Diarrhée chat : description, symptômes et traitement

La diarrhée chez le félin peut être une maladie bégnine ou le signe d’une pathologie sous-jacente. Dans l’un comme l’autre des cas, elle est source d’inquiétude pour tout propriétaire attaché à son chat ?. Pour avoir l’esprit tranquille, rien ne vaut une belle consultation chez le vétérinaire afin d’en déterminer les causes avec les traitements adéquats de la diarrhée chat.

Les facteurs déclencheurs de la diarrhée chez le chat

Les causes possibles de la diarrhée chat sont multiples. Comme pour les humains, elle peut être d’origine alimentaire. Pour être plus précis, elle peut provenir d’un changement d’alimentation brusque. Les intestins de tout être vivant ont besoin d’un temps d’adaptation à un nouveau régime alimentaire. Voilà pourquoi les transitions sont recommandées lorsqu’on veut habituer un chat à un nouvel aliment. D’autres races de chats sont toutes simplement intolérantes à certaines catégories de nourritures ?.

Il peut aussi s’agir de parasites présents dans les intestins du félin. Généralement, les vers provoquent des irritations au niveau des viscères aussi bien chez les chats adultes que les chatons. La contamination peut se faire durant la grossesse ou l’allaitement. Lorsque les inflammations ne favorisent pas les vomissements, elles causent le plus souvent des diarrhées chez l’animal.

Aussi banal que cela puisse paraître, une diarrhée chez le chat peut être provoquée par l’avalement de quelque chose d’inconvenable obstruant le tube digestif. Un corps étranger tel une boule de poil coincé au niveau des intestins peut entraîner leur dysfonctionnement. Il est tout à fait possible que votre chat ingurgite des poils qui vont s’agglomérer au fil du temps occasionnant successivement constipation et diarrhée.

Par ailleurs, le stress chez les animaux peut se manifester par des troubles intestinaux. À quoi pourrait être dû ce stress ? Un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal de compagnie, le changement d’environnement peuvent être source d’anxiété et de stress chez le chat. Du fait de ces inquiétudes quelconques, votre chat peut aussi être sujet à une diarrhée passagère. Souvent, elle dure le temps de son adaptation.

Enfin, les diarrhées, surtout quand elles sont chroniques, peuvent cacher des pathologies plus ou moins importantes. On parle par exemple, d’une tumeur ou d’une maladie inflammatoire qui peuvent toutes les deux irriter l’appareil digestif des chats. De la même manière, une gastro-entérite due à des bactéries et des virus peut aussi se dissimuler sous une diarrhée ?. Si certains considèrent cette pathologie comme courante chez le chat, elle n’en est pas moins inquiétante. 

traiter diarrhée chat

Quels sont les symptômes de la diarrhée chat ?

La diarrhée chez le chat se caractérise usuellement par le ramollissement de la texture des selles. Parfois, ces dernières deviennent complètement liquides et .  dégoûtantes. À cet effet, lorsqu’un chat a la diarrhée, il utilise plus souvent que d’habitude sa litière. Voilà un signe à ne pas négliger ?.

Qu’elle soit spontanée ou chronique, la diarrhée peut être reconnue à travers des symptômes se manifestant au quotidien. Outre les matières fécales inhabituelles, votre chat pourrait aussi avoir des difficultés à déféquer lorsqu’il a la diarrhée. La plupart du temps, il sera fatigué, faible et même fiévreux. Quand l’un ou l’autre de ces indices se produit, il faut penser à consulter un vétérinaire pour plus d’assurance et de sérénité.

Un chat souffrant de diarrhée peut également avoir des ecchymoses et du sang sur les selles. Aussi faudra-t-il plus de vigilance et vérifier à partir du moment où vous soupçonnez que votre chat a la diarrhée.

En outre, la diarrhée chez le chat peut se révéler par une déshydratation. Dans ce cas, vous constaterez une arythmie cardiaque due à la perte importante d’eau. Si une diarrhée alimentaire peut survenir sans complications, la diarrhée infectieuse quant à elle, affecte l’état général du félin.

À un certain niveau, la maladie peut même engendrer d’autres problèmes gastro-intestinaux décelables par les vomissements, les douleurs abdominales ou encore la perte de l’appétit.

Les diarrhées ponctuelles sont les plus constatées. Toutefois, les diarrhées chroniques sont les plus inquiétantes. Le plus souvent, elles s’accompagnent d’autres signes révélateurs : ballonnements, troisième paupière apparente, mauvaise haleine, etc. ?. Peuvent survenir également l’irritation de l’anus, l’émission de gaz à forte odeur et les changements comportementaux (nervosité, irritabilité).

En ces sens, dès que vous observez un changement de l’aspect des excréments de votre chat, pensez à observer si cela vient avec d’autres signaux. Lorsque la situation devient inquiétante, n’hésitez pas à voir un spécialiste.

Quels sont les traitements de la diarrhée chez le chat ?

Les traitements préconisés contre la diarrhée chat par le vétérinaire varieront selon l’origine de la pathologie chez le félin. Comme une diarrhée peut mettre en danger la vie de votre chat, vous ne devez en aucun cas négliger les indices.

Votre observation est essentielle à la guérison du chat. Le vétérinaire ne manquera pas de s’entretenir avec vous pour connaître les symptômes. Ils lui permettront aussi à identifier l’origine exacte de la maladie. C’est seulement après cette entrevue que viendront les diverses analyses médicales : examen bactériologique, test virologique, etc. ?.

Une fois la diarrhée diagnostiquée, pensez à séparer votre chat des autres animaux de la maison. Ceci est un moyen d’éviter une contamination entre eux. Il vous sera aussi plus facile de le surveiller et d’examiner l’avancement de l’état de ses fèces.

Pensez aussi à le faire jeûner durant 12 heures tout en prenant soin de son hydratation.

En même temps, si vous avez consulté un vétérinaire, toutes ces consignes vous seront données à part les médicaments tels que las anti-diarrhéiques, les antiparasitaires ou les antispasmodiques. Certaines fois comme en cas de diarrhée hémorragique, votre chat devra prendre des antibiotiques pour éviter que les bactéries passent vers le sang. Encore une fois, l’automédication n’est jamais conseillée. Ceci vous est utile uniquement à titre d’information.

Lorsque la flore intestinale est abîmée, les probiotiques sont utilisés pour la rétablir grâce aux levures et aux bactéries non pathogènes qu’elles contiennent.

Dans certains cas plus graves, le vétérinaire pourrait demander une hospitalisation de votre chat pour une perfusion avec du sucre et du potassium. Cette mesure est surtout nécessaire quand le chat ne s’alimente plus en plus de vomir continuellement ?.

Pour les diarrhées dues au changement d’alimentation, une cure de charbon végétal suffit avant de reprendre son ancien régime ou d’adopter une nourriture plus facile à digérer. Pour éviter que la maladie ne récidive une fois traitée, il faut appliquer des préventions plus strictes telles que les nettoyages et les vaccinations de votre animal de compagnie.  

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.