Orgelet du chien : comment le soigner ?

L’œil du chien peut développer plusieurs pathologies, comme celui de l’être humain. En effet, cet animal peut être atteint de conjonctivite, de blépharite ou d’orgelet sur la paupière. Ce qui nous intéresse dans cet article c’est la façon de soigner l’orgelet du chien. Cette petite boule peut constituer un gène considérable pour votre compagnon. D’abord, il peut ressentir une douleur à cause de l’inflammation, elle peut ensuite entraver sa vision globale ainsi que sa capacité à cligner des yeux. Voyons donc comment identifier l’orgelet du chien ainsi que les conseils de traitement simple et efficace.

Qu’est-ce qu’un orgelet du chien ?

Afin de mieux identifier l’orgelet du chien, il est nécessaire de connaitre exactement de quoi il s’agit et quelle est son origine. Il existe effectivement des symptômes présentant des similitudes qui peuvent vous induire en erreur. Découvrez ci-après une brève description de la maladie ainsi que ses causes probables.

Définition

L’orgelet du chien est caractérisé par un gonflement au niveau de sa paupière. On le retrouve généralement à proximité des cils. Il est causé par une infection bactérienne d’une glande sébacée qui se trouve sur cette zone.

Les agents bactériens responsables de cette infection appartiennent généralement au genre staphylocoque et l’on peut le retrouver chez les animaux de tout âge. Les statistiques démontrent toutefois que les jeunes chiens en sont les plus touchés, même si cette maladie est assez rare par rapport à d’autres pathologies canines.    

Cependant, l’orgelet n’est pas considéré comme étant un abcès dangereux, bien qu’il représente un grand gène pour l’animal. De ce fait, l’infection peut se propager, car le chien pourrait avoir tendance à gratter la zone, dans le but de soulager la zone infectée. Dans les cas extrêmes, un orgelet peut entrainer des ulcères dans l’œil de l’animal s’il n’est pas soigné à temps.

Origine

Pour comprendre l’origine de l’orgelet du chien, il est nécessaire de savoir ce que sont les glandes de Meibomius. Ces derniers se répandent sur les contours des paupières à la base du cil. Il s’agit de plusieurs petites glandes qui sécrètent une substance huileuse ayant pour mission de maintenir lubrifier les yeux de l’animal.

Ces glandes peuvent parfois développer divers problèmes, par exemple une inflammation qui entraine leur gonflement et leur obstruction à cause d’une sécrétion excessive. Ce phénomène peut provoquer l’éclatement d’une croissance cutanée disgracieuse, d’où la formation d’un orgelet ou d’autres infections similaires.          

Comment soigner un orgelet du chien ?

traitement Orgelet du chien

En cas de doute, il est mieux de consulter immédiatement un vétérinaire afin de déterminer la nature de l’infection et d’apporter les soins appropriés. Vous pouvez toutefois reconnaitre et soigner l’orgelet du chien en suivant les conseils ci-après. Il est à noter que les traitements sont différents selon la maladie. De ce fait, le diagnostic doit-être précis et exact avant d’administrer un soin quelconque.

Identifiez l’orgelet du chien

L’aspect d’un orgelet du chien se caractérise par le gonflement apparent de sa paupière, qui devient rougeâtre. Une petite masse commence ensuite à surgir à la base des cils. Cette boule est remplie de pus et votre animal ne résiste pas à la gratter régulièrement.

L’orgelet est une maladie canine assez rare, il atteint généralement les chiots et surtout les chiens adultes qui sont sujets au diabète. Cependant, vous devez discerner cette infection des autres pathologies qui peuvent présenter des symptômes qui lui ressemblent. Elles sont principalement le chalazion et le papillome.

Un chalazion est caractérisé par une accumulation d’une glande du bord de la paupière. Vous pouvez facilement le reconnaitre, car il n’est pas rouge et ne contient pas de pus. Quant au papillome, il s’agit d’une tumeur bénigne qui est également dépourvue d’infection bactérienne, on l’appelle généralement une « verrue ».              

Accélérez le processus de l’infection

Avant d’appliquer des soins sur l’orgelet du chien, il est nécessaire de faire murir l’infection. Étant donné que c’est un petit abcès, le pus qu’il contient ne peut s’évacuer qu’au bout de quelques jours.   Ce délai peut constituer un véritable calvaire pour votre compagnon. De plus, les bactéries peuvent se propager aux alentours au fur et à mesure d’être gratter de façon répétitive.  

Vous pouvez donc accélérer la maturité de l’orgelet en appliquant des compresses tièdes sur son œil. Il suffit de faire bouillir de l’eau et de la laisser refroidir, puis d’imbiber les compresses quand l’eau est devenue tiède. Appliquez ce geste à une durée d’environ 5 minutes et à une fréquence de trois fois par jour. Si possible, ajoutez quelques gouttes d’eau de bleuet sur les compresses afin d’adoucir les éventuelles douleurs que l’animal peut ressentir pendant le contact. Cette substance est disponible en pharmacie ou dans les magasins bios.       

Nettoyez la plaie

Lorsque l’orgelet du chien est suffisamment mûr, l’évacuation du pus se fera automatiquement. Attention, évitez de soumettre une pression ou percer la plaie, surtout quand elle n’a pas encore atteint sa maturité. Vous devez être patient et persévérant dans l’accélération du processus. Si besoin est, faites porter une collerette à votre animal dans le cas où il a tendance à gratter la zone infectée.

Après l’évacuation de l’abcès, prenez une pipette de sérum physiologique et quelques compresses. Tirer la peau aux environs de l’œil du chien avec votre pousse pour étendre sa paupière, afin que la plaie soit bien accessible. Ensuite, appuyez votre main opposée qui tient la pipette en le fixant sur son crâne et appliquez les gouttes petit à petit dans son œil, puis récupérez le surplus avec une compresse. N’oubliez pas de vous laver les mains après la manipulation.

Il est toutefois conseillé de se mettre à deux pour effectuer cette intervention, afin que l’animal reste bien tranquille. L’un peut tenir sa tête pendant que l’autre s’applique au nettoyage.    

Faites consulter votre chien

Si vous constatez que l’orgelet du chien persiste toujours, il est donc nécessaire de l’emmener voir un vétérinaire pour recevoir un traitement clinique. Cette visite permet également de savoir si votre animal est atteint du diabète. Normalement, le médecin vous prescrira du collyre ainsi que d’un antibiotique local sous forme de pommade. Dans un cas plus aggravé, l’administration d’antibiotiques en comprimé peut être nécessaire.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.