Petit chien russe : Prix de ce chien, Caractère, Santé, Alimentation

Présentation de la race  Petit chien russe

À première vue, le petit chien russe ressemble beaucoup au chihuahua. C’est pour cette raison qu’il est moins connu que ce dernier. Pourtant, ce canidé possède ses particularités et peut aussi être un excellent chien de compagnie ou d’agrément. Historiquement, le petit chien russe était considéré comme un chien de luxe puisqu’il était surtout présent aux bras des nobles de Russie. En 1917, après le renversement du régime tsariste, cette race fut menacée d’extinction.

C’est en 1950 que des cynophiles russes ont décidé de sauver le petit chien russe à l’aide des rares survivants. Les espèces ayant été utilisées n’étaient malheureusement plus très pures. C’est pourquoi deux versions du petit chien russe ont vu le jour : l’une à poil court et l’autre à poil long. Ces deux variétés n’ont pas de sous-poils et peuvent être de couleur bleu et feu, marron et feu ou noir et feu.

À l’âge adulte, le petit chien russe ou Russkiy toy ne dépasse pas les 28 cm et pèse 3 kg environ. Malgré sa petite taille, il est assez bien proportionné. Son museau est légèrement pointu et plus court que son crâne. Il se termine par une truffe, dont la couleur est en accord avec celle de sa robe. Il a de longues oreilles dressées et de grands yeux ronds bien écartés. Sa queue est quant à elle, longue et portée haute.

Comportement & Caractère

Le petit chien russe est le chien de compagnie par excellence puisqu’il peut s’adapter à de nombreuses situations. C’est un animal très vif, mais qui sait se montrer calme lorsqu’il le faut. Il n’est pas du tout agressif et il ne se montre jamais timide envers qui que ce soit. Il est également très courageux et n’hésitera pas à aboyer s’il sent une menace.

Ce petit canidé est très dépendant de ses maîtres. Il fera d’ailleurs tout son possible pour rester auprès de ces derniers. Il peut tout à fait tenir compagnie aux personnes âgées peu actives ou aux citadins qui aiment se promener avec leurs chiens. Même si son nom inclut le mot « toy », ce canidé n’est pas un jouet. C’est pourquoi, même s’il apprécie les enfants, ces derniers ne devront pas le traiter comme une peluche. Étant donné son gabarit fragile, il peut facilement se faire mal.

Dès son plus jeune âge, le petit chien russe devra être bien éduqué puisqu’il peut avoir un certain caractère. Néanmoins, son éducation ne sera pas vraiment difficile et même un débutant peut être en mesure de dompter ce chien. Une bonne socialisation lui permettra de s’habituer au milieu qui l’entoure (en ville) et aux individus qui vont le côtoyer.

Puisqu’il est très sociable, le Russkiy toy acceptera sans problème la présence d’un autre chien dans la maison. Il acceptera tout aussi facilement la présence d’un chat. Pour le cas des NAC tels que les rats et les souris, vous devez faire attention. Même si ce n’est pas un prédateur, la présence de ces petits animaux peut éventuellement réveiller des instincts enfouis.

Concernant son mode de vie, ce mini molosse sera très à l’aise dans un appartement. C’est un chien qui aime le confort et qui n’est pas particulièrement aventurier. Son maître n’aura aucune difficulté à lui offrir sa promenade quotidienne puisque c’est un chien qui n’a pas besoin de trop se dépenser.

Il pourra vivre dans une maison avec un jardin, mais il faudra faire attention à ne pas le laisser trop seul. Il ne sera peut-être pas tenté de partir à l’aventure, mais il risque de faire quelques trous dans le jardin pour faire passer le temps. La vie à la campagne ne présente, quant à elle, que peu d’intérêt pour ce canidé qui aime surtout le confort d’un canapé.

Petit chien russe : Prix de ce chien, Caractère, Santé, Alimentation

Santé

Même s’il peut être assez fragile physiquement, le petit chien russe possède une excellente santé. Prenez bien soin de lui et il sera à vos côtés pendant 13 ans environ. En l’absence de sous-poil, il n’apprécie pas vraiment les périodes de froid extrême. Les fortes chaleurs ne sont également pas bonnes pour cet animal et il aura besoin d’avoir un abri et beaucoup d’eau à sa disposition.

Le Russkiy toy peut par ailleurs être atteint par certains problèmes cutanés. Certaines zones de son corps peuvent par exemple développer des plaques entièrement dépourvues de poil. Ce genre de problème est souvent commun chez les chiens lorsque les éleveurs recherchent à obtenir des chiens parfaitement typés. Le petit chien russe est également prédisposé à l’alvéolite, une maladie qui pousse les incisives à s’incliner vers l’avant.

Pour entretenir cet animal, vous n’avez pas besoin de le toiletter trop souvent. Que ce soit un chien à poil long ou à poil court, vous pouvez simplement le brosser régulièrement afin que sa robe reste en bon état. Vous ne devez également pas négliger ses vaccins et ses traitements antiparasitaires s’il se promène régulièrement dans le jardin.

Alimentation

Ce chien n’est pas particulièrement gourmand, ce qui fait qu’il n’est pas vraiment sujet aux problèmes de surpoids. De temps en temps, il peut faire la fine bouche et vous aurez des difficultés à le faire manger. Vous devez par conséquent bien choisir le type de nourriture que vous donnerez à votre petit chien russe.

Pour être certains que l’animal ne boudera pas sa nourriture, vous pouvez choisir des croquettes de haute qualité. En plus d’offrir à votre compagnon canin une alimentation équilibrée, vous lui fournirez une nourriture qui sera plus susceptible de lui plaire. Normalement, un seul repas par jour suffit au Russkiy toy. Vous devez ainsi fixer l’heure à laquelle ce dernier devra manger ses croquettes.

caractère petit chien russe

Prix

Même s’il est petit, le Russkiy toy n’est pas un chien bon marché. Si vous souhaitez en adopter un, il vous faudra préparer près de 1 500 €. Les meilleures lignées de petits chiens russes qui peuvent être réellement considérés comme des chiens de luxe peuvent même valoir jusqu’à 4 000 €.

En comparaison avec le prix d’achat du chien, son coût d’entretien est relativement faible puisqu’il est de 20 € par mois environ. Les dépenses liées à ce chien, notamment au niveau de l’alimentation, restent très limitées. Vous pouvez par conséquent lui offrir sans difficulté des croquettes premium. En ce qui concerne les frais de vétérinaire, ils ne seront pas trop importants, à moins que votre chien ne souffre d’une maladie en particulier.

Caractéristiques

Nom de la race
Origine
Type de poils
Taille
Poids
Prix moyen d'achat
Prix moyen d'entretien
Hypoallergénique
Affectueux
Calme
Protecteur
Adapté aux enfants
Intelligent
Obéissant
Santé
Energie
Petit chien russe
Russie
Mi-long
20 cm à 28 cm
1 kg à 3 kg
2250€
240€ / an
Non
4/5
3/5
2/5
4/5
4/5
3/5
4/5
4/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.