Maladie de Lyme chez le chat : symptômes, causes, traitements

La Maladie de Lyme tire son nom de la ville de Lyme aux États-Unis, là où les premiers cas d’infections ont été découverts. Appelée aussi Borréliose, cette pathologie peut affecter l’homme et de nombreux mammifères à l’instar des chiens, des chevaux et des chats, etc. Chez les chats, il n’a pas encore été décrit de contamination naturelle, mais la contamination à l’intérieur d’un laboratoire est tout à fait possible. Ainsi, on peut affirmer que la maladie de Lyme chez le chat est possible, mais elle reste peu probable et très rare. Cependant, devant la dangerosité de cette maladie, il est de l’intérêt de tout propriétaire de chat de bien la connaître. Découvrez dans cet article les symptômes, les causes et les traitements de la Maladie de Lyme chez le chat.

Qu’est-ce que la maladie de Lyme chez le chat ?

Découvert aux  États-Unis en 1975, la maladie de Lyme est bien présente sur le continent européen. Elle est provoquée par la contamination à la bactérie Borrelia burgdorferi, un spirochète qui se transmet par morsure de tiques des bois.

Si le chat malade n’est pas pris en charge à temps avec les traitements adéquats, il risque de souffrir d’intenses douleurs aux articulations ainsi que des troubles neurologiques se traduisant par des maux de tête ou une paralysie. Dans les cas graves, la maladie peut même provoquer une insuffisance rénale. Aujourd’hui encore, la maladie de Lyme chez le chat est difficile à diagnostiquer.

Symptômes

Les premiers Symptômes de la maladie de Lyme chez le chat apparaissent quelques mois après que l’animal se soit fait mordre par une tique infectée. Le chat présente alors une importante fièvre, une perte d’appétit et un état d’apathie générale. Il peut également souffrir d’inflammation et de douleurs articulaires autour de la zone de la morsure. Ces douleurs peuvent ensuite s’étendre sur les membres et toutes les articulations qui deviennent raides. En s’aggravant, l’inflammation peut provoquer une paralysie du chat malade. Dans le pire des cas, la maladie de Lyme provoque une anémie sévère chez le chat. Ses muqueuses sont pâles ou blanches si elles doivent être roses en temps normal. La maladie affecte également le cœur et les reins du chat, ce qui réduit considérablement son espérance de vie.

Causes

La maladie de Lyme chez le chat est transmise par les tiques. Ces derniers se collent sur la peau du chat et la perce afin d’atteindre un vaisseau sanguin. Puis, ils y pompent du sang. Lors de ce repas sanguin, les bactéries se trouvant à l’intérieur de l’appareil digestif de la tique contaminée migrent vers le système circulatoire du chat. C’est ainsi que l’infection est transmise de la tique au chat.

Généralement, la tique infectée doit rester accrochée à la peau du chat pendant au moins 24 heures pour que la transmission des bactéries puisse se faire. C’est pour cette raison que les risques qu’un chat contracte la maladie de Lyme sont minces, voire inexistants, si le propriétaire a pour habitude d’enlever les tiques sur son animal après chaque sortie.

Notons que ces acariens se nichent principalement dans les bois, les fossés, les prés et dans la forêt. Cependant, on peut les retrouver dans les jardins, que ce soit à la campagne ou en zone urbaine. Il a été remarqué que les morsures sont plus fréquentes entre mars et septembre.

causes de la maladie de Lyme chez le chat

Diagnostic

Puisqu’on a affaire à une pathologie rare, le diagnostic de la maladie de Lyme chez le chat est difficile à établir. D’autant plus que les symptômes apparaissent assez tardivement. Quoi qu’il en soit, dès que vous voyez que votre chat présente les symptômes cités en haut, vous devez tout de suite l’emmener chez le vétérinaire.

Pour un diagnostic fiable, le vétérinaire doit procéder à des tests sérologiques ou une mise en culture. Dans ce cas, il est indispensable qu’il prélève un peu de sang à l’animal malade afin d’identifier des antigènes de la bactérie responsable.

Traitement

L’interprétation des résultats des tests sérologiques est souvent très compliquée. De ce fait, si elle est suspectée, le traitement de la maladie de Lyme chez le chat passe par une antibiothérapie s’étendant sur une longue période.

Les bactéries étant transmises par des tiques, si vous parvenez à en localiser et que vous la retirez avant qu’elle n’injecte les bactéries dans le corps du chat, vous réduisez considérablement les risques d’une éventuelle contamination de votre animal. C’est valable chez tous ceux qui se font mordre par des tiques (humains, chiens, chevaux, chats, etc.). Pour ne pas risquer d’arracher un morceau de peau de l’animal lorsque vous ôtez la tique, il vaut mieux utiliser une pince à tiques spécifique. Sans cet ustensile, la tête du parasite risque d’être bloquée dans la peau de l’animal quand bien même son corps a été retiré.

Prévention

À titre de prévention contre la maladie de Lyme chez le chat, il est recommandé d’inspecter scrupuleusement votre chat après qu’il soit dans le jardin ou à l’extérieur de votre domaine. Pour mieux inspecter la peau, écartez soigneusement les poils de l’animal pour voir si des tiques ne s’y seraient pas collées. Dès que vous en repérez, prenez votre pince à tique (trouvez facilement des pinces à tique sur internet) et retirez la tique délicatement. Vous pouvez également utiliser des pipettes anti-tiques (disponibles auprès des pharmacies et des grandes surfaces). Si vous craignez de ne pas pouvoir exécuter l’opération dans les règles, vous pouvez le faire faire par votre vétérinaire.

Vous pouvez également faire porter un collier antiparasitaire à votre chat ou bien lui administrer un traitement antiparasitaire qui élimine efficacement les tiques. L’administration doit se faire régulièrement toutes les 4 semaines. Toutefois, des produits mis au point récemment ont une durée d’efficacité de 3 mois.

Enfin, vous avez peut-être déjà entendu parler de l’existence d’un vaccin contre la maladie de Lyme. En effet, le vaccin existe bien, sauf qu’il est destiné aux chiens. Pour l’heure, il n’existe pas encore de vaccin contre la maladie de Lyme chez le chat, mais des recherches sont toujours en cours.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.