer les besoins énergétiques de votre chien de façon plus spécifique, cela est également possible. Pour cela, vous devrez faire 130 x Poids x 0.75 x K1 x K2 x K3 x K4. Dans cette formule, K1 représente la race et K2 est mis pour l’activité de votre animal. Le statut physiologique du chien est exprimé par K3 et son âge est représenté par K4.

Outre les besoins calorifiques, vous pouvez également déterminer la valeur énergétique de la ration de votre compagnon. Pour cela, vous devez faire 0.1464 x % PB + 0.3556 x % MG + 0.1464 x % ENA. Il faut savoir que PB représente les protéines brutes, MG, les matières grasses et ENA, les fibres. Cependant, si vous n’êtes pas doué en mathématiques, pas de panique. En principe, les rations industrielles contiennent ce qu’il faut pour couvrir les besoins caloriques de votre compagnon.

Ainsi, si votre chien ne consomme que des aliments industriels secs, il vous suffit de suivre les doses indiquées sur les paquets. En revanche, s’il s’agit d’aliments humides, vous devez veiller à ce qu’il mange de grandes quantités. Étant très riches en eau, ces aliments ne couvriront ses besoins énergétiques que si votre chien en mange beaucoup. Si c’est le cas, ne pensez donc pas que votre chien est un glouton.

D’autre part, bien que n’ayant pas d’aptitudes particulières pour les maths, vous pouvez maintenir votre ration ménagère. Dans ce cas, vous devez recourir à un calculateur pour connaître la ration adéquate à ses besoins. Non seulement cela vous épargnera des migraines, mais en plus, vous saurez comment bien composer ses menus. Toutefois, souvenez-vous d’y ajouter son complément de vitamines. Dans le cas contraire, votre chien développera des pathologies dues à des carences en vitamines et minéraux. Cela pourrait donc vous amener à engager des dépenses supplémentaires.

Ration ménagère et ration industrielle : que choisir ?

Comme vous le savez, le chien n’est pas qu’un simple animal. Il est un compagnon, et à ce titre, il mérite aussi d’être bien traité. Cela passe également par la qualité de son alimentation. Deux possibilités s’offrent à vous dans ce sens. Vous pouvez nourrir votre chien à la ration ménagère ou au repas industriel.

La ration ménagère

Si vous optez pour ce type d’alimentation, sachez qu’il présente bien des avantages. Non seulement votre chien aura des repas sur-mesure, mais en plus, les ingrédients seront frais et naturels. Cela favorisera leur bonne digestion. De plus, vous pourrez aisément varier les menus sans crainte d’effets secondaires. Toutefois, ce mode d’alimentation n’est pas sans contrepartie.

Vous devez par exemple inclure la préparation de ces repas dans votre agenda. Vous devez également veiller à ne pas inclure d’os dans la nourriture, au risque que le chien l’avale. Les plats que vous concocterez devront être bien équilibrés. Néanmoins, il existe des traiteurs canins qui peuvent se charger de vous livrer le menu de votre choix. Cela vous évitera donc certains tracas et pourra vous faire réaliser à l’occasion, des économies.

La ration industrielle

Plus pratique que les rations ménagères, ce type d’alimentation est également plus répandue. Il faut dire que les chiens ont toujours été nourris avec ce genre de repas. En effet, la nourriture industrielle semble présenter plus d’avantages que l’autre. D’abord, elle vous fait gagner du temps parce qu’elle est toute faite. Ensuite, elle est également moins coûteuse. La conservation de ces repas est assez facile, surtout pour les repas secs.

De plus, ils sont équilibrés et assurent la couverture des besoins énergétiques à la consommation. En outre, afin d’améliorer la santé bucco-dentaire des chiens, certains médicaments sont ajoutés à ces repas. Par ailleurs, il existe diverses gammes de repas industriels adaptés aux différents stades de croissance de votre animal.

Il s’agira donc de choisir la gamme qui vous convient. D’autre part, étant donné que c’est du prêt-à-manger, vous n’avez donc plus besoin de trier les ingrédients à utiliser. De même, vous serez également dispensé du rajout de vitamines et de minéraux. N’oubliez pas que les aliments industriels en contiennent déjà et un excès pourrait être dangereux.

Toutefois, il faut aussi savoir que la nourriture industrielle n’est pas exempte d’inconvénients. Le premier est que ces aliments ne sont généralement pas faits avec des ingrédients frais. Ensuite, les rations industrielles ne sont pas personnalisées. Votre chien pourrait présenter un profil totalement atypique. Dans ce cas, les gammes proposées ne lui conviendraient peut-être pas.

En outre, les repas industriels comportent souvent des conservateurs et autres produits chimiques. Cela pourrait être une cause d’allergie pour votre compagnon à fourrure. Quoi qu’il en soit, chaque type d’alimentation comporte aussi bien des avantages que des inconvénients. Il vous revient donc de faire le bon choix en fonction de votre animal.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour nourrir correctement votre chien en fonction de ses besoins nutritionnels. À vous de faire le choix qui lui convient.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créer ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.