Chat qui tremble : pourquoi ? Comment le traiter ?

Le chat peut trembler quand il a froid, mais également dans d’autres circonstances. En effet, il arrive qu’il tremble pour d’autres raisons, comme la maladie ou le stress. Certaines situations provoquent des petites convulsions, comme les émotions fortes. Les origines des tremblements sont multiples et méritent toute notre attention puisqu’elles peuvent impacter sur le bien-être et l’état de santé de votre animal de compagnie. Pour remédier convenablement au problème du chat qui tremble, retenez ces quelques points sur cet état particulier.

Pourquoi le chat tremble ?

Le froid

Souvent, on a tendance à penser qu’il n’y a que le froid fait trembler le chat. Il s’agit effectivement d’une des multiples origines du tremblement des félins. Les températures extrêmes et le fait de rester longtemps dehors sous la neige ou sous la pluie favorisent cet état. Le cas échéant, il suffit de faire rentrer le chat pour qu’il se réchauffe. Notez toutefois que les tremblements ne sont pas systématiques au cours de la morte-saison puisque le pelage du chat le protège efficacement contre le froid. Seule l’exposition extrême au froid sur une longue durée provoque la situation du chat qui tremble.

Les émotions

Toutes sortes d’émotions peuvent également provoquer des tremblements chez le félin. Lorsque le chat se concentre sur une activité précise, il arrive qu’il claque des dents une fois qu’il descend de son nuage. Cela arrive souvent pendant les séances de jeu ou de chasse. La tension en est souvent la source. En effet, votre animal de compagnie peut être tendu lorsqu’il chasse. C’est de ce fait un état tout à fait normal. L’état du chat qui tremble cesse dès que votre animal de compagnie se détend.

Chaque situation est susceptible de provoquer du stress ou de l’angoisse chez le chat, d’où les moments de tremblement. Les tremblements constituent une sorte de moyen d’évacuer ce stress. Si votre chat se sent préoccupé par quelque chose, tentez de le rassurer en le caressant ou en lui chuchotant des petits mots doux. Votre affection suffira à l’apaiser durablement.

En revanche, faites attention à ne pas vous faire griffer. Le stress est souvent source d’énervement chez les matous. En plus du tremblement, le chat peut cracher. Pour limiter le niveau d’agressivité de votre compagnon à quatre pattes, calmez-le avec la parole, puis avec des gestes d’affection.

Les chats font aussi des cauchemars. Ils peuvent manifester leur peur par des tremblements. Les réveiller serait purement inutile puisque les tremblements ne durent pas longtemps.

Si possible, ne mettez pas de pression sur votre chat, même lorsqu’il fait des bêtises. En limitant les risques de tension, vous pouvez anticiper efficacement la survenue des tremblements et les tressautements. Ne vous amusez surtout pas à lui faire peur si vous tenez à sa santé.

Les maladies

Le chat peut aussi trembler en cas de maladie. Tout comme pour les humains, la fièvre peut favoriser l’état du chat qui tremble. Une température corporelle dépassant les 39°C provoque des tremblements chez le félin comme chez les êtres humains. Si tel est le cas, parlez-en à votre vétérinaire. L’hydratation est essentielle pour évacuer l’état fiévreux.

Les douleurs sont également à l’origine de tremblements. Ce genre de souffrance n’est pas toujours perceptible de l’extérieur. Lorsque le chat tremble, regardez si ses yeux sont vitreux et son regard fixe. Si c’est le cas, identifiez la partie douloureuse ou faites appel à un vétérinaire pour être sûr.

L’empoisonnement fait également trembler le chat puisqu’il peut entraîner plusieurs problèmes de santé comme le dysfonctionnement neurologique, l’insuffisance rénale, les problèmes d’articulation et bien d’autres encore. Le cas échéant, d’autres symptômes comme la paresse, le manque d’appétit ou le vomissement peuvent survenir. Si vous remarquez le moindre de ces symptômes en plus de l’état du chat qui tremble, mieux vaut solliciter l’aide de votre vétérinaire.

Comment réagir face à un chat qui tremble ?

chat qui tremble

Votre première réaction doit être la vérification de la température de votre chat qui tremble par voie rectale. De cette façon, vous pouvez savoir s’il a de la fièvre et aurez une première idée du mal qui peut le toucher. Il est possible de déterminer s’il souffre d’empoisonnement, d’intoxication, d’émotion forte ou de maladie.

Il convient également d’observer les intervalles et la durée des tremblements. Les tremblements récurrents signifient que votre chat souffre d’une maladie précise qui nécessite un traitement adéquat. Si votre chat tremble de façon ponctuelle et espacée, il s’agit généralement d’une émotion forte qui doit être gérée assez rapidement.

Le moment des tremblements est aussi à prendre en compte, car le traitement est déterminé en fonction de l’âge du chat. Identifiez si cet état est survenu récemment ou depuis son plus jeune âge. Comme le froid constitue l’une des sources des tremblements chez le chat, vérifiez le temps qu’il fait dehors ou dans la pièce où il dort. L’activité de votre chat permet également de déterminer s’il souffre d’une quelconque maladie ou non.

Il convient de se poser les bonnes questions pour déterminer l’origine des tremblements avant d’en parler au vétérinaire. Ce dernier s’occupe de réaliser un examen complet afin de prescrire un traitement adapté pour le chat qui tremble. Prenez le temps d’analyser l’état et le comportement de votre chat.

En apprenant à observer votre animal de compagnie, vous serez mieux avertis concernant les signes anormaux et pourrez même en déterminer les sources. Le diagnostic du vétérinaire viendra en appui pour corroborer vos craintes. L’observation est également une excellente façon d’apprendre à connaître votre animal de compagnie, d’anticiper ses réactions et de réagir au bon moment en cas de problème de santé. Si vous vivez avec plusieurs chats, votre sens de l’observation va s’affiner progressivement.

Par ailleurs, afin de garantir la fiabilité de son diagnostic, le vétérinaire peut demander à effectuer des examens complémentaires pour votre chat. Cela peut être une analyse d’urines ou de selles, un bilan sanguin ou une échographie. Même la biopsie peut être demandée en fonction de la gravité des symptômes et la cause du tremblement. La découverte d’une maladie assez tôt offre plus de chance à votre chat de guérir.

Si vous avez le moindre doute concernant l’origine des tremblements de votre chat, n’attendez pas pour consulter un vétérinaire. Parallèlement, et avant l’arrivée du professionnel, votre animal de compagnie a besoin de votre attention, mais aussi de votre réactivité lorsqu’il se sent mal. Vous devez être présent à côté de lui pour limiter ses souffrances, pour le câliner ou pour maintenir au chaud le chat qui tremble.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.