Chien d’ours de Carélie : Prix de ce chien, Caractère, Santé, Alimentation

Présentation de la race  Chien d’ours de Carélie

Le Chien d’ours de Carélie est né dans la région éponyme située sur la frontière séparant la Finlande et la Russie. Cette race est issue du chien de Komi et c’est en 1936 que son élevage fut effectif. C’est également à cette même époque qu’un premier standard lui fut attribué. Le Chien d’ours de Carélie fut ensuite reconnu officiellement comme chien de race en 1946.

Cette race appartient à la catégorie des chiens Spitz. D’un gabarit pouvant être moyen ou grand, le canidé mesure entre 49 et 60 cm au garrot. Les femelles pèsent dans les 17 à 20 kg tandis que les mâles, généralement plus grands, peuvent atteindre les 25 à 28 kg. De constitution robuste, le Chien d’ours de Carélie jouit d’un corps plus ou moins longiligne, mais sa forme peut s’inscrire dans un carré. Ses formes sont bien équilibrées, avec un dos rectiligne et musclé ainsi qu’un buste plongeant et parfaitement cintré. Cet animal jouit d’une solide ossature. Ses membres sont d’aplombs, droits et puissants. Sa queue est attachée presque directement à la limite de la ligne dorsale. Forte à la base, elle est très touffue. Son extrémité se courbe légèrement en arc.

Vu de face, ce canidé présente une tête triangulaire. Celle-ci est relativement courte, avec un crâne plus évasé et un stop moyennement apparent. Le museau de ce chien s’amenuise vers une truffe noire. Ses yeux ovalisés sont assez petits et arborent une couleur brune. Ses oreilles de taille équilibrée sont portées dressées et présentent des bouts modérément ronds.

Ce canidé est une race de chien à poil mi-long. Celui-ci est raide et lisse, et il procure à l’animal un pelage épais. Le Chien d’ours de Carélie porte également un sous-poil bien fourni qui est plus doux au toucher. Les poils de l’animal sont relativement plus longs sur les faces externes de ses cuisses, sur son dos et sur son cou. Le standard n’autorise que les robes noires ou brunes sur lesquelles il est possible d’avoir des marques blanches au niveau des pattes, du ventre, du buste, du cou et de la tête. Notez que le Chien d’ours de Carélie peut porter une robe unie, mais cela reste très rare.

Comportement & Caractère

Ce canidé est de type primitif. Pour cette raison, il s’avère très indépendant. Son tempérament équilibré en fait malgré tout un bon chien de compagnie. C’est un animal passionné, courageux et

dévoué à son maître. Le Chien d’ours de Carélie peut être un très bon gardien. Il n’hésitera pas à protéger son maître, quel qu’en soit le prix. C’est un chien qui jouit d’un fort instinct de combat. Il est d’un naturel méfiant avec les étrangers tout comme avec les autres animaux. Le Chien d’ours de Carélie est aussi un prédateur qui ne fera pas bon ménage avec les chats et les NAC.

Même si ce chien s’entend généralement bien avec les membres de sa famille, il vouera un attachement plus particulier envers celui qu’il considèrera comme étant son seul et unique maître. Quoi qu’il en soit, ce canidé sait se montrer doux et affectueux avec les personnes qui lui sont proches et en particulier avec les enfants.

Ce chien ne convient pas à tout le monde. Il doit être élevé par un maître disposant de connaissances solides sur la race. Celui-ci doit notamment faire preuve de cohérence dans l’éducation de l’animal. Comme ce dernier peut se montrer cabochard, son apprentissage devra aussi se faire d’une manière assez ferme. En revanche, il est déconseillé de brutaliser cet animal ou de le violenter. Une éducation positive avec beaucoup de patience sera nécessaire pour dompter ce chien. Si le Chien d’ours de Carélie va servir d’animal de compagnie, il lui faudra une sociabilisation très précoce.

C’est un chien énergique et vif qui doit pouvoir se dépenser pleinement toute la journée pour se sentir bien. Le Chien d’ours de Carélie aime vivre en extérieur, mais il doit aussi pouvoir rentrer facilement dans la maison pour se sentir toujours plus proche de son maître. Vivre dans une maison avec jardin, de préférence située non loin de grands espaces naturels, est ce qui convient le mieux à cette race de chien. Une vie en appartement est fortement déconseillée, car cet animal ne supporte pas d’être confiné dans un espace clos trop longtemps.

race Chien d’ours de Carélie

Santé

Un Chien d’ours de Carélie peut vivre entre 10 à 12 ans. Cette race a la particularité d’être très robuste et résistante. Elle ne connaît d’ailleurs aucune pathologie qui lui soit propre et ne souffre d’aucun souci de santé majeur. Ce chien est naturellement habitué aux grands froids et il supporte bien la neige. En revanche, il a plus de mal à supporter la chaleur. Durant les périodes estivales, il est recommandé de lui fournir un abri ombragé, voire même climatisé surtout en cas de canicule.

D’autre part, ce chien peut aussi souffrir d’une dysplasie de la hanche ou du coude et de maladies dentaires ou oculaires.

Dans certains cas, certains individus de cette race peuvent souffrir de nanisme hypophysaire. Il s’agit d’une maladie héréditaire qui peut souvent être évitée grâce à l’exclusion des parents qui en sont porteurs. Pour cette raison, il est toujours préférable d’adopter un Chien d’ours de Carélie auprès d’un élevage reconnu et spécialisé dans la race. Un centre professionnel et sérieux vous permet de maximiser vos chances d’adopter un animal en parfaite santé.

Alimentation

Le Chien d’ours de Carélie peut être nourri avec des aliments industriels du moment que ces derniers soient de bonne qualité. Les coquettes à donner à ce type de canidé doivent répondre à ses besoins nutritionnels spécifiques. Elles devront notamment correspondre à l’âge et à la morphologie de l’animal.

Pour ce qui est des rations, celles-ci dépendront du rythme de vie de l’animal et de sa santé. Généralement, les portions quotidiennes correspondantes aux âges des chiens figurent sur les emballages de ces nourritures industrielles. Vous n’aurez qu’à vous y tenir tout en veillant à éviter les excès ou les grignotages entre les heures de repas.

Si le Chien d’ours de Carélie est utilisé pour la chasse, il est préférable de lui donner des croquettes dédiées aux chiens de chasse. Son régime alimentaire devra être maintenu durant toute la période de chasse et une fois la saison terminée, il devra reprendre une alimentation classique.

pelage Chien d’ours de Carélie

Prix

Un Chien d’ours de Carélie peut être vendu aux environs de 1 000 €. Ce prix n’est pas statique et peut varier suivant les éleveurs, la qualité du chien, son pédigrée, etc. D’autre part, l’entretien de ce canidé nécessite également un budget spécifique. Comme il s’agit d’une race particulièrement facile d’entretien, le plus gros des dépenses qui devront lui être allouées concernera surtout son alimentation. Pour subvenir à ses besoins, vous devrez compter près de 40 € par mois en moyenne.

Caractéristiques

Nom de la race
Origine
Type de poils
Taille
Poids
Prix moyen d'achat
Prix moyen d'entretien
Hypoallergénique
Affectueux
Calme
Protecteur
Adapté aux enfants
Intelligent
Obéissant
Santé
Energie
Chien d’ours de Carélie
Finlande
Mi-long
52 cm à 57 cm
17 kg à 20 kg
1000€
480€ / an
Non
3/5
3/5
4/5
4/5
4/5
3/5
4/5
4/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.