Reptile domestique : que choisir ?

Un reptile domestique est différent d’un animal de compagnie classique tel qu’un chien. Comme pour ce dernier, vous avez un vaste choix quant au reptile que vous souhaitez adopter. Mais il y a quelques points que vous devez savoir si vous voulez vous lancer dans la terrariophilie.

Les lézards, des animaux sympathiques

Comme nouvel animal de compagnie, les lézards sont un bon choix. Ils peuvent habiter dans une cage ou un terrarium, dont la taille dépendra de la race choisie. Ce sont des animaux faciles à entretenir et qui n’engendrent pas forcément d’énormes dépenses.

Pour un débutant, la race la plus recommandée est le dragon barbu ou l’Agame barbu. C’est un lézard qui aime les contacts avec les humains. Vous pouvez aisément le tenir dans vos mains sans avoir de craintes particulières. Pour ce type de lézard, vous devez prévoir un grand terrarium, car une fois adulte, il peut atteindre plusieurs centimètres de long.

Le terrarium est le seul investissement important puisque pour l’alimentation, le lézard se nourrit de feuilles, de fruits, de graines, de souris, etc.

Vous pouvez également choisir un caméléon, car c’est un lézard inoffensif et amical. Les enfants apprécient particulièrement le fait qu’il puisse changer sa couleur en fonction de son environnement. Mais pour qu’il puisse vivre sainement, le caméléon doit disposer d’un terrarium riche en verdure. Comme alimentation, vous pouvez lui offrir un régime à base de grillons ou d’autres insectes. L’hydratation sera quant à elle, difficile vu que, comme la plupart des lézards, cet animal ne boit que l’eau sur les feuilles.

Si vous avez suffisamment de connaissances sur les reptiles et leur entretien, vous pouvez passer à un tout autre niveau. Pour les connaisseurs, il est possible de choisir un varan des savanes, un lézard imposant, mais qui reste inoffensif. Il faut seulement bien le manipuler afin que ses dents et ses griffes acérées ne vous fassent pas mal. Les iguanes qui sont en général des animaux craintifs, sont également réservés aux connaisseurs.

lézard reptile domestique

Les tortues, les plus dociles

Les tortues font probablement partie des animaux les plus dociles. Mais il faut se méfier de leurs morsures qui peuvent faire très mal. Bien qu’elles fassent rarement preuve d’agressivité, elles ne sont pas pour autant de grandes joueuses. Une tortue comme la tortue léopard n’a pas vraiment besoin de preuve d’affection telle que les caresses. C’est d’ailleurs un animal solitaire qui n’apprécie pas vraiment la présence d’un chat ou d’un chien.

Contrairement aux autres reptiles, c’est elle qui a l’aspect le moins rebutant. Elle peut donc plaire à toutes les personnes qui auront l’occasion de visiter votre demeure.

Chaque tortue a ses besoins spécifiques, que ce soit au niveau de son espace de vie ou de son alimentation. Vous devez vous renseigner sur ces points avant d’adopter une tortue.

L’entretien de ce type de reptile n’est ni simple ni difficile. Mais si vous décidez d’en adopter, vous aurez de grandes responsabilités. Une tortue peut vivre jusqu’à plus de 100 ans. Durant toute sa vie, elle ne peut pas rester dans un terrarium et doit impérativement disposer d’un espace extérieur où elle pourra s’épanouir.

Côté alimentation, il faut nourrir une tortue avec principalement des aliments végétaux. Vous pouvez lui donner des fleurs, des feuilles de radis ou des pissenlits pour son alimentation principale. Pour compléter son alimentation, il est possible de lui donner n’importe quel fruit (pomme, fraise, myrtille, etc.).

Dernier point à savoir : la tortue comme reptile domestique n’est pas officiellement reconnue. Si vous souhaitez en accueillir votre foyer, il vous faudra une autorisation spéciale.

Les serpents, un choix sur lequel il faut méditer

Avant de choisir un serpent comme reptile domestique , il faut longuement réfléchir aux besoins d’un tel animal. Un serpent offre de nombreux avantages et c’est pourquoi c’est un animal de compagnie qui a une certaine cote. Il ne provoque pas d’allergie, il n’a pas besoin d’être promené, il peut facilement être éduqué et il n’a pas besoin de manger tous les jours. Pour certains serpents, un rat toutes les deux semaines suffit.

En revanche, il ne vous témoignera aucune preuve d’affection en particulier. L’investissement initial pour en acquérir un ainsi que le coût de son entretien peuvent également devenir importants.

En général, un serpent peut vivre plus de 10 ou 20 ans selon son espèce. Vous devrez dans ce cas préparer un budget en conséquence.

Il existe des races plus faciles à entretenir et qui conviendront à un débutant. C’est par exemple, le cas du Corn Snake, du Milk Snake et du Python royal. En fonction de la race choisie, la taille du serpent peut également varier. Certains peuvent se contenter d’un petit terrarium tandis que d’autres auront besoin d’un plus grand espace.

Le crocodile, un choix déconseillé

Le crocodile est souvent cité comme étant un NAC. Adopter un tel animal est, la plupart du temps, fortement déconseillé. C’est un animal dangereux. Étant petit, un crocodile ne prend que très peu de place. En grandissant, il devient plus imposant et il peut même devenir dangereux.

Si vous êtes propriétaire d’un zoo, adopter un crocodile peut se faire grâce à l’obtention d’un certificat. Pour les particuliers, les procédures à suivre pour adopter un tel animal ne sont pas très claires. Une demande effectuée auprès de votre commune aura de fortes chances d’être rejetée, à moins d’avoir de bonnes raisons.

De plus, les NAC n’ont généralement pas droit au bail. Le voisinage peut ne pas se sentir en sécurité sur le fait d’avoir un crocodile à deux pas de chez eux. Toujours est-il qu’il y a quelques foyers qui vivent (souvent d’une manière illégale) avec des crocodiles à leurs risques et périls. Si vous réussissez à obtenir une autorisation pour la détention de cet animal, vous devez lui aménager son propre espace et prévoir le budget pour son importante alimentation.

À cause de son volume, un crocodile a besoin d’un espace suffisamment large qui lui soit dédié. Sans cela, il ne pourra pas survivre.

Le plus grand risque avec cette espèce de reptile domestique, c’est qu’elle soit abandonnée par ses propriétaires, ces derniers ne sachant plus comment le gérer lorsque le crocodile devient adulte. Cela explique l’apparition d’animaux insolites dans nos égouts, car c’est là que finissent la plupart des NAC exotiques abandonnés.

Sébastien

Passionné par les animaux depuis ma tendre enfance, j'ai créé ce blog pour pouvoir partager mon expérience de vétérinaire au travers de différents articles sur les animaux. Ma femme et moi avons recueilli plusieurs chats et chiens dont nous prenons le plus grand soin !

Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.