Chat qui vomit : causes et traitements

Si votre chat vomit pendant un voyage en voiture, il ne sert à rien de s’inquiéter, car certains félins supportent mal ce type de déplacement. Par contre, s’il se met à vomir sans raison apparente, de façon récurrente ou après une sortie de longue durée, vous devez être attentif à son état de santé. En effet, il est possible que la situation soit assez grave et nécessite une intervention d’urgence. Nombreux peuvent être les raisons du vomissement inquiétant d’un chat. Dans la plupart des cas, seul un examen clinique peut fournir un diagnostic précis pour en déterminer la cause et administrer le traitement adéquat. Découvrez dans cet article que faire pour un chat qui vomit et quelles en sont les causes probables.

Les origines potentielles du vomissement du chat

Pour connaître les raisons d’un chat qui vomit, il faut bien observer de quoi est composé son vomi ainsi que les autres symptômes qui l’accompagnent. Voici quelques origines du vomissement d’un chat.

Les boules de poils dans son estomac

L’avalement de poils pendant sa toilette peut former des boules appelées trichobézoards qui se sont accumulées de son estomac. Cela irrite l’appareil digestif de l’animal et entraîne le comportement du chat qui vomit. Cette situation est normale chez lui, vous ne devez donc pas vous en inquiéter.

Une mauvaise alimentation

La source entraînant le comportement du chat qui vomit peut également provenir de la qualité de sa nourriture. Il existe des aliments pour chats bon marché qui sont mis en vente. Ils sont de mauvaise qualité et que tous les chats ne peuvent pas digérer. Ils sont souvent vendus dans les grandes surfaces. Préférez plutôt les animaleries pour vous approprier des aliments adaptés à votre animal de compagnie.

Une allergie alimentaire

Un chat qui vomit peut-être atteint d’une allergie alimentaire. En effet, un changement brusque d’alimentation ainsi que des nourritures trop variées peuvent causer un désordre au niveau de sa digestion. Les chats préférèrent une alimentation constante, complète et sans excès.

La gastro-entérite

L’ingestion d’un agent pathogène peut engendrer l’état du chat qui vomit. Cette situation résulte de la gastro-entérite qui se traduit par une irritation de son estomac et de son intestin. Cette maladie nécessite l’intervention urgente d’un vétérinaire, car elle entraîne également des diarrhées fréquentes chez le chat qui causent une déshydratation rapide de l’animal.

Les vers digestifs

Le chat qui n’est pas vermifugé peut vomir à cause des malaises occasionnés par la présence de vers dans son appareil digestif. Pour éviter cela, vermifugez votre chat tous les mois s’il a moins de 6 mois, et tous les trois mois en dessus de cet âge.

L’obstruction de l’intestin

Le chat qui vomit peut résulter d’une occlusion intestinale. Cet état est dû à une ingestion d’un objet non comestible qui bloque le processus de digestion, en obstruant les intestins. De ce fait, le chat vomit après chaque repas et s’affaiblit progressivement. Vous pouvez également constater un état d’abattement et une fièvre chez l’animal.

L’empoisonnement

L’empoisonnement ou l’intoxication alimentaire peut également être la source de l’état anormal du chat qui vomit. Cet animal présente des risques élevés d’empoisonnement. En effet, il ne supporte pas les produits d’entretien ainsi que les pesticides en tout genre. Même certaines plantes peuvent facilement l’intoxiquer. De ce fait, il vomit pour essayer d’évacuer le poison.

Les traitements envisagés pour un chat qui vomit

traitement d'un chat qui vomit

Pour savoir comment agir face à un chat qui vomit, il faut surtout être attentif à son comportement et à son état de santé en général. Observez-le pour constater s’il présente d’autres symptômes que le vomissement. Voici les gestes à effectuer en fonction de la situation.

Que faire en cas de vomissement du chat ?

Quand vous êtes en présence d’un chat qui vomit, paniquer ne sert à rien, sauf peut-être à aggraver le stress de l’animal. Dans un premier temps, laissez-le tranquille en l’observant à distance. Évitez surtout de le punir ou le gronder dans le cas où il se soulage sur les meubles ou les lignes de maison. Au lieu de le déplacer pour protéger vos tissus, préférez l’utilisation d’un support que vous déposerez délicatement sous sa gueule pour accueillir le vomi, puis laissez-le seul afin qu’il récupère.

Ensuite, enlevez sa gamelle et ne lui donnez aucune nourriture, puis analysez visuellement le vomi de votre compagnon. S’il est composé essentiellement de poils, ou de nourriture qu’il vient d’ingurgiter, ce n’est pas très alarmant. Prêtez toutefois attention à son comportement. Vérifiez également sa température dans le cas où vous avez une suspicion de fièvre. Gardez un œil sur votre chat surtout dans les 24 prochaines heures qui succèdent le vomissement.

Quand faut-il appeler le vétérinaire ?

Il existe des situations qui nécessitent l’intervention d’un vétérinaire face à un chat qui vomit. La plus urgente est la présence d’une forte fièvre ainsi que des diarrhées fréquentes qui causent l’abattement de l’animal. Dès que vous constatez une souffrance insupportable chez l’animal, ou qu’il essaie de vomir, mais n’y parvient pas, prenez rendez-vous immédiatement.

Dans le cas où votre chat vomit de façon répétitive durant une courte durée, une prise en charge dans un bref délai est également nécessaire. De même pour la présence de sangs, de teinte rosée ou d’un corps étranger dans son vomi. Toutefois, il est important de bien vous rappeler des autres symptômes et la constitution des vomissements pour faciliter le travail du spécialiste lors des examens.

Quel aliment donner à un chat qui vomit ?

Le régime alimentaire d’un chat qui vomit peut-être proposé par le vétérinaire. Il est important de suivre ses préconisations à la lettre pour éviter une rechute qui peut entraîner de lourdes séquelles.

Dans le cas où l’intervention médicale n’est pas nécessaire, il existe des aliments sains et favorables au soulagement du malaise subi par votre animal. D’abord, utilisez des ingrédients faciles à digérer pour alléger le travail intestinal (croquette spéciale…). Préférez les produits en petite quantité, mais très riches en protéines (pâtés de poisson, viandes spéciales pour les problèmes gastriques…).

Pour les cas de vomissement de boules de poils, des aliments riches en fibres peuvent l’aider à faire passer les poils dans l’intestin pour être évacués avec les selles. Toutefois, il est nécessaire de passer chez le toiletteur à une fréquence convenable pour réduire davantage ce problème.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.