Morkie : Prix de ce chien, Caractère, Santé, Alimentation

Présentation de la race  Morkie

Le Morkie est une race de chien considérée comme un « designer dog ». Cela signifie qu’elle a été obtenue à partir du croisement de deux races pures. Une telle hybridation est surtout effectuée dans le but d’obtenir un chien à l’esthétique agréable. Ce canidé n’est par conséquent pas plus endurant ou plus sportif. Le Morkie est avant tout un chien de compagnie et il ne possède aucune aptitude particulière. Il est obtenu à l’aide d’un croisement entre un bichon maltais et un yorkshire-terrier.

La race n’a été développée qu’à partir de 1990 aux États-Unis et au Canada. Jusqu’à présent, aucune instance cynophile internationale ne reconnait le Morkie comme étant une race à part entière. D’ailleurs, il n’est pas considéré comme un chien de race en France, et pour cause, il ne dispose d’aucun standard.

L’aspect de chaque individu peut varier selon qu’il tient plus du bichon maltais ou du yorkshire-terrier. Lorsque la race sera enfin officialisée, il sera plus courant de voir des générations de Morkie avec des aspects et des comportements moins variés. Il est toutefois admis qu’un Morkie a généralement une robe bien plus fournie que celle d’un Yorkshire-terrier. Étant donné le croisement utilisé, ce canidé conserve également son petit gabarit. À l’âge adulte, un Morkie peut mesurer jusqu’à 25 cm, mais son poids ne dépasse pas les 5 kg.

Comportement & Caractère

À cause de l’absence de standard, chaque individu de cette race peut avoir un comportement qui lui est propre. Certains comportements semblent toutefois être communs chez les chiens Morkie. Il est alors admis qu’un chien de cette race peut souvent se montrer facétieux. Il est aussi toujours très attaché à sa famille. Ce canidé est d’ailleurs très dépendant de son maître et n’aime pas du tout la solitude.

C’est un petit animal très vif qui doit être éduqué correctement afin d’éviter qu’il ne devienne insupportable au quotidien. Il faut lui apprendre à ne pas aboyer sans raison et à se maîtriser lorsqu’il est en contact avec d’autres chiens. La socialisation sera très importante, surtout si le Morkie doit vivre en milieu urbain. Il aura besoin de se familiariser avec tous les bruits et environnements auxquels il peut être exposé durant ses promenades.

Le fait qu’il soit sociable lui permet de bien s’entendre avec les enfants. Ces derniers devront malgré tout faire attention à respecter l’animal sinon il est possible que celui-ci finisse par utiliser ses crocs. Le Morkie peut également très bien s’entendre avec les autres chiens et même avec les chats s’ils ont été habitués à vivre ensemble suffisamment jeunes.

Vu qu’il n’a pas été développé pour accomplir un travail en particulier, ce chien n’est pas un grand sportif. Une simple balade au quotidien peut largement lui donner satisfaction. Même une personne âgée peut s’occuper sans trop de difficulté d’un chien Morkie. Si vous avez envie de faire du sport canin avec ce dernier, vous pouvez faire de l’agility. C’est la discipline dans laquelle ce canidé se débrouille assez bien.

Concernant son mode de vie, il appréciera la vie en appartement, mais il aura besoin d’une bonne source de distraction. Dans le cas où vous auriez une maison avec un jardin, le chien pourra se dégourdir les pattes plus souvent et pourra alors se montrer très calme une fois à l’intérieur. La vie à la campagne ne fera probablement pas de mal à ce chien, mais il faudra faire attention à ce qu’il ne soit exposé à aucun danger.

Morkie

Santé

Étant donné que cette race n’est pas encore tout à fait établie, les maladies qui lui sont propres ne sont pas connues avec exactitude. Il est possible que la race de chien Morkie hérite de certaines maladies issues des deux races ayant servi à l’engendrer. Il est aussi possible que le croisement lui ait permis d’être plus résistant face à certaines pathologies.

Pour rappel, un Yorkshire-terrier peut être sujet à divers problèmes de santé. Il y a par exemple l’alopécie des robes diluées causant une perte de poils, l’hydrocéphalie, le collapsus trachéal et la cryptorchidie. Quant au Bichon Maltais, il peut être atteint de problèmes tels qu’une luxation de la rotule, une fragilité des dents et des infections oculaires.

Avant de choisir un Morkie, vous devez par conséquent faire attention à son pedigree. S’il descend de parents ne présentant aucun problème en particulier, il a de fortes chances d’être en bonne santé. Vous devez également consulter régulièrement le vétérinaire et effectuer un dépistage si vous soupçonnez une maladie en particulier chez l’animal.

En plus de devoir lui donner tous ses vaccins et ses traitements antiparasitaires, vous devrez lui donner les soins de base dont n’importe quel chien a besoin. Ainsi, nettoyez bien ses oreilles, surveillez l’état de ses yeux et faites attention à ce que ses dents n’accumulent pas le tartre. En ce qui concerne le toilettage, un simple coup de brosse doit normalement suffire.

Alimentation

Ce chien ne risque l’embonpoint que si vous ne l’alimentez pas correctement. Tout comme le Yorkshire-terrier, il peut être assez actif et sera capable de bien réguler son poids. Si le Morkie tient plus du Bichon Maltais, il peut devenir très gourmand.

Les chiens d’agrément tels que le Morkie ont par ailleurs tendance à être gâtés par leurs maîtres. Cela ne fait qu’augmenter les risques pour l’animal de prendre du poids. Pour nourrir votre compagnon canin, vous pouvez vous contenter de croquettes de bonne qualité. Les rations du chien devront être proportionnelles à son poids, son âge et son niveau d’activité.

caractère Morkie

Prix

Vu que ce chien n’est pas officiellement un chien de race en France, le prix chez les éleveurs français peut grandement varier. Dans certaines offres, il est par exemple possible d’acquérir un Morkie pour 1 000 $ environ. Les prix peuvent être plus importants si le chien possède une excellente lignée et une apparence irréprochable.

En ce qui concerne le budget mensuel à préparer, il ne doit normalement pas dépasser les 30 € par mois. Les chiens ayant le même gabarit que le Morkie nécessitent souvent peu de dépenses. Si votre compagnon à quatre pattes souffre d’une maladie particulière, les frais du vétérinaire peuvent s’avérer plus importants, d’où la nécessité de souscrire à une bonne assurance pour chien.

Caractéristiques

Nom de la race
Origine
Type de poils
Taille
Poids
Prix moyen d'achat
Prix moyen d'entretien
Hypoallergénique
Affectueux
Calme
Protecteur
Adapté aux enfants
Intelligent
Obéissant
Santé
Energie
Morkie
Etats-Unis
Long
15 cm à 25 cm
2 kg à 5 kg
950€
360€ / an
Non
4/5
3/5
2/5
5/5
4/5
3/5
4/5
4/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.