Chat incontinent : pourquoi ? Comment le traiter ?

Vous avez récemment constaté des traces d’urine de chat dans des endroits inhabituels alors que votre animal de compagnie est bien éduqué ? Si oui, il est possible que votre boule de poils soit atteinte par une incontinence urinaire. Ce phénomène se traduit par l’incapacité pour l’animal à maîtriser les muscles de l’urètre. Cela conduit à la difficulté du sphincter à se fermer. Cette situation empêche le chat de contrôler ses mictions en produisant des émissions d’urine involontaires au cours de la journée. Il faut savoir que la malpropreté n’a rien à voir avec l’incontinence. Vous pouvez confirmer cette maladie dans le cas où votre chat a toujours été habitué à sa litière, mais qu’il a changé sa façon d’uriner brusquement. Découvrez dans cet article ce que vous devez connaître sur  la pathologie du chat incontinent.

Comment reconnaître un chat incontinent ?

Il n’est pas difficile d’identifier l’incontinence urinaire chez le chat. Il suffit d’être attentif en cas de changement de comportement par rapport à sa miction. Il existe beaucoup de symptômes qui attestent de la présence de la maladie du chat incontinent, mais les signes ci-après sont les plus fréquents.     

Les situations d’incontinence urinaire chez le chat

La manifestation de l’incontinence urinaire chez le chat dépend généralement de sa cause. Il existe des situations qui sont communes, quelle que soit l’origine de la maladie. La principale d’entre eux est l’émission spontanée d’urine sans que l’animal se mette en position convenable. La quantité émise varie selon la gravité de l’incontinence. Elle peut être des gouttes éparpillées sur quelques endroits de la maison ou une longue traînée d’urine sur le sol. Les pertes peuvent se manifester dans toutes les circonstances auxquelles votre chat peut se trouver, par exemple pendant son sommeil, pendant qu’il joue, etc.

Les signes qui confirment l’incontinence 

En plus des constatations d’urine dans des lieux inhabituels, il existe des signes qui peuvent vous alerter. Tout d’abord, vous remarquerez que sa couchette est humide, ensuite, vous pouvez inspecter le corps de votre chat. En effet, il peut dégager en permanence une forte odeur d’urine ajoutée à des souillures au niveau de son ventre et ses pattes. Cela peut entraîner des maladies de la peau ou des inflammations visibles sur les régions infectées. Vous pouvez également remarquer un gonflement sur la partie génitale de l’animal. Tous ces signes attestent la présence de l’incontinence urinaire chez le chat.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire chez le chat ?

traiter un chat incontinent

Les origines de la pathologie du chat incontinent sont diverses. Cependant, chaque cause nécessite des préventions et traitements spécifiques, d’où l’utilité d’un diagnostic fiable avant une quelconque intervention. Voici les causes principales qui peuvent conduire votre chat à être incontinent.

L’arthrite

Dans nombreux cas d’incontinence, l’arthrite en est la cause surtout chez un chat d’un certain âge. Cette affection articulaire conduit l’animal à avoir du mal à monter et descendre de son bac à litière. De ce fait, il va choisir des lieux plus accessibles pour faire ses besoins. Cependant, cette situation n’est pas vraiment considérée comme une incontinence. Il est donc nécessaire faire consulter l’animal par un spécialiste afin d’obtenir un diagnostic sûr.

Le diabète sucré

Pour les chats de plus de 7 ans, le diabète sucré est très fréquent. Cette maladie touche 1 chat sur 200. Les félins en surpoids en sont généralement des terrains prédisposés. Elle engendre chez l’animal une production abondante d’urine qui conduit à une miction de quantité excessive. De ce fait, l’animal peut émettre de l’urine spontanément. Ce cas est souvent accompagné de faim et de soif incessantes.

L’âge

Les chats qui sont victimes de pathologies de vieillesse sont généralement sujets à des troubles cognitifs. En effet, comme le cas de l’homme, un chat âgé peut développer des pertes de mémoire, de perturbations de la perception ainsi que le ralentissement du réflexe. Cela peut conduire l’animal à ne plus se souvenir de ces habitudes. Par conséquent, le fait d’uriner dans les endroits inadéquats peut s’apparenter à une incontinence. L’avis du vétérinaire s’avère très important dans ce cas.

Autres causes 

L’origine de l’incontinence peut également venir des affections telles que les troubles neurologiques ou l’infection urinaire qui cause l’incapacité pour le chat de contrôler sa vessie. On peut aussi citer la malformation congénitale ou les effets indésirables suite à une castration mal effectuée. Ces dernières peuvent avoir des impacts sur l’aptitude de l’animal à maîtriser le muscle de son urètre.

Comment traiter l’incontinence urinaire de votre chat ?

Dans le cas où vous suspectez un cas de pathologie du chat incontinent chez votre animal de compagnie, d’après les informations ci-dessus, il est nécessaire de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire. Pour avoir un diagnostic fiable, divers examens peuvent être réalisés impérativement tels que, l’analyse urinaire et sanguine. Votre chat peut également passer en imagerie médicale afin de déterminer la cause exacte de l’incontinence. Voici les informations importantes qu’il faut savoir pour gérer cette pathologie.

Les traitements médicaux

Les traitements a administré au chat incontinent sont variables. Cela va dépendre de l’origine de la maladie. Par exemple, en cas d’obésité, il suffit de contrôler l’alimentation de l’animal en suivant un régime spécifique strict. Pour une infection urinaire, le professionnel va prescrire un antibiotique à consommer avec d’autres médicaments afin d’éradiquer l’infection. Dans le cas de l’effet indésirable d’une stérilisation, le vétérinaire va effectuer une prescription d’hormones pour rétablir la situation normale. Par contre, des interventions chirurgicales sont nécessaires dans le cas où votre chat présente une malformation congénitale ou une éventuelle tumeur.

Les bons gestes à adopter à la maison

Vous allez jouer un rôle important pour aider votre chat à surmonter sa maladie. De ce fait, n’hésitez pas à demander au vétérinaire les recommandations qui vont accompagner le traitement. Le geste basique c’est l’adaptation de son environnement de vie à sa situation maladive. Cela se traduit par la facilité d’accès aux litières. En effet, il faut en mettre plusieurs dans la maison. Il est également important pour son bien-être de nettoyer sa fourrure au fur et à mesure qu’elle est souillée. Et surtout, tâchez de ne jamais punir votre chat, car l’incontinence urinaire est une situation involontaire qui n’est pas agréable au maître tout autant qu’à l’animal.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.